Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Le trou d’air tarbais

dimanche 23 octobre 2022 par Rédaction

Nice-Tarbes : 32-13 (MT : 27-6)
Evolution du score : 3-0, 3-3, 10-3, 10-6, 17-6, 20-6, 27-6 // 32-6, 32-13

Public nombreux, beau temps, arbitrage de François Bouzac, assisté de MM. Simon et Veyssière

Pour Nice  : Quatre essais Johnston (11ème), Fritz (26ème), Le Gal (36ème), Vignolles (61ème) trois transformations (11ème, 26ème, 36ème) et deux pénalités Viard (3ème, 34ème)

Pour Tarbes  : Un essai Duny (70ème), une transformation Dulucq, deux pénalités Fuertes (6ème, 15ème)

Deux cartons jaunes : Mondon (21ème), jeu dangereux, Lamothe (59ème), jeu dangereux

Les compos d’équipes

Nice  : 1 Lemaire, 2 Alkhazashvili, 3 Johnston, 4 Mondoulet, 5 Woki, 6 Tachat, 8 Bolenaivalu, 7 Armitage, 9 Ormaechea, 10 Viard, 11 Odiete, 12 Fritz, 13 Conduché, 14 Bureitakyaca, 15 Le Gal

Remplaçants : 16 Shatirishvili, 17 Vola, 18 Freytes, 19 Koroï, 20 Vignolles, 21 Cutayar, 22 Torfs, 23 Ciancio

Tarbes : 1 Erasmus, 2 Mondon (cap.), 3 Tchitchiasvhili, 4 Maximin, 5 Seuvou, 6 Sajous, 8 Leshkasheli, 7 Saint-Guilhem, 9 Millet, 10 Fuertes, 11 Duffau, 12 Vakacegu, 13 Pees, 14 Paulet, 15 Trotta

Remplaçants : 16 Lamothe, 17 Combier, 18 Bousquet, 19 Massyn, 20 Dulucq, 21 Alofa, 22 Belair, 23 Duny

Les Tarbais ont pris leur premier trou d’air de la saison face à une équipe niçoise conquérante. Malgré une bonne défense, notamment sur leur ligne, les Bigourdans ont encaissé quatre essais, dont trois en première mi-temps. Tarbes, cette fois n’a pas mis tous les ingrédients et a payé cher son indiscipline et ses ballons perdus, sur lesquels se sont régalés les Niçois. Tarbes a bien résisté avant d’encaisser le premier essai sur un ballon perdu. Une perte de balle, dans le camp adverse, qui s’est terminée par une 50/22, avec lancer niçois à cinq mètres et un essai sur le ballon porté 10-3 (11ème). Fuertes réduisait la marque suite à un bon enchaînement 10-6 (15ème). L’arbitre de touche faisait retourner une pénalité en faveur de Tarbes pour la donner à Nice, avec en prime un carton jaune à Mondon (21ème). Nice profitait d’un nouveau ballon perdu, cette fois sur une pénaltouche aux 50 mètres, pour inscrire un bel essai par Fritz 17-6 (26ème). Et ce, alors que la mêlée tarbaise, en infériorité numérique dans ses cinq mètres, venait de récupérer une pénalité, après un temps fort niçois près de la ligne. Viard profitait d’une pénalité sur mêlée pour creuser l’écart 20-6 (34ème). C’est sur un nouveau ballon perdu, sur une chandelle offensive, que les Niçois allaient inscrire un superbe essai de 60 mètres par Le Gal 27-6 (36ème). Pendant les arrêts de jeu, Fuertes manquait une pénalité des 40 mètres en biais (40+2).

En début de seconde période, l’alignement tarbais perdait une pénaltouche à cinq mètres qui aurait pu faire douter les Niçois (48ème). Les Tarbais se reprenaient défensivement en repoussant en touche un ballon porté niçois près de leur ligne (51ème). La défense tarbaise, transpercée dans un premier temps sur soixante-dix mètres, allait bien se reprendre sur sa ligne et résister à deux pénalités à cinq mètres jouée à la main, en retournant les avants niçois sur la ligne (57ème et 59ème). Nice marquait sur la troisième pénalité, derrière une mêlée à cinq mètres 32-6 (63ème), face à des Tarbais en infériorité numérique après le carton jaune de Lamothe (61ème). La défense tarbaise allait continuer à s’envoyer face à des Niçois libérés qui jouaient tous leurs ballons. A force d’abnégation et malgré d’autres ballons perdus, les Tarbais allaient sauver l’honneur par Duny derrière une pénaltouche aux vingt-deux mètres et des percussions de Saint-Guilhem, Massyn et Maximin 32-13 (70ème). Ensuite une échappée de Saint-Guilhem était gâchée dans les vingt-deux mètres niçois par un en-avant (74ème). Malgré une fin de match décousue, avec plusieurs turnovers, le score en restait là.

Jean-Jacques Lasserre