Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Blagnac-Tarbes, samedi à 18h00 à Ernest Argelès

samedi 23 avril 2022 par Rédaction

Un match pour l’honneur

C’est un match pour l’honneur entre deux équipes qui n’ont plus rien à perdre mais ce n’est pas pour autant que le spectacle devrait être au rendez-vous, compte tenu d’abord des conditions quasi hivernales annoncées avec froid et pluie. Ensuite pour sa dernière sortie à Ernest Argelès, Blagnac va vouloir terminer une belle saison débutée par une superbe victoire à Massy (23-24), devenu depuis le leader incontesté de la Nationale. Par la suite Blagnac a connu son lot d’absences pour cause de blessures ou de covid. Tour à tour, une vingtaine de joueurs, dont des cadres comme, Vernetti, Augustin, Piron, Medves, Collet, Vachon, ont été absents plus ou moins longtemps, ce qui a nuit au rendement de l’équipe.

Ne pas gâcher la fête à Ernest Argelès

Battre Tarbes, considéré comme un rival depuis la Fédérale 1, est une évidence pour Blagnac qui se nourrit de cette adversité avec les Espoirs. D’ailleurs ce match est présenté comme un derby et un derby ça se gagne ! D’autant plus que le capitaine Medves et Piffero livreront le dernier match de leur carrière contre Tarbes et qu’ils entendent le fêter par une victoire devant leurs supporters. Pour leur dernière sortie devant leur public les Blagnacais ne voudront pas gâcher la fête par une cinquième défaite à domicile. Seuls Albi (6-14), Massy (9-15), Soyaux-Angoulême (21-25) et plus surprenant, Cognac (17-22), se sont imposés à Ernest Argelès. Tous les autres Nice (18-17), Dax (24-20), Suresnes (15-5), Aubenas (19-9), Bourgoin (12-11), Dijon (29-17), Chambéry (20-17), Valence-Romans (16-15), ont dû baisser pavillon. C’est dire si la tâche des Tarbais sera ardue. D’autant que pour cette dernière à domicile, le club organise une soirée spéciale en l’honneur des « retraités » Medves et Piffero.

Tarbes sans pression

Tarbes assuré, mathématiquement, d’être maintenu après sa victoire contre Valence-Romans, se rend à Blagnac sans pression mais avec l’ambition de terminer la saison le mieux possible. C’est la première fois depuis trois ans que les Tarbais se rendent à Blagnac puisque ces deux dernières saisons les déplacements, dans la banlieue toulousaine, ont été annulés par l’arrêt de la Fédérale 1 et par la suspension de la Nationale. Lors de leur seule sortie Tarbes s’était incliné 19-3 et Berbizier, Lhusero, Paulet et Dulucq, sont les seuls à avoir joué à Ernest Argelès. Les Tarbais 10ème avec 53 points, ne sont qu’à trois points de la septième place détenue par Suresnes 56 points et sont précédés par Blagnac (54 points), Dax (54 points) et Bourgoin 55 points. D’autant que Bourgoin joue à Albi et que Suresnes reçoit Massy, alors que Dax accueille Cognac. L’ambition serait de terminer au moins dans les dix premiers pour faire partie des quarante meilleurs clubs français. Ce qui était l’un des formats du Championnat de Première Division qui réunissait l’élite des clubs français avant le professionnalisme. Compte tenu du contexte, ce serait une performance de battre Blagnac qui s’est imposé à trois reprises 19-3 à Ernest Argelès, 7-27 et 10-20 à Trélut pour un court échec 20-19 en Bigorre, l’an passé. Blagnac, la bête noire des Tarbais, est une équipe très difficile à jouer, très bien organisée défensivement, qui est une référence dans le jeu au pied d’occupation et de pression.

Absence de Bessonart et Duny, retour de Combier, entrée de Duplantier

Pour cette rencontre, les Tarbais qui seront toujours privés de Dumestre, de Pees et d’Erasmus, enregistrent les absences de Bessonart (malade) et de Duny, remplacés dans le Groupe, par Combier et le jeune Duplantier, qui a déjà fait un bon intérim à Nice. Pour ce cinquième match d’affilée, le staff a décidé de faire entrer la plupart des remplaçants. Lamothe, Sajous, Millet, Dulucq, Stanaway débuteront à la place de Mondon, Ricart, Lhusero, Paulet, Vakacegu, qui s’installent sur le banc. Combier, pour son retour, entre dans un XV de départ modifié avec la charnière Millet-Dulucq, qui a terminé contre Valence-Romans, le replacement de Berbizier à l’arrière et le retour d’Oltmann à l’aile, comme en fin de match contre les Drômois.

Tarbes : 1 Combier, 2 Lamothe, 3 Aulika, 4 Maninoa, 5 Maximin, 6 Réal, 8 Manu, 7 Sajous, 9 Millet, 10 Dulucq, 11 Oltmann, 12 Stanaway, 13 Mamao, 15 Berbizier

Remplaçants : 16 Mondon, 17 Palisse, 18 Saint-Guilhem, 19 Ricart, 20 Lhusero, 21 Paulet, 22 Vakacegu, 23 Duplantier

Jean-Jacques Lasserre