Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Tarbes-Saint-Jean-de-Luz, vendredi à 20h00 à Trélut

vendredi 4 septembre 2020 par Rédaction

L’avis de Fabien Fortassin et la compo du Groupe

L’ultime test avant Massy

Après deux sorties victorieuses à Miélan et à Anglet, les Tarbais vont retrouver Trélut après plus de six mois d’absence. Un mauvais souvenir pour certains, puisque les Bigourdans avaient complètement déjoué et perdu sur le fil contre Mauléon 16-17. Mais une nouvelle histoire débute, avec un nouveau staff, un effectif renouvelé, dans un nouveau Championnat. 

Une équipe type à dessiner

L’équipe rentre dans la dernière ligne droite avec une préparation de match raccourcie avec trois jours seulement d’entraînement (Lundi, Mardi, Jeudi) et une mise en place vendredi matin. Les joueurs, après deux matchs à l’extérieur, ont hâte de jouer à domicile. « On sent qu’ils sont contents de faire un premier match à Trélut, dans notre Stade. » Les Tarbais viennent d’enchaîner deux matchs consécutifs, avec à chaque fois son petit lot de blessures. L’entraîneur se pose des questions, car ça fera un bloc de sept matchs consécutifs, en comptant le bloc du Championnat. « J’espère que les joueurs ne sont pas trop usés physiquement. J’ai hâte de passer ce match et j’espère que tout se passera bien. » Pour l’instant, le staff a bien géré les temps de jeu, en proposant des équipes mixtes entre « pro » et Espoirs. Pour ce dernier match de préparation, la formule sera en partie reconduite avec un groupe de trente joueurs. « Mais on va quand même donner un peu plus de rythme aux mecs qui ont de grandes chances de débuter contre Massy. » Mais les « probables » devront confirmer, s’ils ne veulent pas se faire griller par les « possibles ».  « Si les mecs font un mauvais matchs, ils n’ont pas leur place d’assurée », confirme Fabien Fortassin. Les « probables » devraient jouer un peu plus d’une mi-temps pour prendre le rythme à huit jours de l’ouverture. « Il y en a beaucoup qui ont joué une quarantaine de minutes et la semaine prochaine, ils devront jouer plus. » La plupart des changements en matchs officiels se font entre la cinquantième et la soixante-cinquième minute mais la moitié des joueurs, compte tenu des changements autorisés, font un match complet. « Les titulaires doivent être capables de tenir soixante, soixante-dix ou quatre-vingt minutes. »

Faire un match le plus complet et le consistant possible

Fabien Fortassin craint, que pour leur premier match de la saison, les Luziens ne soient pas prêts physiquement pour offrir l’opposition souhaitée. Dans son optique, ce dernier match de préparation devait être le plus intense des trois. « J’espère qu’il nous proposeront du rythme. » A priori les Basques, qui viennent à trente-trois, feront beaucoup tourner. De plus ils ont repris l’entraînement mi-juin et ils jouent au rugby depuis juillet. Avec 95% de l’effectif de l’an dernier, les repères seront là et l’envie d’envoyer du jeu aussi. « Après, rien ne remplace un match. Quand on n’a pas joué depuis longtemps, c’est toujours compliqué. J’espère qu’ils seront prêts et qu’ils pourront nous proposer quelque chose d’intéressant. » Au-delà du rythme, l’ancien ouvreur attend que ses joueurs fassent encore mieux que lors de la dernière sortie à Anglet. « Il faut qu’on sorte de ce match, avec le maximum de certitudes, pour engranger de la confiance. On a fait deux bons matchs, au niveau du jeu proposé et des intentions. Il y a toujours des choses à améliorer mais on veut garder cette envie. On veut valider en faisant le match, le plus complet et le plus consistant possible. » 

 Le groupe contre Saint-Jean-de-Luz

Pour ce match, le staff récupère Rubio, Juniver, Taputaï et Noël, qui n’étaient pas à Anglet. Ce sera même une première pour Juniver, Taputaï et Noël, qui n’avaient pas non plus joué contre Fleurance. Zabala et Manu, touchés contre Anglet, seront présents. Par contre, les blessures de Paulet (hématome au bas du dos), Cantan (cuisse), s’ajoutent à celles de Pees (épaule), D’Hooghe (adducteurs) et Hourclé (cuisse). Aulika, dont les soucis administratifs sont réglés, ne pourra toutefois pas jouer, si le club ne reçoit pas sa licence à temps. 

Avants : Ximun Bessonart, Jon Zabala, Maxime Ortensi, Fabien Vial, Antoine Palisse Bastien Reynaud, Ulrich Prétorius, Florian Lamothe, Petelo Taputaï, Davit Gigauri, Adrien Vigne, Lucas Tolofua, Aurélien Ricart, Felipe Manu, Léo Saint-Guilhem, Albain Méron, Loan Réal.

Arrières : Thomas Lhusero, Thibaud Dulucq, Thomas Millet, Mathieu Berbizier, Romain Dumestre, Morgan Rubio, Jonathan Duffau, Hugo Croquet, Maxime Oltmann, Teddy Stanaway, Maile Mamao, Tom Juniver. 

Jean-Jacques Lasserre