Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Conseil municipal de rentrée

mardi 21 septembre 2010 par Rédaction

Rentrée agitée pour ce premier conseil municipal post-vacances qui s’est tenu ce lundi soir. Avec ses 39 points prévus à l’ordre du jour, il promettait d’être long…mais c’était sans compter sur les interventions préliminaires d’une opposition ragaillardie qui a alimenté de vifs échanges dès le début de la séance sur deux points :

Un diagnostic jeunesse effectué à la demande du maire par le Bureau d’études de sociologie Prism sur « Le jeune et sa ville et le jeune dans sa ville » a fait un état des lieux de la jeunesse tarbaise de 12 à 25 ans, ses caractéristiques et ses attentes et a proposé un plan d’intervention mettant en évidence la nécessité de la création d’un service jeunesse et vie citoyenne. Après que Gérard Trémège ait donné son opinion sur cette étude « intéressante et dont nous avons déjà décidé de suivre certaines pistes », l’opposition, par les voix de Jean Glavany et Marie Pierre Vieu, a estimé que ce rapport n’apportait pas de propositions à la précarité, au chômage, aux incivilités…

La halle Brauhauban a encore fait débat lors du compte rendu des décisions prises par le maire : en effet la première était la décision « d’ester en justice dans l’affaire opposant la Ville à la société Renault » : Jean Glavany a ouvert les hostilités en demandant le pourquoi de cette décision, insistant sur le fait que Renault était inexpulsable et proposant au maire de le laisser là où il était… S’en suivit un long affrontement verbal entre lui et F.X Brunet qui a rappelé que Renault était sur un domaine public sans titre depuis mars 2006 comme cela a été confirmé par la cour d’appel de Bordeaux. Gérard Trémège a indiqué avoir rencontré les dirigeants de la société Renault et qu’il espérait une solution à l’amiable. L’opposition s’est ensuite élevée contre un projet qui, comme l’annonçait la délibération n°36, était bouclé alors qu’elle aurait eu des propositions concrètes à faire…Pour Gérard Trémège, elles sont tardives, ce projet a été présenté en conseil et ce n’est pas à quelques semaines du début des travaux qu’il faut intervenir …En fin de séance, la question 36 portant sur un avenant au marché de maîtrise d’œuvre a relancé le débat. Gérard Trémège a demandé à Claude Gaits (PRG) quelles étaient ses propositions. Il attend toujours la réponse.

Enfin les premiers points de l’ordre du jour ont vu l’élection d’un Conseiller municipal Délégué chargé de l’animation-jeunesse -initiatives : il s’agit de David Larrazabal.

Suite à la démission de Delphine Cazeaux, Jean Vivez a été désigné pour siéger à sa place au conseil et dans toutes les commissions auxquelles elle participait.

La commission « Sécurité et Salubrité publique » restera confiée à Roger-Vincent Calatayud mais c‘est Antoinette Castellot qui s’occupera désormais de la commission « Stationnement, circulation et travaux de proximité »

Enfin après le départ d’Emilie Sabathé de son poste d’adjoint au handicap, c’est Andrée Doubrère, adjointe à l’action sociale, qui en prendra la charge.

Dans deux jours, on pourra revoir cette séance intégralement sur le site de la ville de Tarbes (www.tarbes.fr)

Josiane Perez