Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
    
  
   
 

La préfète rencontre les femmes agricultrices

dimanche 11 mars 2018 par Rédaction

Pour clore son tour de rencontre à l’occasion de la semaine des droits des femmes , sur le stand de l’Etat installé au salon de l’agriculture, Béatrice Lagarde, préfète des Hautes-Pyrénées, entourée des membres du corps préfectoral et d’élus du département, s’est adressée aux femmes agricultrices et a parlé des femmes dans le monde agricole.

« Longtemps la constitution des femmes dans le monde agricole a été sous-évalué, les femmes ont toujours été présentes mais aujourd’hui elles sont plus visibles dans ce métier. Leurs compétences sont mieux reconnues à la faveur d’une lente évolution.

L’histoire des femmes dans le milieu agricole a pris souche dans le milieu familial, dans le foyer où elles ont accumulé les compétences d’organisation, d’accueil, de gestion et de service.

Longtemps cantonnée au stade d’épouse d’agriculteur ou de compagne, elles accumulaient les tâches domestiques, la charge éducative des enfants, les soins aux ainés et s’ajoutait à cela le travail de l’exploitation.

Les femmes n’avaient pas les tâches nobles, on leur donnait le soin de la basse-cour, la nourriture des gorets, le soin du petit bétail mais les taches nobles comme la culture des céréales, l’emploi des engins mécaniques étaient réservés aux hommes.

Des évolutions sont intervenues, les efforts ont été répartis sur les exploitations. C’est en termes de reconnaissance juridique que le législateur a basé l’évolution irréversible concernant les droits des femmes et notamment dans le secteur agricole. Ces droits ont commencé dans le domaine agricole dans les années 60. Les lois des orientations agricoles ont fait évoluer les agricultrices.

Aujourd’hui les femmes occupent 25 à 27% des effectifs agricoles ;

Les femmes agricultrices sont un peu plus dans les orientations plus féminisées, l’horticulture ou l’élevage ovin ou caprin. Beaucoup d’entre elles sont à l’origine de l’agro-tourisme.

Les agricultrices exercent aujourd’hui un métier dont l’image reste encore très masculine. Elles ne sont pas non plus épargnées par des formes de discriminations face à l’emploi, aux conditions de travail etc.…

Les agricultrices sont de plus en plus nombreuses à embrasser ce métier comme une seconde carrière. »

Nicole Lafourcade