Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

L’après-sanctions

mercredi 4 mars 2020 par Rédaction

Des sanctions dans la « norme » du barème

A part pour Yannick Vignette, qui paye au tarif fort les sanctions prévues dans le règlement, les autres sanctions sont dans la fourchette basse. L’entraîneur tarbais a certainement payé son absence à la comparution qui a eu lieu au siège départemental de la rue Abbé-Torné en vision-conférence avec les membres de la Commission de discipline. Rappelons que les sanctions concernent les joueurs et les entraîneurs qui ont été expulsés sur la foi du rapport de l’arbitre et du Délégué. Ces sanctions sont modulées selon leurs gravités et selon le barème du règlement en vigueur.

Les sanctions concernant les joueurs (4 et 3 matchs) sont situées dans la partie basse du barème, qui va de 2, 6 et 10 matchs, selon la gravité retenue.* La peine maximale pouvant aller jusqu’à 52 matchs, soit trois ans de suspension. La FFR parle de semaines mais dans la réalité, il s’agit de semaines où un match est programmé.

Les sanctions prises à l’encontre des entraîneurs sont dans la partie haute pour Christophe Schneider (8 matchs) et très haute pour Yannick Vignette (13 matchs)

Par contre les sanctions financières (2 500 €) sont plutôt lourdes en comparaison de celles prises récemment pour des matchs arrêtés, ce qui n’a pas été le cas à Tarbes.

*Voir PDF règlements FFR, Article 510-RG

Les sanctions des autres cas récents de « générales »

Cognac-Bergerac (39-15) le 7/10/18, jugement rendu le 24/10/18

Pour match arrêté (78ème), Cognac et Bergerac ont écopé de 1 000 euros d’amende et de 2 points de pénalités chacun, plus une amende de 500 euros par carton rouge, suivis de neuf suspensions, dont celles de dirigeants et d’entraîneurs. Pourtant la vidéo est impressionnante et la bagarre s’est poursuivie sur la moitié de la longueur du terrain. Ce qui n’a pas été le cas à Tarbes.

Suresnes-Drancy (39-3) le 17/12/19, décision rendue le 24/1/20

Suresnes et Drancy (4 rouges, 2 jaunes, match arrêté) ont pris deux points de pénalités chacun pour match arrêté (73ème)*, 2 000 euros d’amende pour les cartons rouges plus 2 000 € pour envahissement du terrain. Les joueurs ont pris 4 et 7 matchs de suspension.

Les requalifications

Tous les sanctionnés ont déjà purgé, de manière conservatoire, deux matchs de suspension (J17 et J18). Tous les joueurs pourront terminer les matchs de Poule et disputer les Phases finales Du Manoir.

Il reste un match (J 19) à Albain Méron qui sera privé de la rencontre contre Oloron mais qui pourra reprendre à Lavaur.

Les autres joueurs ont encore deux matchs à purger (J19, J20). Romain Dumestre sera requalifié pour le match contre Pamiers et les Lannemezanais ; Baisagale, Cazorla et Gabarre, seront requalifiés contre Albi.

Côté entraîneurs, Christophe Schneider, sera « blanchi » après les huitièmes et pourra entamer le début de la prochaine saison sur le banc. Ce qui ne sera pas le cas de Yannick Vignette qui manquera, au minimum la première journée de Championnat, à condition que Tarbes aille en Finale… Ce qui lui ferait 12 matchs de purgés. 

JJL


titre documents joints

5 mars 2020
info document : PDF
3.7 Mo