Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
   

Ibos : Inauguration de l’exposition Greenwich Pyrénées (samedi 21 septembre 2019)

dimanche 22 septembre 2019 par Rédaction

Le discours de Denis Fégné, maire d’Ibos

« Bienvenue à l’exposition Greenwich Pyrénées, partenariat entre la ville d’Ibos et Patrimoine 65.

C’est une traversée nord sud le long du méridien d’origine, Ibos étant aujourd’hui le Greenwich village de Bigorre.

Vous avez pu le constater, nous ne sommes pas dans le quartier mythique de New York qui a vu l’éclosion de tant d’artistes. Nous sommes en pleine nature, au sud d’Ibos, on aperçoit, derrière, les maisons d’Azereix et d’Ossun, l’aéroport et, en toile de fond, les montagnes.

Le méridien méritait bien une exposition- représentation de cette ligne imaginaire qui coupe notre village et qui est un des éléments majeurs de notre patrimoine communal.

Ainsi, un grand centre commercial implanté sur notre sol l’a choisi comme étendard, de nombreux Iboscéens l’ont longtemps aperçu au-dessus de la collégiale, tandis que d’autres encore assuraient le voir distinctement et précisément entre leur cuisine et leur salle à manger.

 Ainsi, les intérêts des uns et les passions des autres, l’imaginaire et la propension de l’être humain à l’exactitude floue ont, avec le temps, tordu et multiplié les lignes méridiennes.

Mais un jour fatal et heureux de l’an de grâce 2013, lors d’une conférence désormais mythique dans le cadre des journées du patrimoine, Rémi Cabanac mettait tout le monde d’accord en reprécisant l’histoire et le tracé du méridien d’origine.

Et c’est ainsi que, quelques années plus tard, nous nous retrouvons ce soir dans le champ de Jean-Louis Salles, que je remercie au nom de tous, pour avoir accepté spontanément l’installation de cette exposition temporaire. 

Je remercie d’ailleurs au passage Jean-Jacques Salles pour nous avoir donné l’autorisation de parquer nos véhicules autour de la station de pompage.

Cette première exposition sur le thème du méridien de Greenwich, nous la devons en premier lieu à la commission patrimoine sous la houlette de Jeanne Peghini.

Mais nous la devons aussi à l’association Patrimoine 65 en la personne d’Eric Delgado qui a sollicité pour l’occasion Fabrice Argounès, maître de conférences en géographie et histoire de la cartographie, qui nous fait l’honneur de participer à ce travail.

Ils nous ont passionnés tout à l’heure en nous contant l’aventure du méridien de Greenwich et des lignes imaginaires, et je remercie encore Eric Delgado pour sa compétence et sa collaboration avec nos services. 

Merci à toutes celles et à tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à la réalisation de cette exposition et un merci très spécial et très sincère aux agents de la municipalité, et plus particulièrement aux ateliers municipaux, pour leur réactivité et leur souplesse.

Il est temps maintenant d’inaugurer cette exposition bilingue, issue d’un travail photographique de Bruno Valcke, qui révèle physiquement cette ligne invisible.

Vous redécouvrirez, en marchant sur cette ligne jaune, plusieurs sites remarquables des Pyrénées franco-ibériques.

L’exposition se propose en effet de valoriser une série de sites patrimoniaux hauts-pyrénéens et aragonais qui, de part et d’autre de cette longitude 0, initient l’ouest et l’est du monde, à différentes latitudes.

En conclusion, cette exposition veut relier, elle se veut donc nomade, itinérante, et nous la mettrons à disposition d’autres villes et villages traversés par ce fil invisible et droit.

Elle est enfin un excellent support qui nous permet de lancer notre projet de la Maison des patrimoines, maison à partir de laquelle nous voulons aussi valoriser bien entendu la collégiale et le bâti de notre village, mais aussi la langue, le chant pyrénéen et d’autres trésors patrimoniaux de notre village.

Mais nous aurons l’occasion de revenir sur ce projet dans quelques mois, avec l’inauguration de la Maison des patrimoines.

En attendant très bonne exposition à toutes et à tous (elle est visible jusqu’en décembre).

Merci de votre attention »

Denis Fégné

Maire d’Ibos