Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

“Tarbes Horizon 2030” et les thématiques Mobilité et stationnement

lundi 9 mars 2020 par Rédaction

Ce lundi matin, Gérard Trémège et plusieurs de ses colistiers de l’équipe “Tarbes Horizon ” ont évoqué les thématiques Mobilité et stationnement.

« Maintenir l’équilibre entre les différents modes de déplacement, conforter l’offre de stationnement gratuit, renforcer l’accessibilité des espaces, équipements et services publics aux personnes à mobilité réduite, développer l’offre de mobilités douces et améliorer les liaisons entre les différentes polarités : telles sont les priorités de la Ville qui, en matière de transport et de mobilité, agit en lien avec l’Agglomération » ont résumé Gérard Trémège et Philippe Lasterle :

- Élargir le stationnement gratuit et mettre le parking Brauhauban en accès libre le samedi après-midi (930 places en cœur de ville), et maintenir le stationnement de surface gratuit le samedi après-midi et l’heure offerte toute la semaine.

- Rendre accessibles aux personnes à mobilité réduite les arrêts de bus sur les voies rénovées et programmer la mise en accessibilité des arrêts les plus fréquentés en lien avec l’Agglomération et l’opérateur.

- Créer des parkings relais, encourager le covoiturage et l’autopartage.

- Augmenter le nombre d’appuis-vélos et créer en centre-ville des parcs à vélos sécurisés (avec bornes de recharge électrique).

- Installer de nouvelles bornes de recharge pour véhicules électriques pour favoriser l’achat de voitures non polluantes.

- Fluidifier et apaiser le trafic en installant des feux tricolores à récompense (s’activant en fonction de la vitesse des véhicules) et améliorer la sécurité des piétons et des personnes vulnérables à l’aide de passages piétons intelligents (comme sur le boulevard Jean-Raoul Paul) donnant la priorité aux piétons.

- Négocier une amélioration des dessertes et de la fréquence des bus et un élargissement du périmètre des navettes électriques gratuites à destination du centre-ville avec l’Agglomération et l’opérateur.

- Conforter le « hub » (nœud du réseau) de la place de Verdun après des aménagements adéquats.

- Développer le réseau de pistes cyclables (rue du Corps Franc Pommiès, avenue d’Azereix, boulevard Henri IV, promenade du Pradeau, rue Larrey, place du Foirail...) et élaborer un schéma vélo en lien avec l’Agglomération et les associations.

- Instaurer des zones 30 km/h en centre-ville pour améliorer la sécurité et limiter la pollution.

- Réguler le partage de l’espace public dans les rues piétonnes (bornes d’accès) et réglementer l’usage des nouveaux modes de déplacements urbains (trottinettes électriques...).

- Réaliser un audit sur l’élargissement de la gratuité des transports publics dont bénéficient déjà certains usagers.

- Lancer une étude sur l’amélioration de la connexion entre le centre-ville et l’Arsenal (réaménagement du souterrain, navettes« ).

- Promouvoir les modes de livraison propres (véhicules électriques...) en centre-ville en lien avec Tellement Tarbes.

- Engager un programme en faveur de la logistique urbaine durable en partenariat avec l’ADEME et l’Agglomération.

- Se mobiliser pour la remise en service du train de nuit La Palombe Bleue Paris/Tarbes/ Hendaye.

Elargir le stationnement gratuit

Pour favoriser le flux en centre-ville, l’ensemble du parking Brauhauban sera gratuit le samedi après-midi, comme le reste du stationnement de surface. Cette mesure fait suite aux retours de Tarbais et habitants du territoire par rapport à des difficultés pour trouver des places de parking. Ainsi, la volonté de la ville est de supprimer tous les freins évoqués, pour développer la fréquentation en centre-ville. Cette mesure est complémentaire à d’autres actions.

A noter que l’heure gratuite restera en vigueur. Elle est plébiscitée par les Tarbais, les commerçants et de nombreuses autres villes. Elle représente un manque à gagner d’environ 300 000 €.

Élaboration d’un schéma vélo

Parce que le vélo fait partie intégrante de l’histoire et de la culture tarbaise, l’objectif est de doter notre Ville d’un schéma vélo à l’échelle du territoire afin de favoriser les mobilités douces, de relier les principales polarités (haras, places...) et de faciliter l’accès au centre-ville et aux quartiers. Il sera conçu avec les associations et en collaboration avec l’Agglomération.

Le retour de la Palombe Bleue

« Le 1er juillet 2017, la Palombe Bleue, le train lntercité de nuit Paris-Tarbes-Hendaye, qui pendant des décennies a relié notre département à la capitale, a cessé de rouler, comme d’autres trains-couchettes. Les raisons avancées par l’Etat pour l’arrêt des trains de nuit sont la baisse de fréquentation et l’absence de rentabilité.

Depuis, de nombreux acteurs locaux se sont mobilisés pour le retour des trains de nuit faisant valoir leur utilité à plusieurs niveaux : territorial, économique, écologique et social.

Le collectif baptisé « Oui au train de nuit » a été monté pour mener une action forte, relayée par de nombreux parlementaires.

Le train de nuit est un mode de transport propre et complémentaire de l’avion, du covoiturage, du TGV ou des autocars Macron. Il est aussi rentable comme en atteste le secrétaire d’État aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, pour qui « l’impératif écologique a ouvert de nouvelles perspectives économiques ». Les trains de nuit ont un avenir pour peu que l’État et les Régions, chefs de file de la mobilité, consentent l’effort financier nécessaire à leur attractivité.

Le comité départemental des mobilités, installé par la Région Occitanie et présidé par Jean-Louis Cazaubon, est conçu comme le lieu d’expression des besoins de mobilité dans les Hautes-Pyrénées. Il regroupe les acteurs du territoire (usagers, associations, entreprises, opérateurs de transport et collectivités). Nous constatons que le retour de la Palombe Bleue est plébiscité dans les Hautes-Pyrénées.

L’échéance du 30 juin 2020 se rapproche, date à laquelle le Gouvernement s’engage à présenter au Parlement un rapport sur les perspectives d’une relance des trains de nuit. Il convient donc de faire entendre, auprès de l’État et de la région Occitanie, la voix de notre territoire et de ses habitants mobilisés en faveur du retour de la Palombe Bleue.

Nous avons entendu les appels des anciens usagers, des associations et des entreprises en faveur d’un retour de la Palombe Bleue. Nous le comprenons et nous le partageons. C’est pourquoi, nous réaffirmons notre attachement à la Palombe Bleue.

Bien entendu, nous sommes en faveur de son retour et de sa modernisation.

Nous invitons le Gouvernement à proposer dans son rapport une relance de la Palombe Bleue, et nous demandons à l’État d’engager avec la région Occitanie les discussions en vue de la remise en service.

Il est important de voir le retour de la Palombe Bleue, c’est un réel bénéfice pour tout notre territoire ».

**********

Ils ont dit…

Gérard Trémège

Philippe Lasterle