Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Communiqué du Front de Gauche des Hautes-Pyrénées

mercredi 22 mai 2013 par Rédaction

Dimanche 5 mai, plus de 180 000 personnes ont marché à Paris contre la finance et l’austérité et pour le passage à la 6e République. Un an après l’élection de François Hollande, cette manifestation a confirmé d’une part le refus du peuple de gauche de la politique d’austérité menée par le gouvernement, d’autre part la possibilité de rassembler une majorité alternative appuyant une autre politique. La mobilisation de très nombreux syndicalistes, salariés d’entreprises en lutte et le caractère populaire de la marche attestent de cette volonté de changement. La présence du NPA de même que celle d’Eva Joly et de nombreux élus, responsables et militants d’EELV constituent un événement majeur. Le mot d’ordre de changement de régime qu’exprime l’appel à une 6ème République a largement irrigué la marche.

La réponse du gouvernement n’a pas été à la hauteur de cette formidable aspiration. La récente conférence de presse du président le démontre. Malgré son échec, il persiste dans sa politique libérale. Il va maintenant brader les entreprises publiques et veut jeter encore plus notre pays dans les bras de la finance y compris internationale. Il se plie à l’exigence du gouvernement Merkel qui prône un gouvernement de la zone euro sans même remettre en cause l’orientation de ces politiques ultralibérales. C’est la suite du Traité Merkozy en pire.

Les Français auront compris en l’écoutant que ce qui est proposé c’est la continuité dans le changement : encore des avantages fiscaux pour les entreprises et toujours plus de réductions de droits pour les travailleurs à commencer par les retraites.

Le 5 mai, dans la rue, des milliers de personnes ont dit leur refus de ces orientations. Les semaines à venir, à commencer par les répliques régionales des 1er et 2 juin, permettront à toutes celles et ceux qui refusent cette politique de plus en plus libérale de le dire haut et fort. Le même week-end, en Espagne et au Portugal seront organisés de grandes marées citoyennes contre l’austérité.

A Toulouse, le 1er juin, avec le Front de Gauche et Jean-Luc Mélenchon, nous marcherons pour un changement radical de politique, contre la finance et l’austérité et pour le passage à la 6e République !

Rassemblement à 13h, Place Esquirol.

Des transports en bus seront organisés. Inscription pour le 65 par mail à 65@marchepourla6eme.fr, par téléphone au 0562960483 ou au 0562931267. Pour en savoir plus, le site : http://toulouse.marchepourla6eme.fr