Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes

  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
 
 

Dans la vallée du Marcadau, Carole Delga inaugure un refuge autonome en énergie

mardi 10 octobre 2023 par Rédaction

Ce mardi 10 octobre, Jean Salomon, préfet des Hautes-Pyrénées, représentant Pierre-André Durand, préfet de la région Occitanie, préfet coordonnateur du Massif des Pyrénées, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Louis Armary, conseiller départemental, président du Parc national des Pyrénées, représentant le président Michel Pélieu, Jean-Pierre Florence, maire de Cauterets, et Pierre Capou, président de la Commission syndicale de la vallée de Saint-Savin, ont présenté aux élus locaux et acteurs du territoire ce nouveau refuge plus moderne, plus confortable et plus économe en énergie. Cette réhabilitation d’envergure, qui représente un investissement de plus de 7,5 M€, a bénéficié du soutien de la Région (2,8 M€), de l’État (1,5 M€), du Département (400 000 €), de l’Europe (200 000 €) et de l’Agence de l’Eau Adour-Garonne (47 000 €).

Ce mardi 10 octobre, Jean Salomon, préfet des Hautes-Pyrénées, représentant Pierre-André Durand, préfet de la région Occitanie, préfet coordonnateur du Massif des Pyrénées, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Louis Armary, conseiller départemental, président du Parc national des Pyrénées, représentant le président Michel Pélieu, Jean-Pierre Florence, maire de Cauterets, et Pierre Capou, président de la Commission syndicale de la vallée de Saint-Savin, ont présenté aux élus locaux et acteurs du territoire ce nouveau refuge plus moderne, plus confortable et plus économe en énergie. Cette réhabilitation d’envergure, qui représente un investissement de plus de 7,5 M€, a bénéficié du soutien de la Région (2,8 M€), de l’État (1,5 M€), du Département (400 000 €), de l’Europe (200 000 €) et de l’Agence de l’Eau Adour-Garonne (47 000 €).

«  Nous inaugurons aujourd’hui un refuge emblématique, désormais parmi les plus fréquentés de France seulement 1 an après sa réouverture. Mais surtout, un refuge autonome en énergie  !

Un projet d’envergure, innovant et ambitieux, rendu possible par le soutien de la Région et la mobilisation des partenaires.Cet engagement affirmé s’inscrit dans le cadre de notre Plan Refuges. Déjà près de 5 M€ mobilisés par la Région pour soutenir la création ou la rénovation de nos refuges pyrénéens.

Cette mobilisation répond aussi au formidable engouement populaire que rencontre la Montagne depuis plusieurs années maintenant. Une très bonne chose qui nécessite néanmoins de disposer de structures adaptées, de qualité et modernes, pleinement intégrées dans leur environnement naturel. Cela doit également s’accompagner d’un effort particulier pour la prévention et l’éducation à la Montagne, comme le fait l’équipe du refuge que je tiens à saluer aujourd’hui. Elle contribue ainsi à faire vivre son âme et la passion des Pyrénées.

Si je refuse de voir nos montagnes devenir des sanctuaires, je considère pour autant que les activités et les usages doivent être encadrées, la fréquentation régulée, et cela notamment grâce à nos refuges. Pour que la Montagne reste un espace de découvertes et de rencontres heureuses.J’en suis convaincue, il est possible de concilier préservation de notre environnement et développement des activités de montagne.

Autonome en énergie, conçu majoritairement à partir de matériaux locaux, ce refuge en est l’illustration concrète.Iltémoigne aussi du véritable besoin de relocaliser en France l’approvisionnement en bois et en pierres notamment, plutôt que d’importer des ressources qui pourtant existent dans nos territoires. Toujours dans cette même volonté de concilier activités économiques et transition écologique, dans l’intérêt de nos territoires et de leurs habitants », a notamment déclaré Carole Delga à l’occasion de l’inauguration.

Plus d’un an après la réouverture du refuge le 17/08/2022, l’opération est un succès comme en témoigne les 14 000 nuitées enregistrées en un an, contre 9000 en moyenne avant le chantier. L’établissement s’achemine vers la première place des refuges français selon cet indicateur.


titre documents joints

11 octobre 2023
info document : PDF
2.1 Mio