Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Suresnes-Tarbes, samedi à 18h00

samedi 5 novembre 2022 par Rédaction

Un match charnière pour être dans les six

Un match charnière entre Suresnes (8ème, 20 points) et Tarbes (6ème, 22 points) pour réintégrer ou rester dans les six premiers qualifiés. D’autant qu’Albi (5ème, 24 points) reçoit Valence-Romans (1er, 36 points), que Bourg-en-Bresse (3ème, 29 points) se déplace à Bourgoin (7ème, 21 points) et que Blagnac (4ème, 24 points), va à Hyères-Carqueiranne (9ème, 19 points). Dax (2ème, 29 points) et Narbonne (11ème, 16 points), ne paraissent pas en danger contre Rennes (13ème, 8 points) et Cognac (14ème, 6 points) et pourraient remonter au classement. Même enjeu pour Nice (12ème, 16 points) contre Chambéry (10ème, 19 points), qui sont loin de leurs ambitions affichées en début de saison.

Objectif Pro D2

Suresnes, se doit donc de l’emporter pour reprendre une place dans les six premiers qui est un des objectifs fixés par Laurent Piepszownik. Le Président ne cache pas ses ambitions de monter en Pro D2 : «  Ce qui est sûr, c’est que je ne me suis pas engagé pour rester en Nationale 1 »., Avec 3 M€, Suresnes dispose à égalité avec Nice, du cinquième budget de Nationale derrière Valence-Romans 5 M€, Bourgoin 3,8 M€, Bourg-en-Bresse 3,65 M€ et Albi 3,3 M€. Sa légitime ambition pour cette saison, avec un recrutement limité mais ciblé, est de disputer a minima les Phases Finales d’Accession à la Pro D2. Avec sa SASP, son effectif en totalité pro, sa pelouse synthétique, son stade rénové, Suresnes est déjà en mode Pro D2. Situé à quelques encablures du Quartier d’Affaires de La Défense, Suresnes espère développer encore plus son budget à l’avenir. Une vraie réussite pour un club qui est monté en Fédérale 1 en 2017 et qui a conquis sportivement sa place en Nationale trois saisons plus tard.

Sous pression à domicile

Suresnes, qui s’est incliné deux fois de suite à Jean Moulin contre Nice (15-25) et contre Dax (16-31), a toute la pression, compte tenu de ses ambitions et de son nouveau statut de club à « Gros Budget ». Un bilan à domicile tout juste équilibré, avec les deux succès contre Hyères-Carqueiranne (25-19) et Albi (20-18). Un succès contre les Albigeois que Suresnois ont été chercher avec leurs tripes. Des Suresnois qui restent sur une bonne prestation à Valence-Romans (22-9) où ils ont mené 0-3, 3-6, avant d’encaisser un essai en contre de soixante mètres et un essai sur ballon porté. Trois essais au total, encaissés lorsqu’ils étaient en infériorité numérique. Deux dernières sorties qui ont redonné confiance au Groupe après les deux précédents revers à domicile. Des Suresnois, d’autant plus en confiance qu’ils restent sur deux succès de rang contre Tarbes (30-40) en Bigorre dont un bonifié au match retour à Moulin (27-20).

Quatre changements, première de Koberidze

Pour cette rencontre capitale, Suresnes, toujours privé de sa bombe toulonnaise Tuwai, a effectué quatre changements dans le groupe de Valence-Romans. Lafrancesca, Arias, Djebbari, Yatera, sortent du Groupe, remplacé par, Coulibaly, Koberidze, Yahi et Muric, car le staff revient au classique 5/3 au lieu du 6/2 de Valence-Romans. A croire, qu’au contraire des Berjalliens qui avaient optés pour le 6/2 contre Tarbes, les Suresnois ne craignent pas les avants bigourdans. A noter aussi les débuts de l’ex-Tarbais Koberidze, de retour de blessure, qui dispute son premier match de la saison. Le staff a opéré sept changements dans le XV de départ avec des roulements sur le banc et les retours dans le Groupe de Yahi et de Muric qui débutent. 

Compos Suresnes : 1 Dycke, 2 Bordes, 3 Assi, 4 Van Leeuwen, 5 Yahi, 6 Jazeix, 8 Claassen (Cap.), 7 Desbordes, 9 Barbarit, 10 Mieres, 11 Clément, 12 Muric, 13 Proult, 14 Baudy, 15 Gueho

Remplaçants : 16 Bajart, 17 Coulibaly, 18 Vosloo, 19 Tanda, 20 Dauvergne, 21 Amon, 22 Fuster, 23 Koberidze

Tarbes sans contrainte

Avec deux victoires à domicile, assurées de belle manière contre Narbonne et Bourgoin, les Tarbais sont dans les clous et se déplacent sans contrainte. Pour ce dernier match du Bloc et pour son troisième déplacement, Tarbes cherchera avant tout à conserver l’état d’esprit retrouvé contre les Berjalliens à Trélut. Un état d’esprit affiché à Chambéry, à Blagnac et à Hyères-Carqueiranne, qui avait permis de ramener un bonus défensif et de chatouiller la victoire à chacun des trois déplacements. Si les Tarbais oublient, comme à Nice, les fondamentaux, le voyage retour en train paraîtra très long. Les Tarbais devront donc répondre présents dans le combat, dans les phases de conquête, se montrer solidaires en défense et disciplinés. Tarbes devra se méfier d’une équipe qui est dangereuse sur ses lancements de jeu et sur les ballons de récupération. Bourgoin, trop joueur à Rajon, s’était fait prendre en contre et avait encaissé trois essais à zéro passe. Les Tarbais avertis, ne devraient pas trop jouer à la baballe et opter pour un jeu de pression et d’occupation, avec des transitions rapides sur les ballons de récupération.

Cinq changements dont Lhusero, Alofa et Pees sur blessure

Pour cette dernière levée du deuxième Bloc, le staff a effectué cinq changements dans le Groupe de Bourgoin et cinq dans le Quinze de Départ. Combier et Duny sur roulement et Lhusero (ko), Alofa (genou), Pees (nuque), sur blessures, sortent du Groupe, remplacés par Erasmus, Filomeno, Millet, Cantan et Belair, qui rentrent sur le banc. Palisse, Tchitchiasvhili, Seuvou, Dulucq, Trotta, quittent le banc de Bourgoin pour intégrer le XV de départ de Suresnes, alors que Maximin rejoint le banc pour son dernier match officiel sous le maillot du TPR. Paulet glisse de l’aile au centre pour pallier l’absence d’Alofa.

Compo Tarbes : 1 Palisse, 2 Lamothe, 3 Tchitchiasvhili, 4 Bousquet, 5 Seuvou, 6 Saint-Guilhem, 8 Massyn, 7 Ricart, 9 Dulucq, 10 Fuertes, 11 Duffau, 12 Vakacegu, 13 Paulet, 14 Oltmann, 15 Trotta

Remplaçants : 16 Mondon, 17 Erasmus, 18 Maximin, 19 Sajous, 20 Millet, 21 Cantan, 22 Belair, 23 Filomeno 

Jean-Jacques Lasserre