Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Les Tarbais se sabordent face aux Niçois

dimanche 20 septembre 2020 par Rédaction

A Trélut : Tarbes-Nice : 16-16 (Mi-temps : 6-3)
Evolution du score : 0-3, 3-3, 6-3, 6-6, 13-6, 16-6, 16-13, 16-16

Belle assistance, vent nul, parfois changeant, temps sec, Arbitrage d’Aurélie Groizeleau, assistée de MM. Sfez et Roche (Nouvelle Aquitaine).

Pour Tarbes : Un essai (52ème), une transformation et trois pénalités (31ème, 39ème, 63ème) de Berbizier.

Un carton jaune : Gigauri (66ème), maul écroulé

Pour Nice : Un essai Gougeon (69ème), une transformation et trois pénalités de James (19ème, 43ème, 77ème)

Trois cartons jaunes : Tachat (30ème) anti-jeu, Negrotto (47ème), placage à l’épaule, Gougeon (53ème), placage dangereux à la tête.

Les compositions d’équipes

Tarbes : 1 Bessonart, 2 Prétorius, 3 Zabala, 4 Gigauri, 5 Vigne, 6 Ricart, 8 Manu, 6 Méron (Cap.), 9 Millet, 10 Berbizier, 11 Oltmann, 12 Stanaway, 13 Mamao, 14 Rubio, 15 Dumestre

Remplaçants : 16 Reynaud (54ème), 17 Palisse (non entré), 18 Taputaï (63ème), 19 Tolofua (50ème), 20 Dulucq (non entré), 21 Réal (64ème), 22 Juniver (64ème), 23 Vial (50ème)

Nice : 1 Pouyleau, 2 Martin, 3 Negrotto, 4 Lespinasse, 5 Sassis, 6 Mace, 8 Koroï, 7 Tachat, 9 Champlin (Cap.), 10 James, 11 Slowick, 12 Leaana, 13 Mapoe, 14 Gougeon, 15 Defives

Remplaçants : 16 Tyumenev (70ème), 17 Vola (70ème), 18 Fontaine (60ème), 19 Hamiaux (non entré), 20 Cazanave (75ème), 21 Ricquebourg (non entré), 22 Cutayard (non entré), 23 Koberidze (62ème)

Les Tarbais, qui ont mené 16-6 (63ème), se sont sabordés face à une grosse équipe niçoise qui a profité des fautes bigourdanes pour obtenir le nul sur trois pénalités offertes. Par ailleurs, James a échoué des 40 mètres en coin, après un maul écroulé (57ème) alors que le score était de 13-6. Trois pénalités (19ème, 43ème, et 77ème), concédées sur des fautes au sol, suite à des relances. La première, sur un en-avant, avec une pénalité sur la mêlée (0-3, 19ème). La seconde, sur une touche mal contrôlée où les Tarbais, au lieu de se dégager, se mettaient à la faute au sol et permettait à Nice de se rassurer (6-6, 43ème). La troisième, sur une nouvelle faute au sol, suite à une glissade de Berbizier, qui permettait aux Niçois de décrocher le match nul (16-16, 77ème). Des fautes assumées par le staff, qui prône un jeu offensif et qui ne regrettait pas le choix des joueurs qui sont restés fidèles aux consignes. Peut-être que l’absence de Lhusero a pesé, car avec son expérience, il aurait certainement pris la décision d’inverser au pied, quand la pression devenait trop forte. Par contre les points marqués par Tarbes, sont venus de pénalités obtenues sur du jeu. La première est issue d’un gros enchainement dans les 22 niçois (3-3, 31ème). La seconde, d’une double sanction pour maul écroulé et pour un hors-jeu sur l’attaque au large (6-3). La troisième sur un hors-jeu après un nouvel enchainement dans les 30 m niçois (16-6, 63ème). Berbizier a échoué des 45 m de face pour l’ouverture du score (10ème) suite à un hors-jeu sur un bel enchainement.

Les plus belles occasions étaient tarbaises

Si sur le papier ce match nul, aurait pu être une bonne chose, sur le terrain, les Tarbais auraient mérité de l’emporter, car ils se sont créés le plus d’occasions. Notamment sur l’essai sous les poteaux, refusé à Mamao, en fin de première mi-temps, pour un en-avant, alors que c’était un niçois qui avait dévié le ballon vers son camp, suite à une superbe offensive tarbaise. Mais aussi sur un coup de pied à suivre de Berbizier qui s’est débarrassé du ballon au pied à 10 mètres de l’en-but. Si les Niçois se plaignaient de l’arbitrage et des trois cartons reçus, ils s’en tirent plutôt bien avec une cravate, directement au menton d’Oltmann, qui était passible d’un carton rouge (53ème). Sans oublier, l’obstruction et le tirage de maillot, sur Juniver (78ème) qui pouvait marquer sur son coup de pied à suivre. Deux fautes, à 5 mètres de la ligne, qui n’ont pas été sanctionnées. Les Niçois ne décoléraient pas sur l’essai de Berbizier (13-6, 53ème) qui, sur la cravate d’Oltmann, a relevé le ballon pour aller marquer entre les poteaux, pendant que les joueurs se chamaillaient. L’essai niçois (16-13, 69ème) a été marqué en bout d’aile par Gougeon qui aurait dû prendre, règlementairement, un carton rouge et non un jaune (54ème). Les Tarbais qui ont résisté à deux ballons portés et à une mêlée à 5 mètres (en infériorité numérique), ont cédé sur un renversement, après un pilonnage dans l’axe. C’est le tournant du match, avec la transformation, du bord de touche, de James, qui a soulagé les Niçois par énorme son jeu au pied d’occupation.

Les Tarbais sortent la tête haute

Les Tarbais sont sortis sous les applaudissements de leurs supporters venus de nouveau en nombre. Un hommage mérité, car malgré le forfait à l’échauffement de Lopez-Perez, le pack tarbais a plus que tenu tête aux mastodontes niçois. La mêlée tarbaise a confirmé sa belle sortie contre Nice et la touche tarbaise a été cette fois dominatrice. Un match où les défenses très agressives, ont pris le pas sur les attaques. Un match qui n’était pas un cadeau pour Aurélie Groizeleau*, qui a été souvent prise à partie par les joueurs et l’entraîneur niçois, qui est rentré sur le terrain, à l’occasion d’un arrêt de jeu. De plus, ses arbitres de touche ne l’ont pas aidé à prendre les bonnes décisions.

*Ex-Internationale de rugby à VII et à XV. A vingt ans, une rupture des croisés met un terme à sa carrière de joueuse alors qu’elle comptait cinq sélections à XV et sept à VII. Elle se tourne dès lors vers l’arbitrage et devient arbitre internationale. C’est la première Française à arbitrer dans le Tournoi Féminin des VI Nations en 2019 et 2020. Elle arbitre en Fédérale 1 masculine, dont un Lavaur-Saint-Sulpice, la saison dernière. Aurélie Groizeleau jouait au rugby à Blagnac et après un séjour à la banque, elle a choisi de travailler dans la ferme familiale de Marans.

Jean-Jacques Lasserre

En lever de rideau

(BO) Tarbes-Nice : 31-24

Les autres résultats de la journée

Chambéry-Massy (BD) : 21-18 / (BD) Dijon-Bourg-en-Bresse : 18-22 / (BD) Blagnac-Dax : 13-19 / Albi-Bourgoin reporté (intempéries)

Dimanche : Narbonne-Cognac / Aubenas-Suresnes