Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Massy-Tarbes, samedi au Stade Ladoumègue à 14h00 (huis clos, retransmission vidéo)

jeudi 14 janvier 2021 par Rédaction

Massy dos au mur

Massy, après avoir fait le forcing pour monter directement en Pro D2, avait affiché clairement ses prétentions de terminer aux deux premières places de la Nouvelle Nationale. L’objectif prioritaire du club était de monter en Pro D2, sous peine de mettre l’entité essonnienne en danger.

Aujourd’hui Massy, après une quatrième défaite en cinq rencontres, pointe à la dernière place de la Poule, dépassé au classement par son vainqueur blagnacais. Même si Massy n’a pas été aidé par son calendrier, avec trois déplacements sur cinq matchs, ses résultats interpellent. Ses défaites à Tarbes (23-13), à Chambéry (21-18) et à Blagnac (16-13), ne sont pas dans la ligne d’un prétendant à la remontée. Même la défaite contre Nice 16-22, fait tache après une large victoire contre Aubenas (42-10). Certes les Essonniens comptent deux matchs en retard à Bourgoin et contre Bourg-en-Bresse, qui sont deux crédibles candidats à la montée tout comme Nice. Massy a évité les deux autres « gros » que sont Albi et Narbonne, qui vient de retrouver des couleurs en Bigorre. Les Massicois n’ont pas non plus affronté, Dax, Cognac, Suresnes et Dijon à cause du confinement. Lors de la Phase Retour ils vont recevoir Tarbes, Chambéry, Bourgoin, Dax, Suresnes, Blagnac, Albi… Mais ils auront des déplacements longs et parfois compliqués à Aubenas, Nice, Bourg-en-Bresse, Cognac, Narbonne…

Après le premier match à Tarbes le staff a effectué six changements, dont trois dans le quinze de départ, à Chambéry. Six nouveaux joueurs ont intégré le Groupe pour accueillir Aubenas. Malgré seulement deux changements, Massy chuté à domicile contre Nice. Après deux matchs reportés en suivant, à Bourgoin et contre Bourg-en-Bresse, les Essonniens se sont inclinés pour la troisième fois, en trois sorties. Pourtant Massy menait à Blagnac 0-10 au bout de six minutes et 10-13, au début de la seconde mi-temps. Le score était de parité 13-13 après l’heure de jeu et Clouté a manqué l’occasion de prendre le score à dix minutes de la fin. Les joueurs ont choisi de ne pas tenter la pénalité du match nul dans les arrêts de jeu pour essayer de marquer l’essai de la victoire. Contre Tarbes, les Essonniens seront revanchards et ils feront tout pour quitter la dernière place. Malgré sa défaite à domicile, Massy occupe la onzième place au classement britannique avec 0 point, grâce à quatre bonus alors que les Tarbais sont derniers avec – 7 points.

Des débuts compliqués malgré un bon recrutement et peu de départs

Rien ne laissait envisager un début de saison compliqué, car peu de joueurs cadres étaient partis et le recrutement paraissait plutôt judicieux. D’autant, que sur un effectif de 40 joueurs (22 avants, 5 demis, 13 trois-quarts), 32 font partie de l’effectif de l’an passé. Ce qui aurait dû donner un certain avantage aux Massicois, contrairement à d’autres clubs, dont Tarbes, qui ont chamboulé leurs effectifs. Fidèle à son ADN de club formateur, Massy compte une douzaine d’Espoirs de l’an passé qui jouaient en première.

Départs  : Lomualito Tafili et Elie El Ansari (à Soyaux-Angoulême), Mathew Dobson (à Salles), John Madigan (à Béziers), Antoine Frisch (à Rouen), Aubin Mendes (à Orsay)

Arrivées : Grenod (Béziers), Maïau (Vannes),Trassoudaine (Lavaur), Sanguinetti (Penarol), Morton (Chambéry), Gbizie (Carcassonne), Motoc (Agen), Guillomot (Piacenza) et des Espoirs de Colomiers, Aurillac, Stade Français…

Effectif 2020-2021

Le staff a utilisé 35 joueurs entre la première et la troisième journée avant de stabiliser le Groupe, lors des deux dernières journées.

Staff

Directeur rugby : Morgan Champagne

Entraineur des Avants : Mathieu Bonello

Entraîneur des Arrières : Jean-Baptiste Dimartino

Première ligne

 Giori Akhaldaze : 21 ans, 1,86 m, 120 kg, Georgie, (3 matchs / 3 titularisations)

Adrien Devisme : 26 ans, 1,84 m, 114 kg, ex-Carcassonne et Cognac, (5 remplacements)

Mateo Sanguinetti : 28 ans, 1,85 m, 105 kg, international uruguayen en provenance de Pénarol Rugby (Uruguay), 2 matchs / 2 titularisations

James Currie : 30 ans 1,83 m, 115 kg, Angleterre, (2 remplacements Tarbes et Chambéry)

Nicolas Ferrer : 27 ans, 1,84 m, 120 kg, (5 matchs / 5 titularisations)

Pierre Maïau : 26 ans, 1,80 m, 140 kg, pilier droit en provenance de Vannes, ex Grenoble et Racing, (3 remplacements)

Talonneurs

Thomas Bordes : 30 ans, 1,81 m, 93 kg, ex-Oyonnax, LOU et Mont-de-Marsan, (2 matchs / 2 titularisations)

Randy Grelleaud : 22 ans, 1,80 m, 100 kg, (5 matchs, 1 titularisation à Chambéry)

Pierre Trassoudaine : (28 ans, 1,76 m, 100 kg) en provenance de Lavaur, (3 matchs / 2 titularisations)

Deuxième ligne 

André Chauveau : 28 ans, 1,95 m, 120 kg, international U20, ex-Espoirs UBB, (4 matchs / 2 titularisations)

Adrian Motoc : 24 ans, 1,97 m, 115 kg, international roumain, en provenance d’Agen, (3 matchs / 2 titularisations)

Tjiuee Uanivi : 30 ans, 2,01 m, 110 kg, international namibien, (5 matchs / 5 titularisations)

Troisième ligne 

 Maxime Danton : 24 ans, 1,83 m, 95 kg, (3 matchs / 3 titularisations)

Jean-Baptiste Grenod : 24 ans, 1,97 m, 105 kg, en provenance de Béziers, (4 matchs / 3 titularisations)

Yohann Gbizie : 22 ans, 1,87 m, 110 kg, en provenance de Carcassonne, (3 matchs / 2 titularisations)

Quentin Pueyo : 25 ans, 2,00 m, 94 kg, ex Lavaur et Albi, (3 matchs / 3 titularisations)

Joseph Penitito : 26 ans, 1,85 m, 118 kg, Samoa, ex-Biarritz, (3 remplacements)

Jordi Pleindoux : 31 ans, 1,89 m, 112 kg, ex-Aubenas, (4 matchs / 3 titularisations)

Jérôme Vermersch : 20 ans, 1,90 m, 99 kg, (2 matchs / 2 titularisations)

Yves Lescouts : 26 ans, 1,88 m, 97 kg, passé par Valence d’Agen0 match

Mêlée 

Quentin Dauvergne : 25 ans, 1,67 m, 69 kg, (5 matchs / 1 titularisation)

Benjamin Prier : 29 ans, 1,70 m, 82 kg, international à VII, (5 matchs / 4 titularisations)

Ouverture 

Jean-Baptiste Claverie : 30 ans, 1,80 m, 93 kg, passé par Vannes, Tarbes et Mont-de-Marsan, (4 matchs / 3 titularisations)

Massimo Ortolan : 22 ans, 1,85 m, 82 kg, (2 remplacements contre Aubenas et Nice)

Trois-quarts 

Arthur Seigneuret : 20 ans, 1,78 m, 89 kg, (1 titularisation contre Tarbes)

Billy Ropiha : 29 ans, 1,79 m, 108 kg, international VII néo-zélandais (2 matchs / 2 titularisations)

Pieter Morton : Afrique du Sud, 28 ans, 1,90 m, 105 kg, en provenance de Chambéry, (2 matchs / 2 titularisations)

Victorien Jacomme : 22 ans, 1,78 m, 94 kg, (3 matchs / 2 titularisations)

Mathieu Guillomot : 27 ans, 1,83 m, 91 kg, en provenance de Lions Piacenza, ex-Carcassonne (5 matchs / 5 titularisations)

Johan Demaï-Hamecher : 26 ans, 1,81 m, 80 kg, international VII, ex-Lannemezan, Tarbes, (1 match / 1 titularisation contre Tarbes)

Adriu Delaï : 36 ans, 1,80 m, 104 kg, international fidjien, ex-Biarritz, Mont-de-Marsan, Tarbes, (4 matchs / 3 titularisations)

Yannis, Dit Robaglia : 22 ans, 1,80 m, 86 kg, (3 matchs / 2 titularisations)

Alex Preira : 22 ans, 1,78 m, 80 kg, (2 matchs / 1 titularisation)

Romain Cloute : 25 ans, 1,78 m, 78 kg, ex-Oloron, (5 matchs / 4 titularisations)

Benjamin Dumas : 27 ans, 1,77 m, 82 kg, ex-Espoirs Stade Français, (5 matchs / 4 titularisations)

Pieter Morton : 28 ans, 1,89 m, 103 kg, Sud-Africain, en provenance de Chambéry, (2 matchs / 2 titularisations)

Dany Antunes : 23 ans, 1,73 m, 84 kg, international portugais, 0 match

Jean-Jacques Lasserre