Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Tarbes : Alain Marleix, visite amicale ou… très politique

dimanche 6 septembre 2009 par Rédaction

Alain Marleix http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Marleix , Secrétaire d’État à l’Intérieur et aux Collectivités Territoriales, était de passage, hier samedi, à la mairie de Tarbes pour une visite amicale à Gérard Trémège, maire de Tarbes et vice-président du Parti Radical. Un peu politique quand même… avant de rendre visite à Michel Pélieu à la demande de son « ami François Fortassin ». En fait, une affaire de famille… « radicale » à quelques jours de la Convention du Parti radical http://www.partiradical.net/ le 12 septembre à Toulouse à laquelle doit participer un autre radical, Jean-Michel Baylet, président du Parti Radical de gauche (PRG).

Jean Glavany taclé
Une occasion pour tacler Jean Glavany (PS) sur le découpage des circonscriptions. « Je ne veux pas polémiquer » nous dit Alain Marleix. Pour lui c’est « un travail de réajustement de la carte électorale… C’est une mise à jour… ». Il précise même que c’est le résultat de « plaintes de citoyens auprès du Conseil Constitutionnel ». Le projet de loi sera déposé à l’assemblée nationale à la mi-octobre. C’est « malheureux pour les Hautes-Pyrénées » mais c’est la conséquence de la baisse de démographie. Et le secrétaire d’état d’expliquer que « sur 3 députés de gauche, les deux restant ont un profil de gauche ». De quoi se plaint donc Jean Glavany ? « C’est de la cuisine interne entre le PS et le PRG ». Et d’insister « je ne vois pas en quoi Monsieur Glavany se trouve menacé. Le PS est mal placé pour se plaindre ».

La faute à Jospin et… Glavany
Alain Marleix précise que c’est une loi Jospin, alors que Jean Glavany était au gouvernement, qui a mis en place le système « de recensement glissant… qui coûte cher aux communes ». Par voie de conséquence, le redécoupage des circonscriptions s’impose. « C’est le projet du gouvernement Jospin auquel appartenait Monsieur Glavany ».

Communes et intercommunalité
Pour Alain Marleix, « la commune est la collectivité de base de la société ». L’intercommunalité à 10 ans. Créée par la loi n° 99-586 du 12 juillet 1999 relative au renforcement et à la simplification de la coopération intercommunale, dite loi Chevènement, elle s’est renforcée au cours du temps. Mais il reste encore trop de syndicats évalués à « 16 000 en France représentant 16 milliards d’Euros de budget dont la moitié en fonctionnement. C’est autant que la Taxe d’habitation pour toute la France ». Selon le Secrétaire d’Etat, « il faut mettre de l’ordre pour récupérer l’argent mais le laisser dans le circuit territorial ».

Et les départements ?
« Pas question de supprimer les départements » nous dit-il mais il faut une complémentarité département / région avec les élus. « Il faut lister les compétences » de chacun. A l’avenir, il y aura moins de cantons. La loi oblige à corriger les disparités qui sont évaluées de 1 à 49. Il rappelle que « le Conseiller Général représente un territoire » contrairement au député.

Louis Dollo