Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

De l’envie et des scories

dimanche 23 août 2020 par Rédaction

A Miélan : Tarbes-Fleurance : 27-7 (M-T : 15-0)

Evolution du score : 5-0, 10-0, 15-0, 22-0, 22-7, 27-7

Temps chaud et nuageux, bonne pelouse, un millier de spectateurs, arbitrage de Pierre Bru (Occitanie)

Pour Tarbes : cinq essais de Rubio (8ème), Reynaud (25ème), Dumestre (40+1), Duffau (55ème), Berbizier (80ème), une transformation Lhusero (55ème)

Pour Fleurance : Un essai de pénalité (76ème)

Comme tous les matchs de reprise, il ne fallait pas s’attendre au miracle surtout six mois après avoir disputé le dernier match de rugby. Pour autant le millier de spectateurs plus ou moins masqués, ont pu assister à un vrai match de rugby, avec beaucoup d’envie malgré des scories dans le jeu. Si on se réfère aux deux dernières confrontations entre les deux équipes, les Tarbais, avec cinq essais à un, ont fait aussi bien qu’à Trélut (4 essais à 1) et qu’à Lacoste (6 essais à 3). Les Gersois n’ont rien perdu de leur agressivité défensive et de leur envie d’envoyer du jeu. On peut dire que ce fut un bon test pour les Tarbais qui ont su répondre présent dans le combat et qui ont mis un point d’honneur à garder leur ligne inviolée malgré plusieurs situations chaudes près de leur ligne. Si la mêlée tarbaise fut loin d’être souveraine, elle a concédé un essai de pénalité en toute fin de match, avec un pack composé de six Espoirs autour de Manu et D’Hooghe. Il faut cependant reconnaître que les Bigourdans ont péché en conquête avec une touche approximative et une mêlée pas très conquérante. Ce qui a nui à la qualité des ballons distribués même si les trois-quarts, emmenés par Berbizier, ont montré de belles dispositions. Les attaques tarbaises très incisives se sont heurtées à une défense agressive et accrocheuse. Le premier essai tarbais est venu d’une transversale au pied de Berbizier, reprise acrobatiquement par Rubio dans l’en-but. Le second essai vient d’un ballon porté sur une pénaltouche avec le jeune talonneur Reynaud à la conclusion. Le troisième essai est splendide, avec une percée de Berbizier qui décale Dumestre pour un essai de plus de soixante mètres. Le quatrième essai du jeune Duffau vient d’un ballon écarté derrière un maul et d’une percée plein centre. Le dernier essai, démontre la mentalité de l’équipe vexée par l’essai de pénalité. Les Tarbais attaquent de leur camp, Oltmann déborde, tape à suivre et Berbizier récupère et marque.

Tarbes a aligné 30 joueurs contre 26 à Fleurance. Les Tarbais ont aligné deux équipes mixtes en première et en seconde mi-temps, avec beaucoup de rotations. Les Gersois ont mis leur équipe type d’entrée avant de faire tourner eux aussi. Ce qui peut expliquer, qu’au fil du match, le jeu est devenu plus brouillon. M. Bru, qui était privé de ses deux arbitres assistants, n’a pas non plus aidé à la continuité du jeu, en se montrant intraitable sur les nombreuses fautes.

Les compositions d’équipes

Tarbes  : 1 Vial, 2 Reynaud, 3 Zabala, 4 Vigne, 5 Gigauri, 6 Noël, 8 Méron, 7 Ricart, 9 Millet, 10 Berbizier, 11 Mamao, 12 Cantan, 13 Paulet, 14 Rubio, 15 Dumestre

Remplaçants : Prétorius, Lamothe, Bessonart, Ortensi, Palisse, D’Hooghe, Manu, Saint-Guilhem, Réal, Dulucq, Lhusero, Oltmann, Stanaway, Croquet, Duffau.

Fleurance : 1 Pagoaga, 2 Manso-Moyano, 3 Menabdishvili, 4 Courtes, 5 Zachetti, 6 Touton, 8 Muagututia, 7 Bevilacqua, 9 Pailhe, 10 Mouisset, 11 Rochelli, 12 Andreu, 13 Brethous, 14 Cantaloup, 15 Leraitre

Remplaçants : Vignasse, Lopez, Vepkhadze, Shalamberidze, Loison, Felbora, Parat, Vissie, Espinasse, Yborra

Jean-Jacques Lasserre