Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Surendettement des particuliers des Hautes-Pyrénées en baisse de 11,4%.

mardi 3 mars 2020 par Rédaction

Le directeur départemental de la banque de France, Philippe Bigot a présenté le bilan 2019 de l’activité de la commission de surendettement des particuliers.

« En 2019, le nombre de dossiers de surendettement déposés dans les Hautes-Pyrénées est à nouveau en recul de 11,4 % par rapport à 2018 faisant suite à un repli de plus de 15% déjà initié sur l’année précédente. La nette réduction du nombre de situations de surendettement depuis plusieurs années et la maîtrise du surendettement lié à l’excès de dettes à la consommation ont pour effet de concentrer toujours plus la procédure sur des populations socialement fragiles. La proportion des re-dépôts de dossiers, à 38,3% cette année, poursuit sa décroissance, traduisant ainsi la volonté de la commission des Hautes-Pyrénées de trouver des solutions pérennes aux personnes surendettées. Le nombre de dossiers irrecevables diminue également, les situations d’irrecevabilité s’expliquant principalement par l’absence de surendettement ou le statut professionnel particulier du déposant qui le rend inéligible à la procédure. Avec 495 dossiers déposés en 2019, le plancher des 500 situations de surendettement déclarées dans le département est ainsi franchi à la baisse. Cette tendance de fond est aussi confirmée au niveau régional et national avec une diminution respective de -12,6% et de -12,2% », a annoncé le directeur.

Avec 256 dossiers déposés pour 100 000 habitants, les Hautes-Pyrénées affichent des situations de surendettement globalement conformes à la France métropolitaine (268 dossiers/100.000h) et à l’Occitanie (245 dossiers/100.000h), la région enregistrant toutefois de fortes disparités entre les données départementales.

Les ménages surendettés du département se caractérisent par la prédominance de personnes seules (57 %), sans personne à charge (63 %), chiffre supérieur à la moyenne nationale de 58%, et majoritairement âgées de 35 à 64 ans (63 %). Le département comprend toutefois une proportion plus importante qu’au plan national de personnes surendettées âgées de moins de 35 ans (20,9% contre 19,5%) et de personnes âgées de plus de 65 ans (16,2% contre 12,8%). Les ménages surendettés du département sont majoritairement locataires (73,5 %) de leur logement, conformément à la moyenne nationale, avec une part relativement importante de personnes hébergées (12,1%).

Les difficultés des personnes surendettées par rapport à l’emploi sont confirmées, le pourcentage de personnes inactives s’élevant à 45% dans le département contre seulement 39,5% en France et 42,4% en Occitanie. Au regard des revenus, plus de 35% des ménages surendettés ont des ressources mensuelles inférieures à 1.148€ (premier décile de revenus) et 85% ont des ressources inférieures à 2.129 €. 48% des dossiers ne font ressortir aucune capacité de remboursement contre près de 52% au niveau régional et de 49% au niveau national.

L’endettement global de 22,4 M€ porté en 2019 par les ménages surendettés dans le département combine majoritairement des dettes immobilières et des crédits à la consommation, qui représentent respectivement 38% et 35% de l’endettement total. Les arriérés de charges courantes représentent plus de 11% de l’endettement total.

Nicole Lafourcade