Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Point-presse sur la situation sanitaire : le département des Hautes-Pyrénées est passé au niveau de “vulnérabilité élevée”

jeudi 24 septembre 2020 par Rédaction

Ce jeudi matin, Rodrigue Furcy, préfet des Hautes-Pyrénées, a tenu un point-presse sur la situation sanitaire dans le département. A ses côtés se trouvaient Thierry Aumage, directeur académique et Marie-Line Pujazon, déléguée départementale de l’ARS Occitanie.

Sur la période du 14 au 20 septembre 2020, le taux d’incidence atteint un niveau de 62,4 pour 100 000, (94,87 pour 100 000 au niveau national) contre 54,7 au 18 septembre soit au-dessus du seuil d’alerte de 50.

En conséquence, et selon les critères de Santé Publique France, le département est passé au niveau de « vulnérabilité élevée n. Il sera inscrit d’ici la fin de la semaine par décret du Premier Ministre sur l’annexe 2 du décret du 10 juillet 2020 en tant que département en zone de circulation active du virus (« zone d’alerte »}.

La circulation du virus dans le département est diffuse (aucun cluster, présence de cas positifs sur l’ensemble du territoire) et la situation est maîtrisée à ce stade au regard des capacités hospitalières. 1 lit de réanimation sur 12 est occupé pour cause de COVID, 7 autres lits sont occupés par des patients hors COVID.

3086 dépistages ont été réalisés sur la période du 14 au 20 septembre (26 548 depuis le déconfinement) avec 152 tests positifs (592 depuis le déconfinement). Le taux de positivité est de 4,9 % (6,14 au niveau national) contre 4,6 % au 18 septembre.

I. L’inscription en zone de circulation active entraine un certain nombre de conséquences, de façon obligatoire

1 / Dans les établissements recevant du public, une distance minimale d’un siège est laissée entre les sièges occupés par chaque personne ou chaque groupe de moins de dix personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble_

Cette mesure s’applique :

- dans les établissements sportifs couverts (X) et les établissements de plein air (PA).

- dans les salles d’auditions, de conférences, de projection, de réunions, de spectacles ou à usage multiple (L), les chapiteaux, tentes et structures (CTS), salles de jeu (P), établissements d’enseignement artistique spécialisé, centres de vacances (R).

2 / En entreprise, la possibilité d’enlever le masque de façon ponctuelle au cours de la journée est désormais subordonnée en plus des autres mesures déjà prévues, à la restriction du nombre de personnes présentes dans un même espace de travail, afin de respecter un espace d’au moins 4 m2 par personne.

3 / La surveillance des personnes vulnérables est accrue, notamment en EHPAD

II. Le passage en zone de circulation active ouvre la possibilité au préfet de prendre des mesures complémentaires, parmi lesquelles :

- Possibilité d’interdire les manifestations de plus de 10 personnes sur la voie publique (excepté pour les manifestations revendicatives) ;

- Possibilité de réglementer ou interdire l’accueil du public dans les ERP et les lieux de réunion ;

- Possibilité de fermer un ERP, après mise en demeure et en cas de non respect des obligations prévues par le décret ;

- Mesures restrictives relatives aux déplacements ;

- Interdiction d’accueillir du public dans certains types d’établissements recevant du public ;

- Interdiction des marchés avec possibilité de maintenir l’activité des marchés alimentaires, sous condition ;

- Interdiction, réglementation ou restriction des rassemblements dans les lieux de culte ;

- Fermeture de certains établissements sportifs ;

- Interdiction ou restriction de toute autre activité dans les ERP ou lieux publics participant particulièrement à la propagation du virus ;

- Suspension de certaines activités d’accueil des élèves, étudiants, candidats aux concours et examens...

III. Les décisions prises par le Préfet des Hautes-Pyrénées dans ce contexte

Compte tenu de la situation sanitaire, et en particulier de l’absence de tension sur les capacités hospitalières, le préfet a décidé d’adapter les décisions déjà prises de façon progressive et proportionnée.

1 / Il signera d’ici la fin de la semaine des arrêtés qui entreront en vigueur le lundi 28 septembre et prévoiront des extensions de l’obligation de port du masque.

Actuellement, le port du masque est obligatoire pour toute personne de onze ans et plus :

• à Tarbes, à l’occasion des marchés, brocantes, marchés nocturnes et braderies, alimentaires ou non alimentaires (espaces extérieurs des marchés)

• à Argelès-Gazost à l’occasion du marché hebdomadaire les mardis de 7h à 13h00

• à Lannemezan à l’occasion des marchés, brocantes, marchés nocturnes et braderies, alimentaires ou non alimentaires,

• à Pierrefitte-Nestalas, à l’occasion du marché hebdomadaire les samedis de 7h à 13h00

Interventions

Rodrigue Furcy

Thierry Aumage

Marie-Line Pujazon