Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes

  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
 
 

Rennes-Tarbes, samedi à 18h00 au Stade Vélodrome

vendredi 27 janvier 2023 par Rédaction

A priori un match déséquilibré entre Rennes, qui joue pour le maintien et Tarbes, qui vise une place qualificative aux Phases Finales. Les deux équipes ont un besoin impératif de victoire pour atteindre leurs objectifs qui sont aux antipodes l’un de l’autre.

Si près, si loin…

Jusqu’à présent, malgré la longueur et la qualité de son effectif, la qualité de sa conquête, le fort caractère d’une équipe portée sur le combat et le jeu, le REC n’y arrive pas. En seize rencontres, il n’en a remporté que deux contre Cognac (14-13) et Hyères-Carqueiranne (20-18), ses deux adversaires directs au maintien. En début de saison Suresnes (19-29) et Valence-Romans (3-34), sont venus s’imposer avec le bonus offensif. Par contre Bourg-en-Bresse (12-13), lors de la cinquième journée et Nice (9-13), lors de la douzième journée, auraient dû s’incliner en Bretagne. Les Rennais, malgré des absences, plus ou moins longues sur blessures, (Soto, Dubois, Ma’afu, Le Berre, Salvai, Lepresle, Leeming, Beraud, Gazin, Wenger, Ortega, Quesmel, Algans, Beaujouan, Tuugahala, Muzzio…), s’adaptent peu à peu à cette Nationale. Un championnat de haut niveau où la majorité des clubs ont connu la Pro D2 et ambitionnent d’y retourner. Les dernières sorties des Bretons à Suresnes (10-8) et à Valence-Romans (17-10), prouvent qu’ils progressent. Les Rennais auraient dû l’emporter à Suresnes, sans un essai refusé et des points au pied perdus et sans un exploit, en fin de match, de Clément alors que le REC menait 3-8. Dans la Drôme, même en double infériorité numérique pendant dix minutes, les Rennais ont donné du fil à retordre à Valence-Romans.

Rennes pour sa survie en Nationale

Ce match contre Tarbes est l’une des dernières chances rennaises pour espérer se maintenir en Nationale. Une victoire est impérative pour faire aussi bien que Hyères-Carqueiranne, son concurrent au maintien, qui a battu chez lui les Tarbais au match Aller. Une victoire bretonne et une défaite des Varois, qui reçoivent Valence-Romans, permettraient de réduire les onze points d’écart qui séparent les deux équipes. Ce match est donc le tournant de l’avenir des Rennais en Nationale. S’ils l’emportent, les Rennais pourront continuer d’espérer. Des Rennais qui seront doublement motivés, car ils auront aussi à cœur de se racheter de la lourde défaite du match Aller en Bigorre 44-17. Des Rennais qui entendent prendre plus de responsabilités derrière à l’image de leur nouvel ailier Nicoué qui souhaite que les balles arrivent jusqu’aux ailes. Jusqu’à présent, Rennes s’appuyait surtout sur son solide pack qui dispose de gros porteurs de balles. Malheureusement, pour les Bretons, leur ailier dynamiteur est blessé, tout comme les deux piliers gauche, Muzzio et Le Jalée, les secondes lignes Algans et Quesmel et le troisième ligne Beraud, qui font partie des hommes forts du pack rennais.

Le Groupe possible

Avants : Quérin, Ulutuipalelei, Taillart, Pupuma, Fau, Tuugahala, Gueroult, Cazette, Fontaine, Ortega, Gazin, Di Salvatore, Fromenteze

Arrières : Soto, Brignonen, A. François, R. François, Dubois, Bontempo, Leeming, Diaz Luzzi, Ollion, Jeune Jolly, 

Tarbes vise une seconde victoire en déplacement

Après son premier succès chez le quatorzième Cognac, Tarbes se doit de l’emporter, chez le treizième Rennes, pour espérer disputer les Phases Finales. Les Tarbais sont concentrés sur cet objectif malgré le match nul concédé à Blagnac samedi dernier. Une victoire permettrait à Tarbes de rester en haut de tableau et de profiter des affrontements Narbonne-Albi, Dax-Bourgoin et Blagnac-Bourg-en-Bresse, pour grignoter des points ou des places au classement général et Britannique. Les Tarbais savent qu’ils devront répondre physiquement au défi d’un pack breton et se battre dans toutes les zones d’affrontement pour contenir la furia des Bretons sur leur pelouse, devant leurs supporters, au son des cornemuses. Si les Tarbais veulent l’emporter, il faudra qu’ils gardent le même état d’esprit, la même solidarité, la même hargne que lors des dernières sorties, en évitant d’offrir trop facilement des points comme contre Blagnac, notamment ces deux essais à zéro passe sur des erreurs défensives au ras de points de fixation.

Débuts de Nel et Vaea, retour de Dumestre

Outre la grave blessure de Seunou, le staff a dû se passer des services d’Oltmann et de Sajous, qui sont sortis eux aussi sur blessures. Autres absents, Vakacegu, Trotta, Filomeno et Erasmus, qui se plient aux roulements. Pour pallier les absences de Saint-Guilhem et de Sajous, le staff a choisi de faire monter Ricart en seconde ligne à côté de Bousquet. Du coup, Réal rentre dans le XV de départ aux côtés de Coustalat et de Massyn. A noter le retour de blessure de Dumestre sur le banc et les débuts de Tutuila Vaea, le centre tongien prêté par Pau, qui débutera la partie à côté d’Alofa. Autre première pour Jason Nel, le jeune seconde ligne sud-africain de 2,07 m, qui sera lui aussi sur le banc. En tout, le staff a opéré sept changements dans le Groupe, avec les retours de Paulet, Mansieux, Palisse et Tchitchiasvhili. Berbizier est en reprise, Saint-Guilhem est toujours indisponible alors que Millet, Lhusero, Belair et Seuvou sont des blessés de longue durée.

Compos : 1 Combier, 2 Mondon, 3 Duny, 4 Ricart, 5 Bousquet, 6 Coustalat, 8 Massyn, 7 Réal, 9 Dulucq, 10 Fuertes, 11 Paulet, 12 Vaea, 13 Alofa, 14 Duffau, 15 Pees

Remplaçants : 16 Lamothe, 17 Palisse, 18 Nel, 19 Leshkasheli, 20 Levron, 21 Descoubet, 22 Dumestre, 23 Tchitchiasvhili

JJ Lasserre