Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Musique en Madiran

vendredi 16 juillet 2021 par Rédaction

Un duo gagnant au Château de Crouseilles

Le parking ombragé du magnifique Château de Crouseilles était plein et des chaises avaient dû être rajoutées à la hâte pour accueillir tous les spectateurs du concert du « Duo Topaze ». Un duo formé de Marie Burou, à la mandoline, et de Corentin Schlegel, à la guitare classique. Une rareté dans le domaine des duos, composés en général de deux guitares, d’un piano et d’une guitare ou d’une guitare et d’une voix, voire d’une guitare et d’un violoncelle. Et le résultat a enchanté le public qui a applaudi à tout rompre entre chaque morceau et qui a bissé deux fois les deux virtuoses de cordes pincées. Marie Burou et Corentin Schlegel ont interprété des œuvres du mandoliniste italien Raffaele Calace (1863-1934), du pianiste hongrois Béla Bartok (1861-1945), du pianiste argentin Maximo Diego Pujol (1957), du compositeur italien Carlo Munier (1859-1911), qui a révolutionné la mandoline, du compositeur italien Vittorio Monti (1868-1922), du pianiste argentin Ariel Ramirez (1921), du guitariste suisse Jürg Kindle (1960) et même de Ludwig Van Beethoven (1770-1827). Des œuvres pour piano qu’ils ont dû adapter, à l’exception de la « Sonatine en Do Mineur » de Beethoven, spécialement composée pour une comtesse, joueuse de mandoline, dont il était tombé amoureux. Marie Burou et Corentin Schlegel ont terminé en beauté, au deuxième bis, par la musique du « Parrain » magistralement interprétée, comme l’ensemble des pièces de la soirée.

Jean-Jacques Lasserre