Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Nationale : Tarbes étouffe Bourgoin...

samedi 29 octobre 2022 par Rédaction

Tarbes-Bourgoin : 32-16 (MT : 23-9)
Evolution du score : 3-0, 6-0, 6-3, 13-3, 13-6, 13-9, 16-9, 23-9 // 26-9, 26-16, 29-16, 32-16

Affluence moyenne, beau temps, pelouse excellente, vent léger, arbitre Kevin Bralley, assisté de Cédric Hueso et de Norbert Roche

Pour Tarbes : Deux essais Lhusero (22ème), Saint-Guilhem (40+3), six pénalités Oltmann (2ème), Fuertes (7ème, 39ème, 57ème, 78ème, 80ème), deux transformations Fuertes.

Carton Bleu : Lhusero (47ème) commotion

Pour Bourgoin : Un essai Nicolas (69ème), une transformation, trois pénalités Cachet (12ème, 23ème, 36ème)

Compositions d’équipes

Tarbes : 1 Combier, 2 Lamothe, 3 Duny, 4 Bousquet, 5 Maximin, 6 Saint-Guilhem, 8 Massyn, 7 Ricart, 9 Lhusero, 10 Fuertes, 11 Duffau, 12 Vakacegu, 13 Alofa, 14 Paulet, 15 Oltmann

Remplaçants : 16 Mondon (48ème), 17 Palisse (51ème), 18 Seuvou (59ème), 19 Sajous (59ème), 20 Dulucq (47ème), 21 Pees (53ème), 22 Trotta (60ème), 23 Tchitchiasvhili (51ème)

Bourgoin : 1 Favaretto, 2 Khribache, 3 Yilmaz, 4 Gascou, 5 L. Cotte, 6 Lepage, 8 Lee, 7 Chaudouard, 9 Pontarollo, 10 Sola, 11 Nicolas, 12 Noble, 13 Patilla, 14 Bouet, 15 Cachet

Remplaçants : 16 Castant (54ème), 17 Somkhishvili (50ème), 18 Lavenatakoroï (59ème), 19 T. Cotte (45ème), 20 Lefort (52ème), 21 Bosch (52ème), 22 Luafutu (45ème), 23 Simutoga (45ème)

Les Tarbais ont pris Bourgoin à la gorge d’entrée et ne les ont plus lâchés jusqu’à la 80ème pour signer une large victoire 32-16, contre un des favoris à la montée. Fuertes, 19 points, dont 15 sur pénalités, s’est chargé de punir les fautes provoquées par la grinta de ses coéquipiers. Dès l’engagement, Tarbes a exercé une grosse pression, récompensée par une pénalité réussie des 49 mètres par Oltmann, le buteur longue portée 3-0 (2ème). Fuertes doublait la marque des 40 mètres 6-0 (8ème). Cachet, des 38 mètres, réduisait l’écart 6-3 (12ème), un peu contre le cours du jeu, si on tient compte d’une échappée de Lhusero, repris et pénalisé, dans les 22 mètres (10ème). Fuertes manquait une pénalité des 40 mètres en biais (19ème). En suivant Lhusero était à la conclusion d’un superbe enchaînement avants-trois quarts qui a rebondi d’une aile à l’autre 13-3 (20ème). Cachet réduisait la marque 20 mètres de face sur le coup d’envoi 13-6 (23ème), puis se rapprochait des 42 mètres en biais 13-9 (36ème). Pas le temps de douter, car Fuertes rajoutait trois points des 30 mètres en biais sur une faute en touche 16-9 (39ème). Pendant les arrêts de jeu, Massyn, remontait le ballon et l’attaque balayait de nouveau le terrain avec, à la conclusion, Saint-Guilhem sur l’aile opposée 23-9 (40+3). Les Berjalliens, plus agressifs, revenaient sur le terrain avec de meilleures intentions sans pouvoir trouver la faille. La sortie de Lhusero (47ème) carton bleu* sur décision arbitrale, ne changeait rien, grâce au bon intérim de Dulucq. Une nouvelle grosse séquence tarbaise permettait à Fuertes de creuser encore l’écart 26-9 (57ème). Bourgoin, marquait sur un jeu au pied rasant de Patilla, avec un rebond favorable pour Nicolas 26-16 (67ème). Tarbes ne lâchait plus rien et Fuertes rajoutait deux pénalités (78ème et 80ème) pour signer une belle victoire sur le quatrième qui repartait bredouille de Bigorre 32-16.

*Carton Bleu : Sur décision arbitrale, pour préserver la santé du joueur. En Nationale, il n’y a pas de protocole commotion et le joueur ne peut plus revenir mais il est aussitôt remplacé. Le joueur, sorti sur Carton Bleu, est privé pendant 21 jours de licence, comme pour un KO. Pour pouvoir rejouer il devra produire dans dix jours, un certificat médical à la Commission médicale de la FFR. D’ores et déjà Thomas Lhusero ne pourra pas disputer le match à Suresnes mais devrait être requalifié pour la réception d’Albi.

Jean-Jacques Lasserre