Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes

  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
 
 

Suresnes-Tarbes, dimanche à 15h00 à Jean Moulin

samedi 2 décembre 2023 par Rédaction

Suresnes veut surfer sur sa lancée

Match a priori disproportionné entre une équipe de Suresnes qui surfe sur une série de quatre victoires consécutives contre Bourgoin (14-12), Albi (10-7), Périgueux (25-20) et à Vienne (19-28) et une équipe tarbaise en plein doute qui reste sur deux défaites à Hyères-Carqueiranne (29-7) et à domicile contre Carcassonne (14-20). Suresnes occupe la 6ème place avec 31 points (7 V, 4 D, 1 B) et entend jouer les Phases Finales cette saison pour être en adéquation avec son budget et les ambitions du duo présidentiel.

Suresnes invaincu à Jean Moulin monte en puissance

Le RCS est invaincu à Jean Moulin où, outre Bourgoin, Albi et Périgueux, sont tombés également Chambéry (22-17) et Blagnac (34-21). En déplacement les Suresnois se sont inclinés à Hyères-Carqueiranne (24-10), à Carcassonne (21-14), à Massy (36-25), à Nice (31-19) et se sont imposés à Bourg-en-Bresse (17-22) et tout dernièrement à Vienne avec une équipe remaniée. Après un début de saison en demi-teinte, à cause d’un calendrier défavorable, les Suresnois sont montés en puissance au fil des rencontres. Très indisciplinés plus d’une quinzaine de pénalités et trois cartons par rencontre, les Suresnois sont descendus à moins d’une dizaine de pénalité et surtout aucun carton lors des trois derniers matchs. D’où un nombre moins conséquents de points concédé sur pénalité 51 points lors des sept premiers matchs et 6 points lors des quatre derniers. Avec 24 essais, le RCS dispose de la cinquième attaque de la Nationale avec le double d’essais que Tarbes. Les Suresnois disposent d’une palette complète de jeu qui s’appuie sur une bonne conquête en mêlée qui permet d’attaquer en première main et en touche pour enclencher des ballons portés efficaces. Sur ses 24 essais, Suresnes en a inscrit 19 par ses demis ou ses trois-quarts. Son terrain en synthétique permet la mise en place d’un jeu rapide à partir de rucks efficaces ou de turn-over.

Une occasion de conforter sa place en haut de tableau

Suresnes, en pleine confiance après ses quatre succès consécutifs dont deux Albi (4ème) et Périgueux (5ème), espère consolider sa sixième place avec en ligne de mire Périgueux qui n’est qu’à trois points et qui se rend à Massy et Albi qui n’est qu’à quatre points et qui se déplace à Blagnac. D’autant que les rencontres entre les deux clubs en Nationale ont tourné à l’avantage des Suresnois qui se sont imposés deux fois à Jean Moulin (27-20), avec le bonus offensif, lors de la saison 2021-2022 et (30-25), toujours avec le bonus offensif, lors de la saison 2022-2023 mais aussi une fois à Trélut (30-40) en 2021-2022, avec un match nul (19-19) en 2022-2023. Sauf la première année où le match avait été annulé pour arrêt de la compétition alors que Tarbes devait se rendre à Suresnes pour le compte de la 7ème journée. Les Bigourdans s’étaient imposés (25-19) lors de la 14ème journée. Les seuls rescapés la saison 2020-2021 sont Paulet, Berbizier, Manu, Saint-Guilhem, Lamothe, Palisse et Dulucq à Tarbes et Van Leeuwen et Bajart à Suresnes.

Un report à double tranchant pour Tarbes

Cette grève de la SNCF, déclenchée vendredi est une bonne et une mauvaise chose pour les Tarbais qui devaient partir en TGV samedi matin. Le côté positif c’est qu’au lieu d’arriver une poignée d’heures avant la rencontre avec un départ à six heures du matin et un lever aux aurores, les Tarbais passeront une nuit à l’hôtel avant de jouer après une demi-journée de bus la veille. Un programme qui ne leur avait pas mal réussi puisqu’ils ont ramené un bonus défensif de Massy, dans les mêmes conditions. Le côté négatif, c’est que Tarbes aura un jour de récupération de moins puisqu’il doit jouer à Chambéry cinq jours plus tard le vendredi 8 décembre.

Grignoter les points perdus à Trélut

Les Tarbais, après leur deuxième défaite à Trélut contre Carcassonne, se doivent de grignoter des points lors de leurs prochains déplacements. Jusqu’à présent, à part le premier match à Massy (20-13) Tarbes a toujours failli à l’extérieur avec un lourd revers à Albi (36-3), une défaite inexcusable à Vienne, qui signait sa seule victoire jusqu’ici (13-11) et un revers humiliant à Hyères-Carqueiranne (29-7). A part à Albi, Tarbes a perdu des points précieux contre deux de ses adversaires directs au maintien. Suresnes, ne leur réussit qu’à moitié puisqu’ils n’ont jamais gagné à Jean Moulin mais qu’ils ont toujours ramené un bonus défensif qui ferait du bien moralement et comptablement. La défaite contre Nice (3-38) n’a rien à voir avec celle contre Carcassonne (14-20) où les Tarbais n’ont pas grand-chose à se reprocher sur l’engagement. Un engagement qu’ils devront reproduire à Suresnes où ils n’ont rien à perdre mais où ils risquent de se faire corriger s’ils oublient de mettre du combat et de l’envie.

Absence de Nasoko, retour de Cantan, Taufa incertain

En l’absence sur blessure de Nasoko remplacé par Cantan qui fait son retour de blessure, le Groupe est le même que celui de Carcassonne selon le souhait présidentiel, après le fiasco de Hyères-Carqueiranne, de ne plus faire tourner le groupe ni de faire de rotations. Fuertes est en reprise et Nasoko attend de passer des examens pour connaître la gravité de sa blessure. Hormis les blessés, toutes les autres absences sont dues à l’ukase du Président Terré.

Tarbes : 1 Erasmus, 2 Lamothe, 3 Taufa, 4 Rolland, 5 Peytavi, 6 Armary (Cap.), 8 Massyn, 7 Saint-Guilhem, 9 Dulucq, 10 Berbizier, 11 Paulet, 12 Latorre, 13 Rawaka, 14 Camou, 15 Trotta

Remplaçants : 16 Mondon, 17 Palisse, 18 Seuvou, 19 Manu, 20 Thébault, 21 Cantan, 22 Descoubet, 23 Duny

Jean-Jacques Lasserre