Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Conférence de presse de rentrée du maire de Tarbes

lundi 9 septembre 2019 par Rédaction

Comme le veut la tradition, le maire de Tarbes Gérard Trémège a tenu sa conférence de presse de rentrée ce lundi 9 septembre, il était entouré de son directeur de cabinet Michel Garnier et de Jean-Luc Cossou, directeur général des services.

En introduction, il a précisé que c’était le maire qui s’adresse à la presse et pas le candidat aux futures élections municipales.

 Gérard Trémège a poursuivi par les manifestations et les festivités qui se sont déroulées durant l’été : la fête de la musique, les fêtes de Tarbes avec les casetas , un succès exceptionnel, comme pour Tarbes en canta, Equestria, le tour de France, événement mobilisateur, le succès phénoménal de Tarbes en Tango avec des festivaliers qui viennent du monde entier, le rockabilly, l’été culturel particulièrement riche avec toutes les animations du jardin Massey, les marchés de nuit etc. La paëlla géante ce dimanche très gros succès aussi. Le week-end prochain, American Saloon et les 28 et 29 septembre Terro’art . « De début juin à fin septembre, il se passe toujours quelque chose dans notre ville. Les retombées économiques de tous ces événements ont été évaluées à 5M€ pour les professionnels, restaurants, hôtels et commerces. Au-delà du caractère festif, il y a un réel intérêt économique », indique l’élu.

Il a remercié toutes les équipes qui contribuent à ces succès : office de tourisme, Tarbes animations, les services de la mairie, les bénévoles sans lesquels tout cela ne pourrait être organisé.

Il a enchaîné par les différents travaux réalisés sur la ville, parfois des chantiers très importants :

Les travaux dans les écoles pour 1 600 000€, un chantier très important la rénovation de l’école Jean Macé qui va être lancé en fin d’année pour plus de 4M€.

Le projet Capas-cité qui va être terminé le mois prochain dans le cadre du programme Poctefa en collaboration avec Saragosse et Huesca, un programme dédié au sport santé des séniors.

En matière d’aménagement, de nombreuses rues et place ont été rénovées.

Dans le cadre Opération cœur de ville :

Aménagement place Jean Jaurès, place du foirail, avenue Pierre de Coubertin avec la gare des bus scolaires, aujourd’hui les 2 000 élèves qui prennent les bus sont en sécurité, c’est une gare fonctionnelle qui ne gène pas le stationnement en journée et lors des matchs le week-end.

Les chantiers qui vont ou qui ont démarré :

L’entrée du site des haras rue du Régiment de Bigorre (dans le cadre de l’opération Cœur de ville) 270 000€.

Le système de vidéo protection qui va être terminé en novembre 500 000€.

La 1ére tranche des travaux de réfection de la rue Corps Franc Pommiès 865 000€, un aménagement très important qui va permettre des pistes cyclables.

La rénovation des orgues saint Jean.

L’installation des canons sur le site de l’arsenal, ces derniers sont en cours de restauration.

La 4éme phase du Foirail 816 000€.

Début de la 1ère tranche des travaux rue Brauhauban programmés sur 3 exercices.

Les chantiers importants programmés :

La rue corps Franc Pommiès, un chantier d’1 million et demi d’euro 2020/2021.

La place au Bois avec des espaces de stationnements, nous allons faire une place végétalisée avec un plan d’eau et des arbres.

Promenade du Pradeau, 1 million et demi d’euros, début des travaux 2020.

Réalisations concernant la culture et le sport :

Pour la culture, la communauté d’agglomération a voté à l’unanimité la réalisation d’une médiathèque sur le site de l’arsenal bâtiment 111, la bibliothèque actuelle va être libérée et y accueillera le musée des Beaux Arts.

La 1ére consultation pour la Villa des Arts est lancée, un programme qui permettra de rénover la partie Est du Carmel avec une dizaine de logements pour artistes.

Pour le sport, le chantier engagé par la communauté d’agglomération pour le bâtiment 313 sur le site de l’arsenal commencerait au 1er semestre 2020. « La communauté d’agglo a été contactée en ce qui concerne le mur d’escalade dans la perspective des JO 2024, de même pour la maison de l’Escrime pour l’entrainement des équipes olympiques » précise le maire.

Une réflexion a été également lancée pour la rénovation du palais des sports. « Le problème si on s’attaque au palais des sports sans mettre en place une structure permettant d’accueillir les matchs il y a une impossibilité de fonctionnement, nos équipes (TGB) ne peuvent pas aller jouer ailleurs. Nous réfléchissons donc à une structure à la place du chapiteau qui servirait ensuite à l’accueil du public et des partenaires après les matchs ».

Le montant des investissements réalisé depuis 2001 c’est plus de 300 millions d’euros sur la ville.

L’augmentation des subventions au secteur associatif est de 50%, l’endettement a diminué de près de 50%, il y avait en 2001 92 millions d’euros d’endettement, aujourd’hui, nous sommes à 47 ou 48 millions et dans le même temps sans matraquer le contribuable. Sur la période il y a eu près de 10 années sans augmentation du taux de la fiscalité municipale. « 300 millions ça se voit et je suis heureux de constater, à part quelques personnes, que même nos adversaires reconnaissent le bilan de l’action qui a été menée »se réjouit Gérard Trémège

Pour les 3 années à venir, c’est un programme d’investissement de 30 millions d’euros, avec la Villa des Arts, le palais des sports et tous les travaux en matière d’aménagements urbain.

Les services rendus à la population avec la médiation, Marie-Suzanne Campagnol a fait un travail extraordinaire a souligné le maire : plus de 85% des dossiers qui lui ont été remis ont été réglés depuis le début de l’année. Allo Mairie ! a eu 210 demandes, 196 dossiers ont été réglés.

Les travaux de proximité effectués à la demande des habitants : 2000 interventions sur la ville qui sont faites avec rapidité par les services.

La gestion participative, depuis 2001, les réunions de quartier (10 par an) auxquelles assistent entre 100 et 120 personnes à chaque fois, avec lesquelles j’échange personnellement sur les problématiques et les chantiers de la ville.

La sécurité, les effectifs de la police municipale vont augmenter, 10 agents de plus début 2020.

Les caméras de vidéo protection, on va passer de 24 à 68 avec acquisition de caméras mobiles.

Sécurité routière, il y a des dangers récurrents en centre ville, nous allons instaurer des zones 30.

« Les besoins sociaux de notre population. De plus en plus d’habitants n’ont plus de médecin référent. Conscients de ces besoins, nous avons une réunion aujourd’hui avec 7 médecins retraités qui sur le principe sont d’accord pour participer à la création d’une maison médicale municipale. Nous avons les locaux, les médecins, restera à voir les modalités », a annoncé le maire.

Nicole Lafourcade