Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
   

Accueil et prise en charge des victimes de violences conjugales

lundi 28 octobre 2019 par Rédaction

Dans le cadre du Grenelle contre les Violences Conjugales, Sophie Pouzat, la Directrice des Services du Cabinet du Préfet, a présenté le dispositif d’accueil de prise en charge, d’accompagnement et d’orientation des victimes de Violence Conjugales, dans les Hautes-Pyrénées. Une présentation faite, dans l’accueil entièrement rénové, en présence de la Déléguée Départementale aux Droits des Femmes, Mme Isabelle Coste, du Commandant François Frémaux et de Guillaume Kulemann, intervenant socio-judiciaire-Médiateur pénal, de l’Association « France Victimes. »

Cet accueil confidentiel est ouvert tous les jours avec une permanence de l’Association France victimes de violences conjugales le lundi matin. En l’absence d’intervenant social et de permanences effectives au commissariat ou à la Gendarmerie, une convention a été établie avec l’Association FV65 qui a pour objectif de développer ces permanences et d’améliorer la prise en charges des victimes. Une action qui est financée à hauteur de 17 000 €, par l’Etat au titre du FIPD (Fonds Interministériel de Prévention et de la Délinquance). Depuis l’annonce du Gouvernement, la Préfecture a organisé des Groupes de travail dont la synthèse départementale sera présentée le 3 novembre.

Les victimes de violences conjugales sont reçues dans un espace confidentiel fermé pour décrire les faits. Les victimes sont ensuite entendues par un personnel dédié, formé à la prise des plaintes de violences intraconjugales. « Franchir la porte d’un Commissariat ou d’une Gendarmerie est difficile, notamment sur des problématiques de violences conjugales et l’idée de notre présence, c’est pour humaniser l’accompagnement », explique Guillaume Kulemann. Les victimes rassurées par cette présence vont souvent jusqu’au bout de la démarche pour stopper ce cycle de violence intraconjugales. Un système qui devrait permettre « de supprimer les trous dans la raquette pour être le plus efficace possible » estime le Commandant Frémaux. Ces permanences de France Victimes ont lieu tous les lundis matins au Commissariat de Tarbes et le mardi, tous les quinze jours, au Commissariat de Lourdes. Les victimes peuvent aussi s’adresser directement à l’Association France Victimes* si elles n’osent pas franchir la porte d’un commissariat ou d’une gendarmerie. « L’objectif de ce grenelle contre les Violences Conjugales c’est la parole du terrain et des victimes pour améliorer la prise en charge et l’accueil », explique Mme Pouzat. Pour rappel, depuis 2003 tous les policiers et gendarmes chargés d’accueillir les victimes sont formés régulièrement. En 2018 sur les Hautes-Pyrénées, 364 cas de violences aux personnes, 83% étaient des femmes.

 

*Depuis le 1er juillet 2018, Aid’Victimes est devenu FV65.

Les locaux de l’Association sont toujours 2 bis rue André Fourcade à Tarbes.

Téléphone : 05 62 51 98 58

Internet : contact@francevictimes65.fr

 Vous êtes victime et avez subi un préjudice

 

 Notre association peut, gratuitement et confidentiellement, avec le soutien d’une équipe qualifiée : 

 

La Déléguée Départementale aux Droits des Femmes, Mme Coste, le commandant François Frémaux et Guillaume Kulemann de l’Association France Victimes

Jean-Jacques Lasserre