Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
   
 
   
 

Le TPR se dote d’un manager

lundi 5 février 2018 par Rédaction

Un Palois au secours du Stado !

Yannick Vignette*, ancien entraîneur des lignes arrières de la Section Paloise, est recruté ’’en tant que conseiller du Président’’, a annoncé en début d’après-midi, Antoine Nunes. Sa mission est de redresser la situation sportive de l’équipe et de l’amener en bonne place en demi-finale. Sa prise de fonction, à six jours d’un match capital à Bourg-en-Bresse, qualifié « de quart de finale » par le Président, est un signe fort à l’adresse du groupe. Une mission qui pourrait se poursuivre l’an prochain si le club monte en Pro D2, comme le laisse entendre le Président à demi-mot : « Je n’ai rien vendu à Yannick pour l’année prochaine, mais imaginons qu’on trébuche du bon côté et qu’on passe, pourquoi pas ? »

Les pleins pouvoirs

Antoine Nunes croit au potentiel de l’équipe mais estime « que certains jouent à 60/70% au lieu de jouer à 100 % pour le maillot. On a un coup à jouer cette année, allons y gaiement mais équipé ! » D’où le renfort de Yannick Vignette « qui a plein pouvoir sur le montage de l’équipe et coiffera les deux entraîneurs. Il sera au même niveau que Jean-Paul (Gerbet) qui lui, gère l’administratif, le recrutement et le suivi de l’équipe une et deux. » Yannick Vignette supervisera aussi des jeunes du Centre de Formation en vue de les intégrer éventuellement dans le groupe Pro.

Le nouvel homme fort du TPR a été présenté aux joueurs et aux entraîneurs avant que sa nomination ne soit officialisée. « J’ai dit aux joueurs que pour moi, c’était un privilège d’entraîner Tarbes. Je connais un peu l’équipe et je crois dur comme fer qu’on peut aller chercher quelque chose avec le potentiel de cette équipe. » Antoine Nunes a rencontré les joueurs pour les rassurer sur le avenir en cas d’accession. « A part, deux ou trois qui joueront peut-être en B, si on monte en Pro D2, je leur ai dit qu’ils resteraient, s’ils jouaient le jeu. » Pour le Président, « ce n’est pas le salaire qui doit faire courir les gars sur le terrain. Si on vient, c’est d’abord pour défendre un maillot et les valeurs du club. »

Objectif la montée en Pro D2

Yannick Vignette a suivi, à Trélut et à la TV, le TPR et les autres équipes de la Poule Elite. « Il y a un papier à cigarette entre les meilleurs de Fédérale 1 Elite et les plus mauvais de Pro D2. Et si je suis ici, c’est justement parce que ce que j’ai vu, me laisse penser qu’on peut faire quelque chose. Qu’on peut croire en un projet, sinon je ne serai pas là. Si je suis là, c’est parce que, très sincèrement, je crois qu’on peut remonter en Pro D2. Il y a la puissance nécessaire, il y a quelques compétences sur le terrain. Il y a une harmonie qui n’est peut-être pas parfaite sur l’ensemble de l’équipe mais, il y a quelques points forts qui me laissent penser, que ça peut suffire pour faire basculer les choses du bon côté. » Le nouveau manager se donne la semaine pour observer le groupe aux entrainements « pour connaître le système de l’intérieur, pour voir si je peux améliorer des choses », avant d’intervenir plus directement, si besoin, dans le management pour préparer la réception d’Albi. « Si je viens avec les pleins pouvoirs, c’est pour essayer de faire les choses sans être en mode dictateur. Mais d’essayer de le faire intelligemment, pour avoir un regard sur tout, sur le projet de jeu, sur la conquête en touche, sur la mêlée, sur le jeu de trois-quarts, sur les lancements. » Un double regard sur le jeu d’avants et de trois-quarts qu’il doit au fait d’avoir entraîné les deux au cours de sa carrière et qu’il compte mettre au service du club. Il se voit comme un « manager dur mais juste. » et Antoine Nunes de conclure : « Il est là, pour faire progresser l’équipe, y compris les jeunes et pour créer une émulation dans tout le système. »

* CV : Yannick Vignette a entrainé les trois-quarts de la Section paloise pendant quatre ans, en Top 16, Top 14 et Pro D2. En 2004-2005 avec Laurent Rodriguez, en 2005-2006 avec Thierry Mentières et de 2006 à 2008, avec Jean-Bernard Duplantier, avant d’être remplacé en cours de saison par Conrad Stolzl. C’est sous sa houlette que Pau a disputé la finale du Challenge Européen 2005, (battu en finale par Sale) et a été rétrogradé sportivement en Pro D2, l’année suivante. Il a ensuite entraîné les avants de Mauléon (Fédérale 1), dont il a démissionné en cours de saison avec son co-entraineur pour des raisons d’ingérence. Yannick Vignette était dernièrement le Directeur Technique National de la Roumanie. Accessoirement il entraine le ’’Pyrénées Rugby Seven’’ qui participe aux Tournois internationaux de Rugby à VII et à X.

Comme joueur (demi-de-mêlée) il a débuté à Arudy avant de rejoindre Lourdes, Pau et Oloron.

Jean-Jacques Lasserre