Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
 

L’Altitoy : l’événement ski alpinisme du Pays Toy

lundi 2 février 2009

- L’Altitoy : l’événement ski alpinisme du Pays Toy

Ce week-end, l’événement sportif du Pays Toy était incontestablement l’Altitoy, une course de ski alpinisme réunissant pas moins de 527 personnes plus l’encadrement. Évènement sportif mais aussi événement promotionnel pour les vallées Toy puisque la très grande majorité des participants étaient Espagnols.

Une belle course de ski de montagne
Cette course de ski de montagne (ou ski alpinisme) prévue sur deux jours avec un niveau technique élevé a dû revoir sa dimension à la suite de l’avalanche qui a coûté la vie à un CRS du secours en montagne en cours d’entraînement.
Ramenée à une seule journée sur un itinéraire de remplacement, au-dessus du domaine du Tourmalet, ne dépassant pas les 2350 m d’altitude, le parcours a été apprécié des compétiteurs qui ont bénéficié d’une très belle journée.

527 participants, toutes catégories confondues, ont pris le départ à 8h30 depuis Tournaboup pour remonter au-dessus de la gare supérieure de Caoubère après avoir longé le téléski du même nom puis s’engager dans la Bat de Barrère. Une descente leur permettait de rejoindre le bas de la Bat d’Ourdis qu’ils devaient également descendre pour remonter en haut du téléski d’Ourdis et venir terminer leur parcours au-dessus de Super-Barèges.

Un itinéraire « B » plus court était balisé pour les moins entraînés et pour les jeunes.

Si le départ était très groupé, les arrivées se sont largement étalées, ce qui prouve le caractère sélectif du parcours. Pour s’en convaincre, le premier du parcours "A" a couvert l’épreuve en 1 h 40 alors que le 25ème a mis 2 h 05

Beaucoup de monde et peu de Français
Sans les Espagnols, cette compétition aurait été une sympathique rencontre régionale avec 30 participants. En imaginant au mieux qu’elle se soit déroulée à une autre date que le jour des championnats de France de Vertical Race (montée sèche), il y aurait eu, en plus, les 12 Pyrénéens sélectionnés pour se rendre à Pelvoux dans les Alpes soit un total de 42 personnes.

Il faut noter que cette compétition ne comportait aucun enjeu pour les compétiteurs français. Ne faisant pas partie de la Coupe des Pyrénées, elle n’apportait aucun point pour le classement national ou pyrénéen.

Sur un total de 527 participants, le ratio français/espagnols est assez faible. Normal puisqu’il s’agit d’une course espagnole se déroulant en France.

Une course espagnole en France
Situation quelque peu incongrue mais bien réelle. L’Altitoy, officiellement organisée par un club affilié à la FFME (Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade) portant le même nom était une épreuve de la coupe d’Espagne de ski de montagne par équipe qui se déroulait, normalement, selon les règlements français mais avec un observateur fédéral de la FEDME (fédération espagnole)

Il parait que c’est normal. Admettons.
Mais imaginons un seul instant qu’un club de foot de Madrid affronte un club basque ou catalan en coupe d’Espagne… à Toulouse. Il y aurait de quoi être surpris.
C’était aussi le championnat basque qui ne se passe ni au Pays Basque ni en Espagne.
Les Espagnols semblent être des coutumiers de l’organisation de leurs compétitions à l’étranger. C’est ainsi que le week-end prochain, à l’occasion de la Coupe du Monde individuelle à Arcalis, en Andorre, ils organisent dans le même cadre sur le même circuit, le Championnat d’Espagne individuel. Au moins, de cette manière, on ne fait pas trop de frais.

Il faut admettre que ce mélange français et espagnol est assez sympathique. Mais seulement 30 Français pour 500 espagnols où est l’aspect « course populaire » pour justifier une subvention du Conseil Général ou de l’Office Départemental des Sports ? Le département ne participe-t-il pas au financement de la Coupe d’Espagne ?

Ceci dit, cela reste un excellent coup de publicité des stations Toy en Espagne. Belle réussite.

Killian Jornet Burgada à l’entraînement pour l’Andorre
Killian Jornet, à 21 ans, est un phénomène du ski alpinisme espagnol. Il ne fait pas que du ski l’hiver. L’été, il court sur des grands raids tel que l’Ultra Trail du Mont-Blanc qu’il a gagné l’an dernier, en 20h56mn59s. Pour mesurer l’exploit, c’était la première fois que la barre des 21 heures était franchie en devançant un habitué de l’épreuve le Népalais Sherpa Dachhiri - Dawa qui finit en 21h56mn52s.
L’hiver dernier, il a dominé les 4 jours de ski alpinisme de la Pierra Menta avec son coéquipier Florent Troillet en réalisant les 4 victoires d’étape.

La semaine dernière, pour la troisième étape de le Coupe du monde à la Pyramide d’Oz il n’a fait que 4ème à 1 mn et 6 secondes du premier derrière le Français Yannick Buffet.et les deux Italiens Guido Giacomelli et Lorenzo Holzeknecht. Mais, pour la première étape, il avait remporté la Civetta devant Buffet….

La coupe du monde individuelle reste son objectif. Il est venu au Pays Toy pour « s’entraîner » nous dit-il. « C’est un beau parcours, des descentes techniques, des montées belles… je suis très content. » Mais il n’oublie pas. « La semaine prochaine, c’est la coupe du monde en Andorre ». Nul doute qu’il tiendra une place importante pour cette 4ème étape. La coupe du monde individuelle de ski alpinisme comprend 8 étapes dont la célèbre Pierra Menta le 12 mars (6ème étape)

Les résultats
Impossible de donner le classement des 527 concurrents essentiellement espagnols. Nous ne donnerons que quelques éléments concernant les Français.

Classement scratch par équipe
1-Javier Martin / Manuel Perez (Madrid)
2- Killan Jornet / Alvaro Tremifio (Catalogne)
3- Daniel Léon Lorca / Joan Maria Vendrell (Catalogne)
….
14- Wilfrid Jumère (Bagnères de Bigorre) / Laurent Pechberty (FFME)
….
25- Bruno Bouzigues / Hervé Iglesias (FFME)
…..
35- Eric Mir / Pierre Vigne (FFME-Vallée d’Aure)

Seniors Femmes par équipe
2- Sandrine Prisse / Céline Ringeval (FFME – Toy)

Vétérans individuels hommes
1-Frédéric Lille (FFME-Ax les Thermes)
2-Rémi Favre (FFME)
3-Michel Castillon (FFME)

Cadets
4- Remi Castillon (FFME)
5-Cantin Lille (FFME-Ax les Thermes)

Louis Dollo

[rouge]Découvrez les photos de cette épreuve sportive dans le portfolio ci-dessous. [/rouge]. Cliquez sur chaque vignette pour agrandir l’image. Vous pouvez aussi visionner ces clichés sous forme de diaporama.


Portfolio