Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

Anglet-Tarbes, dimanche à 15h15 au Stade Saint Jean

vendredi 30 novembre 2018 par Rédaction

Anglet possède un effectif estampillé Pro D2

A la veille de cette dernière journée de la Phase Aller, avec six déplacements pour quatre réceptions, Anglet occupe la quatrième place à 8 points de Tarbes avec 28 points (5 victoires, 1 nul, 4 bonus). Les Basques ont perdu à Oloron (32-26), à Marmande (19-13), à Bagnères (23-16) et à Bayonne contre Saint-Jean-de-Luz (19-13). Ils ont été gagner à Nafarroa (9-19) et sont invaincus à domicile contre Valence d’Agen (29-26), Lannemezan (22-10), Lavaur (26-13) et surtout contre Albi (16-10) et restent sur un match nul à Tyrosse 34-34. Une victoire contre Tarbes permettrait à Anglet de conforter sa quatrième place et de se rapprocher de son rival du jour. Les Angloys, après leur succès sur les Albigeois, ne font aucun complexe et attendent Tarbes de pied ferme. Anglet dispose d’un large effectif (34 joueurs utilisés), composé de joueurs expérimentés passés par l’Aviron Bayonnais et le Biarritz Olympique. Jérôme Schuster et Sébastien Fauqué, passés par le top 14, sont des monstres d’expérience à ce niveau. L’ouvreur bigourdan, malgré ses 41 ans, rayonne sur le terrain et pas seulement par sa botte. Deux joueurs leaders qui portent un groupe composé de joueurs de qualité à tous les postes. Anglet est complet dans toutes ses lignes et possède des demis et des trois-quarts estampillés Prod2, avec Duhalde, Fauqué, Poki, Hégarty, Chouzenoux, Couet-Lannes, Chabat et Hiriart… Son pack avec Schuster, Lapeyrade, Pinet et Biscay, passés eux aussi par la Pro D2, est solide en mêlée et en conquête. Bref une équipe, complète dans toutes ses lignes, qui dispose en prime, d’un buteur hors pair.

Coincé entre Biarritz et Bayonne

Malgré ses 39 000 habitants, Anglet a le club le moins huppé de la Poule 2, car contrairement à ses concurrents, il n’a jamais connu le niveau du groupe B ou de la première Division. Son seul titre de gloire est la finale de la 3ème Division en 1973, l’année où Tarbes était Champion de France de Première Division. Anglet a longtemps végété en Championnat Régional Côte Basque-Landes avec des titres en 1989, 1990, 1997 et en 2001. Année où les Basques ont été Champions de France de Première série, puis Champions de France Honneur l’année suivante. Anglet a intégré la Fédérale 1 en 2015 en éliminant le voisin Hendayais en 1/8ème de finale de Fédérale 2. Devenu ambitieux Anglet se renforce tous les ans à partir de joueurs locaux, non conservés par Biarritz et l’Aviron Bayonnais, ses deux gros voisins, qui attirent les meilleurs jeunes du coin. Géographiquement, Anglet est situé entre Biarritz et Bayonne et possède un foncier très important de près de 27 kilomètres carrés que jalouse ses illustres voisins. Une proximité qui permet à Anglet de récupérer, des anciens pros bayonnais ou biarrots en fin de carrière et des Espoirs qui reviennent jouer dans leur club d’origine ou voisin. L’Anglet Olympique Rugby club dispose d’un budget de 650 000 €* et compte une demi-douzaine de contrats à temps plein pour les anciens Pros qui viennent aussi chercher une reconversion dans les nombreuses entreprises qui sont installées sur le territoire d’Anglet.

*Source club

Anglet change de dimension

Champion de France 1ère série en 2001 et d’Honneur en 2002, Anglet a été promu en Fédérale 1, il y a trois ans. Depuis le club a fait son trou dans l’Elite du Rugby Amateur à l’ombre de ses deux gros voisins Bayonne et Biarritz. La saison dernière le club a terminé 5ème devant Tyrosse et s’est qualifié pour les huitièmes du Jean Prat. Son staff a été changé à l’intersaison. Frédéric Tauzin, est parti entraîner Dax et Christophe Milhère a souhaité prendre du recul pour s’occuper des jeunes. Yannick Lamour et Daniel Larrechea ont pris le relais et Olivier Rieg remplace Pierre Lassus comme préparateur physique. L’ancien troisième ligne Lamour entraînait les Espoirs biarrots et Larrechea, où ancien ouvreur de l’Aviron, s’occupait du jeu au pied, après avoir entrainé Tyrosse. Cette saison, Anglet s’est bien renforcé avec l’arrivée de deux pointures de l’Aviron Bayonnais, le pilier Jérôme Schuster et l’ailier néo-zélandais Kade Poki, passé par les Crusaders et les Highlanders. Avec en prime le centre Romain Chabat (Soyaux-Angoulême), l’Anglet Olympique Rugby Club, qui a fait son marché en Pro D2, change de dimension..

L’Effectif 2018-2019

Manager : Jean-Louis Lahargou

Entraîneurs  : Yannick Lamour et Daniel Larrechea

 

Pilier

 

Jérôme Schuster : 33 ans, 1,81 m, 115 kg, Ex Bayonne, Tarbes, USAP, (9 matchs, 7 titularisations)

Xabi Argagnon : 29 ans, 1,80 m, 115 kg, ex-Espoirs BO (10 matchs, 4 titularisations)

Paul Bruno : 26 ans, 1,80 m, 108 kg, ex-Espoirs Bayonne (5 matchs, 2 titularisations)

Florian Lapeyrade : 28 ans, 1,67 m, 114 kg, ex-Bayonne, (7 matchs, 5 titularisations)

Bertrand Perez : 24 ans, 1,79 m, 109 kg, Dax, ex-Espoirs Bayonne, (8 matchs, 2 titularisations)

Maxime Urroz : 19 ans, 1,83 m, 93 kg, 1 titularisation

 

Talonneur

 

Mathieu Dezez : 24 ans, 1,80 m, 95 kg, ex-Espoirs BO, (8 matchs, 4 titularisations)

Maxime Berho : 26 ans, 1,79 m, 110 kg, ex-BO, (9 matchs, 6 titularisations)

 

 

Deuxième ligne

 

Jordan Dartigues : 26 ans, 1,88 m, 100 kg, ex Mauléon, Biarritz, (10 matchs, 5 titularisations)

Simon Pinet : 32 ans, 1,95 m, 111 kg, ex-Montauban, Brive, Aurillac, (9 matchs, 8 titularisations)

Vincent Pignon : 22 ans, 1,88 m, 115 kg, ex-Hendaye, Bayonne, (8 matchs, 6 titularisations)

 

Troisième ligne

 

Manu Agest : 21 ans, 1,85 m, 98 kg, ex-Espoirs BO (1 feuille de match)

Anthony Biscay : 32 ans, 1,88 m, 115 kg, ex Limoges, Montauban, Espoirs Bayonne (9 matchs, 8 titularisations)

Bastien Brethes : 22 ans, 1,86 m, 86 kg, ex Espoirs Mont-de-Marsan (0 match)

Maxime Cazaux : 24 ans, 1,83 m, 101 kg, ex-Espoirs BO, (10 matchs, 5 titularisations)

Benoit Fatigue : 32 ans, 1,77 m, 97 kg, Oloron, ex-Espoirs Bayonne, (2 matchs, 1 titularisation)

Andoni Heguiapal : 27 ans, 1,89 m, 97 kg, Mauléon, ex-Espoirs Bayonne, (10 matchs, 6 titularisations)

Ibaï Leconte : 22 ans, 1,82 m, 89 kg, ex-Espoirs Bayonne, (7 matchs, 4 titularisations)

Marc Tafernaberry : 29 ans, 1,83 m, 93 kg, ex-Espoirs BO, (9 matchs, 7 titularisations)

 

Charnière

 

Bastien Duhalde (m) : 25 ans, 1,74 m, 81 kg, Bayonne, Brive, ex-espoirs Bayonne (9 matchs, 6 titularisations)

Nicolas Etchepare (m) : 26 ans, 1,76 m, 75 kg, ex-Espoirs BO, (7 matchs, 4 titularisations)

Joannes Henry (m) : 24 ans, 1,72 m, 82 kg, ex Espoirs Grenoble (1 feuille de match)

Sébastien Fauqué (o) : 41 ans, 1,80 m, 90 kg, ex La Rochelle, Bayonne, Toulon, Montauban, Dax, Castres, Pau, Lourdes, (10 matchs, 9 titularisations)

Matthias Villenave (o) : 21 ans, 1,84 m, 87 kg, Ecole Rugby Anglet

Baptiste Belleret (o) : 23 ans, 1,70 m, 70 kg, ex-Espoirs BO, (2 matchs, 1 titularisation)

 

Trois-quarts

Romain Chabat : 29 ans, 1,76 m, 87 kg, Soyaux-Angoulême, ex-Espoirs Pau, (9 matchs, 8 titularisations)

Sébastien Antunes Pinto : 29 ans, 1,72 m, 75 kg, Formé au club (5 matchs, 5 titularisations)

Thomas Chouzenoux : 27 ans, 1,91 m, 92 kg, ex Bayonne, (8 matchs, 7 titularisations)

Paul Couet-Lannes : 27 ans, 1,87 m, 86 kg, Mont-de-Marsan, BO, (8 matchs, 7 titularisations)

Julien Maamaatuaihutapu : 20 ans, 1,76 m, 70 kg, ex BO, (5 matchs, 3 titularisations)

Carl Giordano : 27 ans, 1,82 m, 85 kg, Lourdes, (5 matchs, 1 titularisation)

Brendan Loge : 22 ans, 1,72 m, 80 kg, ex-Espoirs Dax

Brendan Hégarty : 29 ans, 1,85 m, 95 kg, ex-Bayonne, Narbonne, Toulouse, (5 matchs, 4 titularisations)

Bastien Fisher : 24 ans, 1,70 m, 74 kg, Saint-Jean-de-Luz, (10 matchs, 9 titularisations)

Théo Perez : 20 ans, 1,81 m, 78 kg, Ecole Rugby Anglet

Bruno Hiriart : 35 ans, 1,80 m, 86 kg, ex-Pau, Dax, BO, Ecole Rugby Anglet, (3 matchs, 1 titularisation)

Kade Poki : (International U19, U20, N-Z) 30 ans, 1,76 m, 86 kg, Bayonne, (4 matchs, 4 titularisations)

Léo Larrart : 23 ans, 1,84 m, 84 kg, (1 titularisation)

Jean-Jacques Lasserre