Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
     
   
     

Quatre candidats de la liste Renaissance à Tarbes

lundi 20 mai 2019 par Rédaction

Ce dimanche 19 mai, à 7 jours du scrutin des élections Européennes, la République en Marche 65 et ses alliés (LREM, MoDem, Agir, le Mouvement radical et les écologistes) étaient à Tarbes ce dimanche avec un programme chargé . En de matinée les 4 candidats présents : Jérémy Decerle, n°4, exploitant agricole, ancien Président des Jeunes
Agriculteurs, Irène Tolleret, n°9, maire de Fontanes dans l’Hérault et vigneronne
dans l’appellation Pic St Loup, Edouard Detrez, n°38, Gersois et PDG du Fauteuil Roulant Français et Jérémy Haddad, n°64, Conseiller municipal d’Argelès Gazost sont allés à la rencontre des tarbais au marché Brauhauban. Ensuite ils ont échangé avec des représentants du monde agricole, ils ont continué par la visite de l’entreprise ALTELA à Séméac, bénéficiaire de fonds européens dans le cadre de son développement , pour terminer avec la réunion publique des candidats Renaissance à la salle des fêtes d’Orleix .

Avant de partir à la rencontre de la population haut-pyrénéenne, les candidats ont tenu un point presse ou ils ont déclaré vouloir faire de l’Europe une puissance verte en investissant massivement dans la transition écologique et solidaire. Bâtir une Europe de la justice sociale et fiscale en taxant les géants du numérique, instaurer un salaire minimum décent adapté à chaque pays européen. Faire respecter l’Europe dans la mondialisation. Donner à l’Europe les moyens de se défendre. Faire respecter nos valeurs et nos frontières en contrôlant efficacement les frontières extérieures . Ouvrir Erasmus à tous, des collégiens aux apprentis et tripler son budget pour augmenter les bourses. Renforcer la protection du patrimoine. Rendre l’Europe aux citoyens, préserver la démocratie en Europe en conditionnant l‘accès aux fonds européens, au respect de l’état de droit. Les contribuables ne doivent pas financer les Etats qui restreignent les libertés ou qui font du dumping social. Mettre en œuvre le pacte Simone Veil pour harmoniser par le haut les droits des femmes.

Organiser une conférence pour l’Europe qui réunira les dirigeants européens, des citoyens tirés au sort et des spécialistes du domaine clé. Remettre à plat le projet européen et permettre aux pays qui le souhaitent d’aller plus loin en matière sociale, fiscale, budgétaire ou stratégique.

Nicole Lafourcade