Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
     
   
     

Play Offs aller : Tarbes fait trembler Lyon jusqu’au bout

jeudi 18 avril 2019 par Rédaction

Lyon-Tarbes : 75-70 (M-T 39-38)
(25-16, 14-22, 18-14, 18-18)

 Pour Lyon 26 paniers réussis sur 62 tentés (41%), 20/35 à 2 points (57%), 6/27 à 3 points (22%) et 17/19 lancers-francs (89%), 33 rebonds dont 12 offensifs, 23 passes décisives, 10 ballons perdus, 5 interceptions, 2 contres, 16 fautes.

Sacko 8 points (17’50’’, 4/8 à 2 points, 3 rebonds, 1 passe décisive, 1 interception, 1 ballon perdu), Tanqueray  17 points (29’54’’, 0/1 à 2 points, 5/11 à 3 points, 2/2 lancers-francs, 1 rebonds, 3 passes décisives), Salagnac  0 point (8’31’’, 0/3 à 2 points, 0/1 à 3 points, 1 passe décisive, 1 ballon perdu, 1 interception), Makany 0 point (1’14’’, 0 ballon perdu), Droguet  0 point (1’40’’, 0/1 à 2 points, 0 ballon perdu), Badiane 14 points (26’35’’, 5/8 à 2 points, 0/2 à 3 points, 4/5 lancers-francs, 3 rebonds, 4 ballons perdus, 2 contres), Clark  15 points (38’55’’, 4/4 à 2 points, 1/5 à 3 points, 4/4 lancers-francs, 11 rebonds, 4 passes décisives, 1 ballon perdu), M. Plouffe  9 points (40’, 4/5 à 2 points, 0/3 à 3 points, 1/1 lancer-franc, 8 rebonds, 2 passes décisives, 1 ballon perdu, 3 interceptions) Allemand 12 points (35’23’’, 3/5 à 2 points, 0/5 à 3 points, 6/7 lancers-francs, 4 rebonds, 12 passes décisives, 0 ballon perdu, 1 interception)

Pour Tarbes : 26 paniers réussis sur 56 tentés (46%), dont 16/33 à 2 points (48%), 10/23 à 3 points (43%), et 8/9 lancers-francs (88%), 31 rebonds dont 9 offensifs, 16 passes décisives, 16 ballons perdus, 5 interceptions, 4 contres, 22 fautes. Pouye éliminée 5 fautes

Gaye 8 points  (22’33’’, 4/6 à 2 points, 3 rebonds, 1 passe décisive, 2 ballons perdus, 4 contres), Pouye 9 points (14’02’’, 3/5 à 2 points, 1/2 à 3 points, 2 rebonds, 1 passe décisive, 2 ballons perdus, 1 interception), Moss  12 points (34’48’’, 2/5 à 2 points, 1/4 à 3 points, 5/6 lancers-francs, 6 rebonds, 3 passes décisives, 2 ballons perdus, 1 interception), Bravard 7 points (22’16’’, 2/4 à 2 points, 1/3 à 3 points, 8 rebonds, 2 passes décisives, 2 ballons perdus, 1 interception), Prince 15 points (37’21’’, 2/9 à 2 points, 3/6 à 3 points, 2/2 lancers-francs, 3 rebonds, 2 passes décisives, 0 ballon perdu, 1 interception) , Cornelie-Sigundova 0 point (14’56’’, 0/1 à 2 points, 1 rebond, 2 passes décisives, 1 ballon perdu, 2 interceptions), Galliou-Loko 11 points (35’11’’, 2/2 à 2 points, 2/5 à 3 points, 1/1 lancers-francs, 2 rebonds, 2 passes décisives, 0 ballon perdu, 1 interception), Fauthoux  8 points (33’50’’, 1/2 à 2 points, 2/3 à 3 points, 4 rebonds, 5 passes décisives, 5 ballons perdus).

Après quatre matchs transparents et quatre larges échecs les Tarbaises, ont joué d’égales à égales et ont fait trembler les Lyonnaises dans leur salle Mado Bonnet, en résistant 75-70. Et si un tir à 3 points de Pouye, n’était pas ressorti après fait trois tours de cercle, les Tarbaises auraient été au coude à coude 73-73 à trente secondes de la sirène. Sur la possession suivante les arbitres envoyaient Tanqueray aux lancers-francs et Lyon s’imposait avec cinq points d’écart. Les Tarbaises ont été sanctionnées à 22 reprises contre 16 aux Lyonnaises qui ont réussi 17 des 19 lancers-francs accordés contre 8 sur 9 au TGB. Soit un écart de 9 points sur lancers-francs, alors que l’écart n’est au final que de 5 points. Pouye, trop vite sanctionnée de trois fautes, a dû cirer le banc beaucoup plus que d’habitude, avec à peine 14’ de temps de jeu. On peut le regretter car son retour sur le parquet au cours du troisième quart-temps, s’est soldé par trois paniers consécutifs, dont un à 3 points, qui ont permis au TGB de recoller 47-45 (25ème). Jamais les Tarbaises n’ont lâché même quand, après avoir mené 9-12 (4ème) elles ont encaissé un 18-4 et se sont faites distancées 25-16 (10ème). Lyon a cru avoir fait le plus dur en maintenant l’écart 30-19 (12ème) mais le TGB après avoir limité les dégâts 36-30 (17ème) a égalisé 36-36, à moins d’une minute de la mi-temps pour virer à 39-38. Lyon revenait des vestiaires plus agressif et creusait de nouveau l’écart 47-38 (23ème) mais Tarbes revenait 51-50 (28ème). Lyon, se détachait 57-50 (29ème). Le TGB réduisait l’écart 62-60 (34ème) avant d’encaisser quatre paniers consécutifs 69-60 (36ème). Mais les Tarbaises, au lieu de s’écrouler revenaient, 71-68 (28ème) et restaient dans le match 73-70 à l’entame de la dernière minute, avant de rater l’égalisation et d’encaisser deux lancers-francs 75-70.

Les chiffres

Si Lyon était privé de Dos Santos, Tarbes était toujours handicapé par les absences de Fontaine et de Cornélie-Sigmundova. Prince 15 points, Moss 12 points et Galliou-Loko 11 points, ont fait moins bien que Tanqueray 17 points, Clark 15 points, Badiane 14 points et Allemand 12 points et 11 passes décisives ! Tanqueray avec cinq tirs à 3 points a maintenu le TGB à distance après chaque rapproché.

Points après balles perdues : Tarbes 7 points / Lyon 17 points 

Points intérieurs : Tarbes 20 points / Lyon 30 points

Points deuxième chance : Tarbes 14 points / Lyon 10 point

Points en contre-attaque : Tarbes 3 points / Lyon 16 points

Points du banc : Tarbes 17 points / Lyon 8 points

 

Le match

Premier quart-temps

D’entrée, le TGB douche les supporters lyonnais avec quatre paniers à 3 points consécutifs, de Galliou-Loko, Fauthoux, Bravard et Moss, qui permettent au TGB de faire la course devant 9-12 (4ème), malgré l’ouverture du score par Badiane et un panier à 3 points de Tanqueray. Mais un doublé de Badiane, deux paniers de Clark et de Sacko, plus un panier de Plouffle, bonifié d’un lancer, creusent un premier écart 18-12 (7ème). Gaye et Prince recollent 18-16 (8ème) mais Allemand aligne sept points, dont neuf sur lancers-francs 25-16 (10ème)

Deuxième quart-temps

Galliou-Loko, d’un panier bonifié, réduit d’entrée le score 25-19 mais Allemand et Tanqueray, à 3 points, refont le break 30-19 (12ème). Galliou-Loko et Bravard limitent les dégâts 30-23 (13ème) mais Badiane ajoute deux lancers-francs 32-23 (14ème). Moss, aux lancers et Fauthoux, limitent l’écart 32-27 (16ème). Plouffe marque, Galliou-Loko, répond à 3 points 34-30 (17ème). Sacko met un panier 36-30 mais deux lancers de Moss et deux paniers de Prince et de Bravard, mettent les deux équipes à égalité 36-36 (19ème). Tanqueray frappe à 3 points mais Prince réduit l’écart aux lancers 39-38 (20ème), dans une salle médusée par la résistance tarbaise.

Troisième quart-temps

Plus agressives, les Lyonnaises font d’entrée le break par trois paniers de Clark, d’Allemand, de Plouffe et deux lancers de Clark, 47-38 (23ème). Mado Bonnet chante de nouveau mais trois paniers consécutifs de Pouye, dont un à 3 points, la font taire 47-45 (25ème). Clark, à 3 points, rallume les clameurs 50-45 mais Bravard marque 50-47 (26ème). Allemand et Moss manquent chacune un lancer mais Gaye réduit l’écart 51-50 (28ème). Badiane rate un lancer, Tanqueray, frappe de nouveau à 3 points et Sacko croit enfoncer le clou 57-50 mais Gaye limite l’écart dans les dernières secondes 57-52 (30ème).

Quatrième quart-temps

Moss réduit d’entrée l’écart 57-54, Sacko marque, Fauthoux répond à 3 points 59-57 (32ème). Mado Bonnet a le souffle court. Tanqueray, claque son cinquième tir à 3 points de la soirée mais Prince répond de loin 62-60 (34ème). Clark et Badiane, de deux paniers dont un bonifié, refond chanter Mado Bonnet 69-60 (36ème). Prince refrappe à 3 points, Clark ajoute deux lancers-francs 71-63 (37ème) et Bonnet continue de chanter. Prince, à nouveau à 3 points, jette un premier froid 71-66 (38ème) et le panier de Gaye 71-68, glace Bonnet à 1’38’’ de la sirène. Clark réchauffe la salle 73-68 (1’14’’) mais Pouye s’infiltre 73-70 (1’08’’). Sacko échoue (57’’), le tir à 3 points de Pouye ressort du cercle (33’’) et la meneuse fait sa cinquième faute. Clark ne tremble pas et assure ses deux lancers (28’’). Le TGB gâche un dernier ballon et Bonnet peut exploser.

J-J L.