Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Marvin Woki signe un contrat de deux ans à Rouen

vendredi 1er mai 2020 par Rédaction

« Je suis triste de partir »

Lorsque nous l’avons joint ce jeudi soir Marvin Woki, était partagé entre le regret de quitter Tarbes et le Groupe, et la satisfaction de signer un contrat pro dans un club de Pro D2. « Je suis triste de partir mais c’est une opportunité qu’on ne peut pas laisser passer », avoue le seconde ligne. « J’en profite et on verra ce qui se passera après. C’est à moi de travailler pour réussir à Rouen. » Depuis le début du confinement nous étions régulièrement en contact et le géant francilien nous avait confié, à maintes reprises, son désir de continuer l’aventure tarbaise. C’était un des joueurs le plus sollicité par des clubs de Fédérale 1, mais pas question pour lui d’aller jouer ailleurs qu’à Tarbes à ce niveau. Restait la Pro D2 avec quelques propositions dont celle de Rouen qui se précisait depuis plusieurs semaines. Mais Marvin hésitait encore car il souhaitait rester à Tarbes au moins une année et comme beaucoup de ses partenaires, il n’avait pas l’intention de dénoncer son année supplémentaire au 31 mars. « J’attendais de savoir ce qui allait se passer à Tarbes, car c’est le club où j’ai le plus joué. Et je voulais savoir où ça en était, avant de prendre ma décision. » Ces derniers jours il hésitait toujours à partir mais l’annonce du départ de Yannick Vignette a précipité son choix. « Je serais resté à Tarbes si Yannick était resté, mais là, il ne reste pas. C’est lui qui mettait l’esprit dans le groupe. C’est lui qui m’a poussé à venir, c’est lui qui a réussi à faire venir autant de joueurs. C’est grâce à lui, à Christian (Etchebarne) et à James (Percival) qu’on a réussi à être troisièmes et à avoir de bons résultats, parce que c’était très compliqué. » Malgré ces bons résultats Marvin estime que l’équipe aurait pu faire mieux avec un peu plus d’expérience. « Il y a des matchs, c’est sûr, qu’on aurait dû gagner. Albi on aurait dû gagner, Mauléon, à la maison, on aurait dû gagner… » Mais la défaite à Lannemezan a été fondatrice pour le Groupe. « Elle nous a fait grandir. Après ce match, on est devenu une autre équipe avec un autre mental. On a le regret d’avoir perdu quelques matchs, car on aurait pu terminer deuxième et prétendre à jouer les phases finales. » Il a signé un contrat de deux ans à Rouen où il va retrouver son copain Bonnot. « Avec Mathieu, on a joué à Massy ensemble, j’étais au Centre de Formation avec lui et ça fait longtemps qu’on se connait. On est rentré ensemble au Centre de Formation de Massy… » 

Jean-Jacques Lasserre