Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Jean Glavany : "Pourquoi je n’irai pas accueillir Monsieur MARLEIX dans notre département"

mercredi 2 septembre 2009 par Rédaction

Communiqué de Jean Glavany

La République a ses usages et c’est un devoir pour les responsables politiques que de s’y conformer.

Accueillir un Ministre de la République dans le département dont on est élu fait partie de ces usages. Je m’y suis toujours conformé. Pour la première fois, vendredi, à l’occasion de la visite de Monsieur MARLEIX, je vais y déroger. Pourquoi ?

Parce que les Ministres, aussi, ont des devoirs et je crois savoir – un peu – ce qu’ils sont. Or Monsieur MARLEIX foule aux pieds ses devoirs en pratiquant le mensonge avec un aplomb ahurissant.

Dans l’affaire du redécoupage électoral, il nous a menti 4 fois. Rien que ça ! Il nous a menti sur les objectifs du redécoupage (les curieux peuvent se reporter à ce qu’il déclarait sur les Hautes-Pyrénées dans le Figaro du 13 avril 2009 ...c’est presque risible) ; mais il nous a menti aussi sur la méthode, sur la justification démographique et sur les surprises cantonales de ce redécoupage.

Quand je le lui ai dit, les yeux dans les yeux, dans son bureau de Ministre, en présence de Josette DURRIEU et Pierre FORGUES et en lui affirmant que s’il avait eu le courage d’assumer ses visées politiciennes avec franchise et honnêteté il eut été infiniment plus respectable, il n’a même pas protesté !

Alors aujourd’hui, on peut en rire car il ne s’agit « que » des deux circonscriptions législatives des Hautes-Pyrénées.

Mais demain, quand le même MARLEIX avec l’UMP vont supprimer les cantons pour instaurer un cumul des mandats départementaux et régionaux ? Moins d’élus c’est moins de contrepouvoir et, donc, moins de démocratie. Mais il sera trop tard.

Et après-demain ? Le secret projet de ce Monsieur et de l’UMP c’est le scrutin majoritaire à un tour ! Pour que l’UMP règne en maître sur toutes les collectivités. Alors, il sera beaucoup trop tard. Pour toutes ces raisons Monsieur MARLEIX, je ne vous souhaite pas la bienvenue.