Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
   

Installation du comité de suivi et de gestion du site de Gavarnie

samedi 21 février 2009

Hier soir, au conseil général, il a été procédé à l’installation du comité de suivi et de gestion du site de Gavarnie. Réunion présidée par Josette Durrieu, la présidente de l’assemblée départementale et à laquelle assistait à titre consultatif Jean-François Delage, préfet de Hautes-Pyrénées. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le site de Gavarnie doit être évidemment protégé. « Les élus que nous sommes ici avons pour mission de protéger l’environnement partout, soulignait d’emblée Josette Durrieu. C’est une mission que nous assumons pleinement. Nous voulons à la fois le protéger mais faire aussi qu’il puisse être le lieu des populations qui y résident et que des activités puissent encore s’y dérouler, surtout lorsqu’elles ont un caractère culturel »

Suite aux menaces qui pesaient sur un éventuel déclassement du site de Gavarnie du patrimoine mondial en raison des « nuisances » du festival, le conseil général s’est emparé du dossier. « Après avoir entendu et compris l’analyse et la demande du comité du patrimoine qui ne sont pas en contradiction avec nos souhaits et nos volontés, afin de rechercher un accord autour du festival dans un compromis nécessaire et souhaitable, afin de réduire les impacts physiques sur le site et de prendre en compte toutes les dimensions politique, économique et culturelle au service de la vallée, le Conseil Général a décidé de formuler des propositions dans le cadre d’un partenariat avec les élus de la province d’Aragon et du gouvernement espagnol » a fait observer Josette Durrieu. L’assemblée départementale a pris l’initiative des propositions suivantes :
- resituer le débat et la recherche d’une solution acceptable par tous dans un projet de développement global du territoire et où la reconnaissance du patrimoine mondial sera une valeur partagée dans une démarche constructive ;
- mettre en place un comité de suivi en amont et d’évaluation a posteriori du festival composé de représentants français espagnols ;
- réétudier la question du festival dans ce nouveau contexte tant sur le plan de son contenu que de son organisation.
- et lors sa dernière réunion, il a été décidé la mise en place d’un comité de gestion et de suivi du site de Gavarnie.

Les propos du préfet

« Je pense, relevait Jean-François Delage, que c’est un enjeu majeur pour nous tous. Nous sommes favorables à la valorisation du site de Gavarnie à travers sa reconnaissance de site mondial par l’Unesco. Je crois que nous pouvons travailler utilement ensemble sur tous ces dossiers. Je suis particulièrement heureux d’assister à cette réunion. J’apprécie beaucoup que les élus légitimes et responsables s’approprient ce dossier en lieu et place de ceux qui prétendent le gérer à leur place sans légitimité aucune. Je vous apporterai l’expertise de l’Etat dans la mesure où je pourrais le faire. Je me suis déjà servi de votre création pour envoyer un argumentaire à Paris dans le cadre de la préparation de la future session de l’Unesco. J’ai notamment évoqué l’expertise que le conseil général veut mettre en avant en matière de coopération transfrontalière. C’est une très bonne chose que d’avoir proposé au président de la communauté d’Aragon de s’associer à ce comité. Ça montrera le souci qui est le vôtre d’assumer une parfaite coopération.(...)
(...) "Notre situation est d’autant plus confortable que, hier, le tribunal administratif a définitivement rejeté les recours d’association (l’UMINATE-65) concernant l’UTN de Gavarnie. Le débat juridique est clos".

Le bureau du comité de suivi et de gestion

Il sera composé de 6 membres. Présidente : Josette Durrieu ; trois vice-présidents : Jacques Béhague, conseiller général de Luz Saint-Sauveur ; un représentant du conseil régional (sans doute Claude Gaits) ; Christian Bruzaud, maire de Gavarnie ; membres : Francis Caussieu, président de l’intercommunalité Gèdre/Gavarnie ; Chantal Robin-Rodrigo, députée de la circonscription ; un élu représentant du Parc National (à déterminer). Reste à contacter les Espagnols.

Cyrano de Bergerac à l’affiche du festival 2009

« Dans ce nouveau contexte, précisait la présidente J. Durrieu, nous souhaitons réétudier la question du festival, tant sur le contenu que sur son organisation en identifiant dès la prochaine saison toutes les mesures susceptibles d’améliorer la situation actuelle pour une meilleure occupation du site ». L’association Gaston Fébus qui porte le festival a été contactée. Le festival aura lieu du 16 au 28 juillet 2009. Un sujet fédérateur a été retenu : « Cyrano de Bergerac ». La pièce entend servir le texte d’Edmond Rostand avec des comédiens d’expérience. Parmi eux, Jean-Louis Manceau, bien connu à Tarbes et en Midi-Pyrénées. Au plan technique, les organisateurs ont décidé de supprimer la tour régie, ainsi que les éléments en hauteur (les gradins seront remplacés par des chaises). Bref, tous les moyens seront mis en place pour respecter l’environnement.

Premier intéressé, le maire de Gavarnie, Christian Bruzaud, s’est félicité de voir que les élus départementaux s’approprient le patrimoine mondial sur le nouveau projet. "Cette appropriation par les élus du département est aujourd’hui extraordinaire, a-t-il dit - cela va permettre de promotionner et valoriser le site de Gavarnie/Gèdre". (Gérard Merriot)

Découvrez ci-dessous nos deux vidéos (Interviews de Josette Durrieu et Christian Bruzaud) et les photos d’Alain Bouchard.


Portfolio