Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
  
 
  
 

TPR : Une sentence de mort

mardi 24 novembre 2015 par Rédaction

La Ligue a rendu sa décision ce mardi 24 novembre en début d’après-midi, cinq jours après avoir auditionné les dirigeants du TPR, le jeudi 19 novembre. Une décision rendue publique quelques minutes après le communiqué du TPR. Elle confirme les rumeurs qui courraient depuis hier et dont nous vous avions fait part dès hier soir sur notre site, avec un retrait de 15 points au classement, ’’suivis d’une relégation en fin de saison mesure de rétrogradation à l’issue de la saison 2015/2016 dans la division inférieure à celle pour laquelle l’équipe professionnelle sera sportivement qualifiée au titre de la saison 2016/2017.’’ Une sanction qui est une sentence de mort pour le TPR.

On peut s’interroger sur cette double peine qui signifie la mort du club et la fin du rugby de haut niveau dans les Hautes-Pyrénées et dans le Comité Armagnac-Bigorre. Déjà les quinze points de pénalité équivalent à une descente programmée et on ne comprend pas pourquoi la DNACG prononce en prime la relégation automatique en fin de saison.

C’est fausser le Championnat en ne laissant aucun espoir de maintien mathématique aux joueurs qui n’auront plus aucune raison de se battre sur le terrain pour tenter de sauver le club au plan sportif. Des joueurs qui, en plus, vont dès aujourd’hui être sollicités par les autres clubs. C’est tuer dans l’oeuf le plan de sauvetage initié par le TPR pour récolter les quelques 1,5 M€ qui manquent sur les deux derniers exercices.

C’est couper l’élan de solidarité et d’union sacrée qui s’est mis en place ce samedi 21 novembre au cours de l’Assemblée Générale Extraordinaire qui a réuni élus, chefs d’entreprises et supporters. Qui voudra mettre de l’argent pour combler le déficit si le club se retrouve relégué d’office en Fédérale 2, de fait du retrait de 15 points à l’issue de la saison.

Le TPR dès aujourd’hui, se retrouve 16ème avec 2 points (17 – 15) à 8 points de Biarritz (10 points) et à 11 points d’Aix (13 points). Pour éviter la Fédérale 2, le club devra remonter 9 et 12 points par rapport à la situation comptable de ce jour. Que deviendra le Centre de Formation ? S’il peut être maintenu en F1 pendant au moins un an, ce ne serait pas possible en F2.

Retenir les leçons du passé

On dirait que les leçons du passé ne servent à rien. La Ligue, dont nous partagions la décision, a refusé la montée de Lille pour des montages financiers frauduleux qui ont faussé le championnat de Fédérale. Une décision validée par la FFR, le CNOSF et le TAS alors que le LMR avait comblé ses dettes et trouvé un budget pour évoluer en Pro D2. Le résultat c’est qu’aujourd’hui, Lille, premier de sa poule, est encore en proie à de graves difficultés financières. Car l’argent récolté pour la montée n’a pas, et c’est normal, été conservé par le club. Ce sera aussi le cas à Tarbes qui a les capacités à combler ce déficit s’il n’y a pas d’office une relégation administrative.

Le TPR victime pas tricheur

Là, il n’y aurait pas tricherie de la part du TPR qui, au contraire, serait victime d’une ’’tromperie’’ portant sur plus de 1,5 M€ de faux contrats assortis de fausses garanties bancaires qui ont abusé les banquiers partenaires du club et les membres de la DNACG qui ont auditionné l’auteur présumé de ces faux.

La décision prise à l’encontre du TPR, de retrait de 15 points et de relégation à la division inférieure à celle de la fin de cette saison, tuerait définitivement le rugby professionnel en Bigorre, si la Ligue ne revenait pas sur cette décision. Ce serait tuer l’investissement financier consenti par certains depuis des années et qui vont perdre dans l’affaire plusieurs centaines de milliers d’euros.

Le club, qui avait dix jours pour faire appel de cette décision, a fait aussitôt appel. L’argent récolté à ce jour sera versé dans un compte bloqué et rendu si le TPR devait être relégué ! Donc perdu pour la Ligue mais pas pour les donateurs qui doivent continuer à se mobiliser pour sauver le TPR.

Jean-Jacques Lasserre