Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
  
 
  
 

8èmes de Coupe de France : Tarbes-Basket-Landes

jeudi 12 janvier 2017 par Rédaction

Réactions d’après match

Soulagement pour Basket-Landes

Les Landaises ont une nouvelle fois souffert alors qu’elles croyaient avoir fait le plus gros à la mi-temps (26-42) et au début du troisième quart-temps 30-47 (23ème).

Olivier Lafargue, en marge de la conférence de presse et au micro de Radio Bleu Aquitaine regrettait la sortie sur blessure de Plagnard, un des poumons de l’équipe (AUDIO). Le coach landais reconnaissait aussi la difficulté éprouvée et le poids de Bravard dans la victoire (AUDIO). Au cours de la conférence de presse Olivier Lafargue (AUDIO) a souligné les qualités de l’équipe tarbaise et reconnu que l’absence de Bishop avait beaucoup pesé.

Entre amertume et satisfaction pour Tarbes

Côté tarbais la défaite est amère, compte tenu de l’ absences de Bishop sur un geste de Bravard dont les vidéos sur Facebook démontrent la violence et l’intentionnalité. Mais le comportement des joueuses et le contenu du match apportent des motifs de satisfaction.

Sylvie Gruszczynski (AUDIO) qui ronge son frein suite à une grave déchirure, regrette les deux défaites contre Basket-Landes « après deux bons matchs » mais espère revenir bientôt mais sans se précipiter pour éviter une rechute. 

Astan Dabo ne cachait pas, avant le début de conférence de presse son amertume, (AUDIO) à cause de l’absence d’Abby Bishop sur blessure. Une absence qui a survolté l’équipe qui voulait lui offrir le match : « On a toutes redoublées d’efforts pour la venger avec une victoire ». Mais ces deux défaites, compte tenu des circonstances (absences de Bishop et de Gruszczynski), laissent espérer : « On va se battre encore plus et après ça va payer. » Plus tard, au cours de la conférence de presse l’intérieure malienne revient sur l’arbitrage : « Bravard est un peu protégée..., on est resté soudé malgré tout ce qui s’est passé avec les arbitres. »

François Gomez (AUDIO) en bon diplomate, qui sait que critiquer les arbitres risque de se retourner contre lui et son club, tempère sur l’arbitrage : « je me refuse à penser que les arbitres sifflent contre le TGB... » Il préfère mettre l’accent sur les fautes « inutiles qui ne servent à rien » plutôt que sur celles « qui laissent un doute ». Mais dont l’addition des deux a mené à l’élimination pour 5 fautes... Fair-play le coach tarbais met en avant la force du secteur intérieur landais avec hommage appuyé à Ayim (34 points en deux maths avec 80 % de réussite). « Ayim est extraordinaire, on est à 50 cm et elle met les paniers . Bravard, (dont François Gomez considérait avant le premier match que c’était la meilleure intérieure de LFB), « C’est indéfendable pour nous quand Astan sort... C’est une espèce de camion lancé à cent à l’heure ». Une façon aussi de faire remarquer, sans le dire, que l’absence de Bishop a pesé. Au premier match l’Américaine, pour le même temps de jeu, n’avait marqué que 13 points contre 23 en Coupe de France... avec une réussite de 43 % au lieu de 75 % ! Le technicien tarbais met l’accent sur « les réels progrès » confirmés sur l’ensemble des derniers matchs. D’autant qu’Elodie Bertal-Christman n’a pas retrouvé son physique et son adresse après deux mois d’absence. Malgré ses deux fois 10 points sur les deux rencontres, elle n’était qu’à 27 % de réussite (3/11) sur ce second match contre 45 % (5/11) au premier. « Malgré l’absence d’Abby, on a trouvé des solutions, on a existé, on pratique un basket très correct en attaque... En défense, on a essayé des trucs et on a mis Basket-Landes en difficulté, on les désorganise totalement. » De quoi conforter François Gomez « C’est là dessus qu’il faut s’appuyer. Il faut continuer à travailler mais on est sur la bonne voie. »

Jean-Jacques Lasserre