Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Une journée d’actions le 16 juin devant les hôpitaux du département

mercredi 10 juin 2020 par Rédaction

Les organisations syndicales, paramédicales et médicales, CFDT santé sociaux 65, FO SPS Santé 65 et SUD Santé Sociaux 65 ont décidé d’une journée d’actions au niveau du département le 16 juin prochain avec plusieurs rassemblements : 13h à la maison de retraite de Cantaous, 13h15 à la polyclinique de l’Ormeau, 13h30 à l’hôpital de Bagnères de Bigorre, 14h à hôpital de Tarbes, 14h 30 à l’hôpital de Lannemezan.

Une conférence de presse s’est tenue, ce mardi après midi, à l’hôpital de Tarbes afin de présenter cette journée d’action en présence de Christian Dutrey, secrétaire syndicat CGT hôpitaux de Tarbes et Lourdes, Wilfried Zapparoli, secrétaire départemental santé 65,Laurence Charroy, secrétaire syndicale CGT polyclinique de l’Ormeau et Nicolas Cabrol, syndicat CGT santé travail.

Les responsables syndicaux sont revenus sur la crise sanitaire liée à la Covid-19 et ont fait part de leurs revendications.

Wilfried Zapparoli a indiqué : « Durant l’épisode pandémique que nous avons traversé les personnels ont répondu présent pour assurer la prise en charge des citoyens au péril de leur vie. Mais ils ne pardonneront jamais les manquements et les mensonges du gouvernement, notamment sur le manquement du matériel de protection nécessaire pour accomplir leurs missions. Ils n’oublieront pas le silence des pouvoirs publics et plus particulièrement celui de l’ARS Occitanie face à leurs questions légitimes. Depuis le début l’ARS n’a pas dit la vérité et a très peu communiqué ».

Le président a dit que rien ne sera comme avant au sortir de cette crise.

Nous ordonnons :

- un moratoire sur toutes les restructurations et fermetures d’établissements et maintien de tous les hôpitaux du département dont le site de Lourdes.
- La mise en place d’un pouvoir décisionnel pour les représentants du personnel ainsi que la réintégration des CHSCT dans toutes les structures.
- l’arrêt des politiques de rigueur budgétaire qui étranglent les établissements de la santé et de l’action sociale (le médico social est doublement impacté avec les baisses de dotation du Conseil Départemental).
- L’augmentation des ratios en personnel qui passe par un plan d’embauches massives.
- Un plan national pour lutter contre les emplois précaires : titularisation pour la fonction publique hospitalière et territoriale – CDI pour le secteur privé.
- La revalorisation de tous les salaires avec une reconnaissance des qualifications.
- Redonner une attractivité à nos métiers.
- Salaires égaux entre le privé et le public.
- Veiller à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.
- La reconnaissance de la Covid-19 comme maladie professionnelle.
- La Création d’un pôle public du médicament.

Les politiques d’austérité menées par les différents gouvernements successifs avant la crise sanitaire et les non prises en compte de ce gouvernement en matière d’action sociale et de santé ont généré des carences en matière de prise en charge qui se sont accentuées pendant la Covid.

Rendez vous le 16 juin pour venir nous soutenir.

Nicole Lafourcade