Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Tarbes-Albi, samedi à 18h30 à Trélut

samedi 7 décembre 2019 par Rédaction

Un choc contre la meilleure équipe de Fédérale 1

Cet avant dernier match de la Phase Aller est un véritable choc entre les deux équipes professionnelles de la Poule. Un choc qui sera retransmis Lundi en différé sur la Chaîne l’Equipe. Cette année, Albi est devenue une équipe forte, sûre d’elle et de son rugby à la fois spectaculaire et pragmatique avec un énorme effectif très expérimenté. L’élimination en demi-finale contre Rouen a été vécue comme une véritable injustice, qui a ressoudé autour du club toutes les forces vives du Département. Un sentiment d’injustice qui a aussi resserré les liens entre les joueurs et le staff qui se sentent investis de la mission de remonter dès cette année, sous peine de mettre le club en danger économique. Une énorme pression qui a plutôt bien réussi jusqu’ici puisque Albi est le N°1 National et caracole en tête de la Poule 3 avec 9 victoires, 8 bonus offensifs et un bonus défensif. Les Albigeois détiennent aussi le record des bonus offensifs (8 bonus), des points en attaque (426 points), des essais inscrits (59 essais) et de la meilleure défense (111 points) de la Fédérale 1, devant Massy (8 bonus, 341 points, 47 essais, 112 points).

Un seul accroc en dix matchs

Mais les Albigeois ne sont pas invincibles puisqu’ils sont tombés à Saint-Sulpice (9-3) où Blagnac vient de s’imposer (9-18) et qu’ils ont failli trébucher à Pamiers (20-26). Un classement en trompe-œil puisque les Tarnais ne se sont déplacés que quatre fois en comptant Oloron où ils ont gagné (12-24) et Fleurance (7-38). Albi a reçu à six reprises Bagnères (57-14), Lavaur (40-5), Mauléon (69-12) Graulhet (77-0), Blagnac (30-6) et Lannemezan (55-0). Tout le contraire de Tarbes qui s’est déplacé six fois pour quatre victoires à Graulhet (6-43), à Mauléon (12-15), à Oloron (0-34), à Pamiers (16-19) et deux défaites à Blagnac (19-3) et à Lannemezan (26-16) pour quatre réceptions victorieuses contre Saint-Sulpice (32-0), Fleurance (33-16), Bagnères (17-14) et Lavaur (37-0). Enfin, tout comme Albi, les Tarbais ont remporté deux succès bonifiés à l’extérieur.

Le SCA nettement supérieur sur le papier

La comparaison, entre équipes les deux équipes professionnelles, s’arrête là, car de par son budget et son effectif de 27 joueurs pros, dont 21 de la saison dernière, le SCA est nettement supérieur par rapport aux 16 contrats pros dont 6 de l’an dernier du Stado-TPR. Le Groupe albigeois (37 joueurs utilisés) possède donc plus d’homogénéité et d’expérience avec 26,5 ans* de moyenne d’âge que le Groupe tarbais (27 joueurs utilisés) qui n’a que 24,2 ans de moyenne d’âge et seulement deux trentenaires contre dix à Albi. Albi allie puissance et vitesse et aligne des gabarits dans toutes ses lignes. Un alignement hors normes, avec trois joueurs à plus de 2,00 m et autant à plus d’1,97 m, qui permet aux Tarnais de contrôler la touche et d’enchaîner sur des ballons portés dévastateurs. Derrière Caminati, Boulogne, Russel et Sicard, distribuent le jeu au pied à bon escient et la ligne de trois-quarts est efficace avec 33 essais sur les 59 marqués.

*En comptant les dix Espoirs, dont cinq ont fait un bout de feuille de match.

Un effectif peu remanié

Le staff albigeois a utilisé 36 joueurs, dont 9 Espoirs, dont 8 étaient au club la saison dernière, soit en 29 anciens et 7 nouveaux. Ce qui explique l’homogénéité de ce Groupe qui se connaît depuis deux ou trois saisons au moins. Un Groupe qui a été construit pour la montée en Pro D2.

Sept joueurs, les piliers Corménieu et Navralasvhili, les secondes lignes Boukerou et Dufour, le demi-de-mêlée Bisman, les trois-quarts Hermet et Lacelle, qui ont joué contre Tarbes l’an passé ne sont plus à Albi. Alors qu’il ne reste que 11 rescapés tarbais, dont Ramon qui est blessé… Huit joueurs, les piliers Escur (Tarbes), Nevers (Beaune), Chocou (Massy), les secondes lignes El Ghoul (Soyaux-Angoulême) et Fouré (Gimont), le troisième Guillaume (Alcobandas), le centre Petre (Brive), l’ailier Cazes (Espoirs Oyonnax), ont rejoint le SCA à l’intersaison.

Effectif 2019-2020

Première ligne

Damiens Nevers : Pro, 25 ans, 1,86 m, 135 kg, (8 matchs, 4 titularisations), 1 essai, recrue

Bastien Dedieu : Pro, 30 ans, 1,75 m, 106 kg, (7 matchs, 3 titularisations), 1 essai, au club depuis 2011

Patrick Toetu : Pro, international samoan, 35 ans, 1,80 m 140 kg, (4 matchs, 2 titularisations), depuis 2017

Nicolas Chocou : Pro., 25 ans, 1,87 m, 126 kg, (7 matchs, 4 titularisations), recrue

Maxime Escur : Pro., 31 ans, 1,78 m, 115 kg, (7 matchs, 3 titularisations), recrue

Thomas Breton : Espoir, 23’ contre Mauléon

Talonneur

Gymaël Jean-Jacques : Pro., 21 ans, 1,83 m, 107 kg, (4 matchs, 5 titularisations), 1 essai, au club depuis 2017

Romain Casals : Pro., 32 ans, 1,81 m, 108 kg, (6 matchs, 2 titularisations), 2 essais, au club depuis 2017

Arthur Castant : Espoir, 21 ans, 1,83 m, 101 kg, (7 matchs, 3 titularisations), 3 essais, au club depuis 2016

Antoine Feltrin : Espoir, 23 ans, 1,80 m, 112 kg, (7 matchs, 5 titularisations), 1 essai, au club depuis 2016

Deuxième ligne 

André Matthieu : Pro., 33 ans, 2,00 m, 117 kg, au club depuis 2011, (5 matchs, 5 titularisations)

Gianni Gaillard : Pro., 24 ans, 2,03 m, 129 kg, (6 matchs, 3 titularisations), au club depuis 2016

Sabri El Ghoul : Pro., 23 ans, 1,98 m, 125 kg, (3 matchs, 1 titularisation), recrue

Charles Foures : Convention, 19 ans, 2,03 m, 105 kg, remplaçant contre Graulhet, recrue

Troisième ligne

Vincent Calas : Pro., 28 ans, 1,98 m, 105 kg, (9 matchs, 8 titularisations), 5 essais, au club depuis 2017

Moshen Essid : Pro., international tunisien, 26 ans, 1,94 m, 105 kg, (8 matchs, 6 titularisations), 6 essais, au club depuis 2018

Simon Pardakhty : Pro., international chilien, 28 ans, 1,83 m, 110 kg, (9 matchs, 8 titularisations), 2 essais, au club depuis 2017

Luca Guillaume : Pro., international espagnol, 28 ans, 1,89 m, 95 kg, (9 matchs, 8 titularisations), 2 essais, recrue

Sione Tavalea : Pro., Tonga, 35 ans, 1,86 m, 115 kg, (7 matchs, 3 titularisations), 2 essais, au club depuis 2014

William Whetton : Pro., Nouvelle-Zélande, 30 ans, 1,97 m, 114 kg, (6 matchs, 4 titularisations), au club depuis 2017

Simon Veyrac : Espoir, 21 ans, 1,95 m, 98 kg, (7 matchs, 2 titularisations), 1 essai

Charnière

Laurent Magnaval (m) : Pro., 28 ans, 1,68 m, 75 kg, (9 matchs, 6 titularisations), 1 essai, au club depuis 2017

Martin Doan (m) : Espoir, 21 ans, 1,76 m, 70 kg, (7 matchs, 4 titularisations), 3 essais

Julien Menoret (m) : Espoir, 21 ans, 1,75 m, 73 kg, 2 remplacements Mauléon, Graulhet, 1 essai, au club depuis 2016

Kevin Boulogne (o) : Pro., 33 ans, 1,76 m, 79 kg, (9 matchs, 5 titularisations), 3 essais, au club depuis 2016

Jérémy Russel (o) : Pro., 25 ans, 1,94 m, 98 kg, (8 matchs, 6 titularisations), 1 essai, au club depuis 2018

Benjamin Caminati (o) : Pro., 30 ans, 1,78 m, 82 kg, (9 matchs, 8 titularisations), 3 essais, au club depuis 2017

Trois-quarts

Gaëtan Bertrand : Pro., 27 ans, 1,80 m, 108 kg, (8 matchs, 7 titularisations) au club depuis 2017

Alifeleti Mafi : Pro., international australien U19, 31 ans, 1,82 m, 96 kg, (7 matchs, 5 titularisations), 6 essais, au club depuis 2018

Benjamin Petre : Pro., 29 ans, 1,86 m, 106 kg, (5 matchs, 7 titularisations), 2 essais, recrue

Lucas Vaccaro : Pro., 22 ans, 1,85 m, 105 kg, (2 matchs, 1 titularisation), au club depuis 2018

Saïmoni Nabaro : Pro., Fidji, 29 ans, 1,87 m, 95 kg, (4 matchs, 4 titularisations), 3 essais, au club depuis 2017

Avenisi Vasuinubu : Pro., international à VII fidjien, 27 ans, 1,90 m, 110 kg, (7 matchs, 5 titularisations), 4 essais, au club depuis 2017

Louis Decrop : Espoir, 23 ans, 1,86 m, 90 kg, (5 matchs, 5 titularisations), 2 essais, au club depuis 2016

Calvin Gomes : Espoir, 20 ans, 1,87 m, 82 kg, 1 remplacement Graulhet, au club depuis 2018

Benoît Sicard : Pro., 29 ans, international U20, 1,81 m, 80 kg, (8 matchs, 8 titularisations), essais, au club depuis 2016

Guillaume Cazes : Espoir, 22 ans, 1,78 m, 80 kg, (2 matchs, 1 titularisation), recrue

Jean-Jacques Lasserre