Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Stado : Bilan Bloc 1

mercredi 28 septembre 2022 par Rédaction

Les Tarbais dans les clous

Tarbes occupe la cinquième place avec 11 points (2 V, 2 D, 3 B), à égalité avec Albi, derrière un surprenant Dax : 13 points (3 V, 1 D, 1 B) et les favoris Bourg-en-Bresse : 14 points (3 V, 1 D, 2 B), Bourgoin : 16 points (4 V, 0 D, 0 B) et Valence-Romans : 18 points (4 V, 0 D, 2 B). Un bon bilan du point de vue comptable avec deux victoires, dont une bonifiée à domicile et deux bonus défensifs ramenés des deux déplacements. Pour rappel, l’an dernier Tarbes avait pris quatre bonus, dont deux offensifs en 26 journées. Et seulement deux bonus défensifs en vingt journées il y a deux ans, dont un lors de la dernière rencontre à Chambéry. Pour l’heure, les Tarbais sont aussi dans les clous sur le plan des attitudes et du contenu proposés, dont découlent ces bons résultats.

Pour rappel : Chambéry-Tarbes : 22-17 (BD) / Tarbes-Cognac : 35-19 / Blagnac-Tarbes : 20-19 (BD) / Tarbes-Rennes : 44-17 (BO)

Un premier Bloc piège

Attention cependant car pour l’instant, Tarbes n’a rencontré aucun des favoris, à l’exception de Chambéry qui avait créé la surprise l’an passé en terminant cinquième devant Nice. Pour autant même si le calendrier, sur le papier, paraissait facile, sur le terrain, c’était des matchs difficiles à appréhender.

Ramener un point de Chambéry et être en capacité de l’emporter après le 45-0 de l’an dernier, n’était pas évident. Pas plus que le 35-19 passé à un Cognac revanchard, emmené par Manu et Maninoa, deux ex-cadres et gros porteurs de balles du Stado. Seul regret le bonus offensif, abandonné au cours des arrêts de jeu.

Ramener un bonus défensif de Blagnac, lors du match de Gala du Centenaire, n’était pas non plus évident après le lourd revers en match de préparation 31-12 et la défaite 27-23 de l’an passé. Avec, là aussi des regrets, car à 14 contre 15 pendant soixante dix minutes et même à 13 contre 15, pendant dix minutes, les Tarbais ont perdu 20-19, lors des arrêts de jeu, alors qu’ils venaient de prendre le score 17-19.

Des Tarbais, qui ont su aller chercher un bonus offensif 44-17 dans un match piège contre le promu Rennes qui avait perdu ses trois premières rencontres.

Le plus dur est à venir

Le plus dur est à venir avec deux Blocs de cinq matchs qui vont mettre à mal les organismes et qui vont favoriser les équipes à « Gros Budgets » et à « Gros Effectifs ». D’autant que la plupart de ces rencontres vont se dérouler dans des conditions hivernales difficiles qui vont peser sur le physique des joueurs avec les risques de blessures qui en découlent. L’infirmerie tarbaise est déjà remplie avec Réal (reprise en décembre), Berbizier (six mois), Coustallat (deux mois) alors qu’Estaque est en reprise. Pour l’instant, avec des roulements à chaque match et des roulements en cours, même de rencontre, le staff gère bien son effectif sur le plan physique et humain. Un staff qui devrait aussi enregistrer les entrées du seconde ligne sud-africain Jason Nel et du troisième ligne georgien Gigi Leshkasheli, qui sont bloqués par des problèmes administratifs. Sans compter le retour de suspension de Duny, pour ce deuxième Bloc.

Un Bloc II plus compliqué

Un deuxième Bloc compliqué où les Tarbais vont se confronter à quatre « favoris », Bourgoin, Narbonne, Nice et Suresnes, (qui a changé de dimension à l’intersaison).

Le match, le plus « facile », sur le papier, est celui de la reprise contre le promu le 5 octobre à Hyères-Carqueiranne. Par contre sur le terrain, il faudra sortir les tenues de combat et les casques à pointes. Les Varois, sur leur pelouse, ont fait tomber Albi (19-13) et accroché Bourgoin (22-23, 80ème), qui a consolidé sa victoire dans les arrêts de jeu (22-30). Le promu a perdu lors de ses deux déplacements à Suresnes (25-19) et à Valence-Romans (42-0)

En suivant, les Bigourdans reçoivent le 14 octobre Narbonne, tout juste relégué de Pro D2, qui compte deux victoires contre Nice (17-9) et Suresnes (21-15) et deux défaites à Bourgoin (26-15) et à Albi (41-15). 

Ensuite les Tarbais se rendront le 22 octobre à Nice, qui a mal débuté sa saison avec trois défaites consécutives à Narbonne (17-9), contre Dax (12-13) et Bourgoin (9-16). Les Niçois ont bouclé ce premier Bloc catastrophique en s’imposant à Suresnes (15-25)

Tarbes recevra le 28 octobre Bourgoin qui, après une saison ratée l’an dernier, démarre sur les chapeaux de roues avec quatre victoires à Hyères-Carqueiranne (22-30), contre Narbonne (26-15), à Nice (9-16) et contre Dax (28-26).

Enfin le Stado bouclera ce deuxième Bloc le 5 novembre à Suresnes qui après deux victoires consécutives à Rennes (19-29) et contre Hyères-Carqueiranne (25-19), reste sur deux échecs à Narbonne (21-15) et contre Nice (15-25)

Jean-Jacques Lasserre