Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
    
  
   
 

Culture - Les grands débuts de JB Bullet à la Gespe

vendredi 22 avril 2016 par Rédaction

Après son passage à la télévision pour « Je suis Charlie » et sa première partie de Thomas Fersen aux Pics d’Or, le jeune chanteur bigourdan JB Bullet effectue ses grands débuts en tête d’affiche, ce samedi 23 avril, à 21h, sur la Scène de Musiques Actuelles de la Gespe à Tarbes, épaulé par quatre musiciens. L’occasion d’un tour d’horizon avec ce jeune artiste prometteur.

« Du cœur au stylo » est le titre du concert de JB Bullet ce samedi soir sur la scène de la Gespe. Il sera accompagné, pour cette première grande prestation en tête d’affiche, par quatre musiciens : Thomas Cogny à la guitare, Mohamed Benhamed à la basse, Bertrand Thalamas au clavier et Anaïs Belmonte à la batterie. Roocky assurera la première partie de son concert, comme il l’a déjà fait à plusieurs reprises avec Boulevard des Airs.

« Qu’est-ce qui vous a incité à choisir ce titre, « Du cœur au stylo », pour votre concert, et aussi pour votre album, qui sort ce samedi 23 avril ?

Cela traduit l’esprit dans lequel j’écris mes chansons. Je parle de sujets qui me tiennent à cœur. Au lendemain de mon passage à la télévision pour « Je suis Charlie », une journaliste du Parisien m’avait demandé comment j’avais composé la chanson. Je lui ai répondu : « j’ai fait cela du cœur au stylo ». Elle a repris cette expression pour le titre de son article. J’ai trouvé que cela constituait un bon titre de chanson. Et par extension, c’est devenu aussi le titre de l’album.

Comment avez-vous écrit et composé les 12 chansons de ce premier album ?

Elles racontent l’histoire d’un jeune homme, qui pourrait être mon alter ego. Il est très engagé dans la société, essaie d’aider les personnes qui l’entourent. Et il ne se retrouve plus dans les valeurs de la société contemporaine, où le pouvoir et la richesse sont mis au premier rang. Il décide alors de partir sur les routes, en quête d’autre chose. La ligne musicale est plutôt folk, avec des escapades vers l’électro-pop ou le rock.

Avant d’aborder ce premier concert en tête d’affiche, éprouvez-vous autant de stress que lors du passage à la télévision qui vous a fait connaître ?

Cela n’est pas du tout la même sensation. A la télévision, j’étais tout seul avec ma guitare, devant des millions de téléspectateurs. Mais d’une certaine façon, j’avais plus droit à l’erreur. Pour ce concert, nous avons énormément travaillé et répété, avec plusieurs musiciens sur la scène. J’ai mis toute mon énergie dans la réalisation de ce spectacle, toutes mes économies aussi. L’enjeu est beaucoup plus important pour mon avenir artistique !

Vous devez une grande part de votre notoriété, et aussi de vos soutiens financiers, aux réseaux sociaux : 60 000 fans, une expérience réussie de « crowdfunding ». Pourquoi avez-vous privilégié ce mode de communication ?

Beaucoup de jeunes artistes sont repérés par les maisons de disques et lancés après avoir participé à des émissions de téléréalité. Je trouve ce système sclérosé. Avec « Je suis Charlie », j’ai réussi à toucher un public par les réseaux sociaux. Cela me semble un moyen d’établir un contact direct avec les personnes. Je gère moi-même ma page Facebook, et je réponds aux questions des internautes. C’est pourquoi, j’attache beaucoup d’importance à ce réseau.

Quels sont vos projets après le concert de la Gespe ?

Organiser une tournée en 2017, avec les musiciens. Nous souhaitons prendre contact avec d’autres Scènes de Musiques Actuelles, avec des municipalités, avec des festivals. Mon rêve est de pouvoir partir ainsi sur les routes. Je continue à écrire. J’ai beaucoup travaillé depuis un an, pour ce premier album, et l’inspiration est toujours là. J’ai envie de raconter de nouvelles histoires !

Propos recueillis par Jean-François Courtille

JB Bullet en concert samedi 23 avril 2016 à 21h, à la Scène de Musiques Actuelles de la Gespe, 23 rue Paul Cézanne à Tarbes – Tarif normal 12 euros, réduit 10 euros, adhérent 8 euros. Contacts : Break-Out Company 06 36 01 75 95 – kg.breakout@gmail.com – La Gespe : tél 05 62 51 32 98. www.lagespe.com. Vous pouvez aussi retrouver JB Bullet sur sa page Facebook : https://www.facebook.com/jbbulletmusic