Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Une convention pour permettre aux sapeurs pompiers de trouver un logement à proximité de leur caserne

samedi 25 juillet 2020 par Rédaction


Ce vendredi, une convention a été signée entre l’Etat, le conseil départemental, l’OPH 65, l’association des maires 65 et le SDIS. Les signataires : Sophie Pauzat, directrice de cabinet du préfet, représentant Brice Blondel, préfet des Hautes-Pyrénées, Michel Pélieu, président du conseil départemental, Jean Glavany, président de l’OPH 65, Jean Pierre Lafont-Cassiat, directeur de l’OPH 65, Viviane Artigalas, présidente de l’association des maires du département, Bernard Poublan, président du conseil d’administration du SDIS 65 et Michel Brousse, président de l’UDSP 65.En présence de Marie Pierre Toustard en charge du volontariat et du colonel Yves Rideau, DRH.

La convention répond aux objectifs suivants : La pérennisation du volontariat chez les sapeurs-pompiers constitue un enjeu majeur de société notamment dans les territoires ruraux. Il apparaît que de nombreux volontaires éprouvent des difficultés à concilier leur mission avec les impératifs de la vie professionnelle ou sociale.

La durée du trajet domicile/centre de secours d’affectation en qualité de sapeur-pompier volontaire constitue notamment un élément prépondérant pour la réponse opérationnelle ainsi que pour l’équilibre familial et social. La proximité entre le centre d’incendie et de secours et la résidence du sapeur-pompier volontaire est un des critères de fiabilité du dispositif de distribution des secours. C’est aussi une condition posée et un critère d’engagement par le SDIS. Le sapeur-pompier volontaire s’engage par ailleurs uniquement s’il peut vivre à proximité de son centre de secours.

Avant de signer chacun s’est exprimé :

Bernard Poublan : « La convention que nous allons signer a pour objectif de favoriser les sapeurs pompiers volontaires pour accéder à des logements sociaux à proximité de leur centre de secours ; je remercie l’OPH qui par cette convention vient améliorer les activités opérationnelles des sapeurs pompiers ».

Le colonel Michel Brousse : « Cette convention s’inscrit dans un cycle de conventions signées avec plusieurs organismes comme avec la chambre d’agriculture dernièrement. Ces conventions permettent de valoriser le volontariat et de permettre aux sapeurs pompiers volontaires d’avoir à disposition des outils pour conforter leur engagement. Parfois des sapeurs pompiers doivent quitter leur centre parce qu’ils n’arrivent pas à se loger  ».

Jean Glavany : « L’OPH est un organisme public sous l’égide du conseil départemental. Avec cette convention c’est la rencontre de deux grands services publics. Il est normal que nous soyons à disposition de ce service de sécurité et de secours précieux pour nos concitoyens et je me réjouis de ce partenariat  ».

Michel Pélieu : « Je suis très heureux de cette démarche partenariale entre les différents organismes qui s’unissent pour faire progresser le volontariat chez les sapeurs pompiers, une démarche noble et généreuse. Plus que jamais on a besoin d’encourager les jeunes à rentrer dans ce dispositif et pour les encourager il faut leur faciliter la tâche en les accueillant dans des conditions adaptées. Je remercie l’OPH de s’inscrire dans cette démarche avec la mise à disposition de logements sociaux. Merci à tous les signataires ».

Viviane Artigalas : « Cette convention est une déclinaison de la convention signée nationalement entre les sapeurs pompiers et l’association des les maires de France. Nous avons eu à cœur de décliner cette convention au niveau local et de faciliter l’engagement des sapeurs pompiers. Le département des Hautes-Pyrénées est à la pointe de cet engagement  ».

Sophie Pauzat : « Les sapeurs pompiers volontaires c’est 80% des effectifs, un élément crucial du système de sécurité civile et cette collaboration est pleinement importante afin de faciliter le travail et de favoriser le recrutement de pompiers volontaires ».

Nicole Lafourcade