Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

PRO D2 : Le grand huit pour le TPR

samedi 21 février 2009

A Tarbes : Tarbes bat Bourg 59-9 (MT 24-6) - Arbitre : M. Rebollal, assisté de MM. Graviou et Quintin

Pour Tarbes : 8 E Hurou (1e), Caujolle (11e), Toetu (32e), Dabrin (53e), Lasserre (59e, 69e), Bernad (63e), Lacrampe (80e), 8 T , 1P (19e) Apanui.

Pour Bourg en Bresse : 3 P Manguelin (21e, 29e, 41e).

TPR : Etcheverria (Teague 62e) ; Caujolle, Worthington (T.Loftus 71e), Siale, Dabrin ; (o) Apanui (cap), (m) Labarthe (Lacrampe 55e) ; André (W.Loftus 60e), Lasserre , Bernad ; Domolaïlaï (Santoni 55e), Coetzer ; Toetu (Uys 48e ), Mavrodin (Dupuy 55e), Hurou (Maumus 62e).

US Bressanne : Staniforth ; Bailey, Perret, Eadie, Linelove (Mounic 51e), (o) Manguelin (Boulanger 54e), (m) Ducrozet (Napoly 64e) ; Souhair, Vacheret (Fitisimann 54e), Garnier ; Aurignac (cap (Seguin 60e), Carpentier ; Charlet (Zimmermann 55e), Maignien (Coulas 60e), Magnan (Martinez 55e).

Il va falloir se pencher sur les archives pour essayer de retrouver une victoire aussi large et avec huit essais inscrits pour le TPR. En terme de bonus offensif, il faut remonter au match à Béziers la saison dernière, victoire qui avait bien aidé à finir la saison. Rien de tout ça pour l’édition 2008-2009, seulement le plaisir de voir un match enlevé et surtout une efficacité totale. Alors goûtons sans retenue à cette orgie d’essais.

Tout a commencé à la première minute, touche, attaque au grand large, 2 ou 3 temps de jeu et Hurou qui arrive plein fer pour aller derrière la ligne. avec le festival Apanui qui commence sur les transformations, tout va pour le mieux. Dix minutes plus tard, les Bressans s’essaient à l’attaque, mais la longue passe de Perret est nettement en-avant. On s’arrête presque de jouer, pas Sébastien Caujolle qui profite de l’avantage laissé par l’arbitre pour se faire la belle. Et 14-0, l’affaire se corse, surtout si l’on rajoute la pénalité du capitaine pour 17-0 à la 20e minute. Le sursaut des Violets est concrétisé par 2 pénalités de Manguelin, ce qui fait quelque peu murmurer les tribunes. Il faut dire que la mêlée tarbaise vient de se faire chahuter et que le doute pourrait s’installer. La mêlée qui est justement le point fort des Bressans, une des toutes meilleures de la Pro D2. Hélas pour eux, c’est le seul domaine où ils peuvent rivaliser. Un peu vexés, les avants "rouge et blanc" font l’effort sur une touche à 5 mètres pour envoyer Toetu en terre promise. Comme une mise au point avant la mi-temps.

La reprise va être plus hésitante pour Apanui et ses troupes. Ce sont les Bressans qui rédémarrent le mieux, Manguelin scorant une fois avant d’échouer par deux fois. Avec un peu de réussite, le match aurait pu être relancé. Le doute allait durer 13 minutes, avant qu’une action impulsée par Apanui puis Lasserre, ne permette à Dabrin de sprinter dans la largeur pour marquer le quatrième essai qui faisait entrevoir le bonus offensif. Puis Lasserre par deux fois et Loïc Bernad corsaient l’addition. La conclusion revenait à Lacrampe qui sprintait pendant que la sirène se mettait à hurler. N’en jetez plus, le planchot est plein.

Les hommes de Philippe Bérot et Christian Martinez se sont offert une belle soirée au grand large. Les percussions de Siale ont souvent semé le trouble dans les rangs adverses et avec un peu plus de continuité sur certaines actions, l’addition auarait pu être plus corsée. Les Bressans sont apparus bien faibles, sauf en mêlée. Ce n’était pas suffisant pour semer le doute dans les têtes tarbaises. Les consignes des entraîneurs ont été respectées, avec cette volonté de jouer au large et faire courir les lourds avants adverses. Il faut conserver cet état d’esprit pour samedi prochain à Colomiers où les Haut et Garonnais, à la recherche de points, seront plus difficiles à manoeuvrer. Restons sur le goût sucré de ce festival offensif, des matchs plus tendus, nous en aurons d’autres. (Jacques Terrée)

[rouge]Les réactions[/rouge]

Philippe Bérot : " Marquer 8 essais est toujours très positif, même si parfois nous avons été un peu désordonnés. Nous avons très vite marqué, puis nous avons trop insisté à vouloir élargir le jeu. Bourg est une équipe solide sur les fondamentaux, en particulier la mêlée, considérée comme l’une des meilleures de Pro D2. Nous avions décidé de mettre du rythme et ça nous a réussi. Le match à Colomiers sera plus difficile et restera important pour la continuité de la mise en place de notre jeu.
L’autre satisfaction c’est de voir comment vit ce groupe, tant sur le terrain qu’en dehors.

Razvan Mavrodin : " Nous avons beaucoup souffert en mêlée, ils ont une très belle première ligne. Ils nous ont fait mal, même si parfois ils trichent un peu. Si nous avons été sanctionnés, c’est que l’arbitre a compris que nous étions en difficulté. Sans notre passage à vide en début de 2e mi-temps nous aurions pu faire encore mieux. A ce moment-là nous n’avons pas respecté les fondamentaux".

Richard Apanui : "Pour moi, personnellement je suis content d’avoir fait 100% au pied. Par contre dans le jeu, j’ai manqué quelquefois de maîtrise et je ne suis pas tout à fait satisfait. Pour l’équipe, c’est très bien. Il y a quelques mois, sur un match comme ça on se serait égarés, comme pendant ces 15 minutes de deuxième mi-temps. C’est sûrement la première fois que je marque 60 points, ça fait du bien de savoir que nous sommes capables de faire des matchs comme celui-là.
Ce sera plus dur à Colomiers qui se trouve dans la même situation que nous la saison dernière. Chaque point est important pour eux. Je voudrais dire que je suis heureux d’être capitaine d’un groupe comme celui du TPR. L’état d’esprit de toute l’équipe est super". (Recueilli par Jacques Terrée)

Découvrez les images du match signées Alain Bouchard...


Portfolio