Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
     
   
     

17ème Journée de Fédérale 1

mardi 19 février 2019 par Rédaction

Des résultats paradoxaux en Poule 2

Des résultats paradoxaux qui laissent perplexes dans la Poule la plus dense de Fédérale 1 où les deux possibles relégués totalisent 33 points et seraient 9èmes en Poule 1, 8èmes en Poule 4 et 7èmes en Poule 3 ! Nafarroa compte le même nombre de victoires que les 6èmes des Poules 4 et 3 et que le 8ème de la Poule 1… Ce week-end, outre la nette victoire de Nafarroa contre Tarbes 23-14, Lannemezan a pris le bonus offensif (5 essais à 1) contre Saint-Jean qui n’avait perdu que trois fois, dont deux contre Tarbes et Albi. Valence d’Agen domine largement Tyrosse 46-26 (6 essais à 4). Anglet prend le bonus offensif contre Marmande (7 essais à 2), Oloron confirme sa solidité à Saint Pée contre Lavaur 16-9 et Bagnères, qui restait sur deux victoires consécutives, dont une à Anglet…, explose contre Albi 5-47 (7 essais à 1). Il est vrai que les Bagnérais ont joué trois matchs consécutifs et qu’ils le payent physiquement. Albi (70 points) recreuse l’écart au classement (+ 9) avec Saint-Jean-de-Luz (61 points) qui rêvait de terminer premier pour affronter Dax en quart de finale ! Anglet (49 points) passe d’un point devant Tarbes (48 points). Lavaur (42 points) et Oloron (41 points), sont talonnés par Marmande et Oloron (39 points). Lannemezan (37 points) est en embuscade, mais reste sous la menace de Bagnères (34 points) et de Nafarroa et Valence d’Agen (33 points).

Tarbes en danger

Avec le retrait administratif de 8 points, Tarbes se retrouverait aujourd’hui 7èmes avec 40 points et n’est même pas assuré de disputer le Du Manoir. Certes une « consolante » ou une Coupe en chocolat, pour certaines fines bouches, mais c’est une occasion unique de revivre des phases finales pour les supporters et pour les joueurs. Au lieu de bouder son équipe, le public tarbais devrait prendre en exemple Nafarroa au moment où le club en a besoin. Sportivement, bien sûr, mais aussi financièrement dans un moment difficile au niveau des résultats. Les entrées, les buvettes, la Bodega, font parties des recettes, il ne faudrait pas l’oublier. Surtout qu’il ne devra pas manquer un seul euro au TPR au 30 juin, sous peine d’être rétrogradé en Fédérale 3, sans possibilité de faire Appel, comme le stipule le Plan d’Accompagnement de la FFR.

J-J-L.