Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Législatives 2012 : Alain Krivine (NPA) à Tarbes

mercredi 6 juin 2012 par Rédaction

Alain Krivine, une des figures politiques françaises depuis 1968, était, hier soir, à Tarbes, pour soutenir les candidats haut-pyrénéens de NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) qu’il a contribué à créer il y a trois ans. Il a souligné que pour NPA, ces élections législatives allaient préparer le 3e tour social.

Avant la réunion publique, une conférence de presse a permis a l’ancien soixante-huitard de faire le point sur la situation politique. Auparavant, Christian Zueras, leader du NPA dans les Hautes-Pyrénées, a pris la parole.

Christian Zueras  : "le capitalisme est toujours là avec ses effets néfastes"

"La venue d’Alain Krivine s’inscrit dans la continuité de la campagne présidentielle. On défend le même programme, les mêmes orientations. Une page a été tournée. On a battu Sarkozy. On en est très content mais maintenant les problèmes de fond restent posés : le capitalisme est toujours là avec ses effets extrêmement néfastes (très mauvaise répartition des richesses, chômage de masse, destruction des services publics, etc.). Ça ne va pas se résoudre miraculeusement parce que François Hollande a été élu. On pense qu’il faut d’ores et déjà commencé à regrouper toutes celles et tous ceux qui formeront une opposition de gauche. Nous devons former maintenant une opposition de gauche unie avec toutes celles et tous ceux qui ne sont pas au gouvernement, qui ne seront pas dans la future majorité parlementaire avec le Parti socialiste. Nous avons invité Alain Krivine, personnalité connue et un des fondateurs du Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), créé depuis 3 ans ».

Qu’est-ce qui vous différencie des autres partis de gauche ?

« Ce qui nous différencie du Parti socialiste, c’est que celui-ci veut amener en France et dans toute l’Europe des politiques d’austérité contre l’ensemble de la population, contre les salariés, contre les chômeurs. Par rapport aux autres forces, nous n’avons pas le fil à la patte  ». La suite des déclarations de Christian Zueras en écoutant l’audio ci-dessous :

IMG/mp3/01cz0606.mp3

Alain Krivine : "On se présente au premier tour pour préparer le 3e tour social"

"Nous, on est lucide, reconnaît d’entrée Alain Krivine. Nous ne pensons pas qu’on sera élu. Le type de scrutin est anti-démocratique parce qu’il n’y a pas de proportionnelle. On a peu de chances d’aller au second tour. On se présente au premier tour pour préparer le 3e tour social. Hollande a pris déjà des mesures qui sont plus spectaculaires et symboliques qu’autre chose. Sur le fond, il a annoncé la couleur. Il a un mérite c’est de dire la vérité. Il l’a dit : il y aura une politique de rigueur. Le vrai choix que les gens doivent faire à ces élections c’est de s’interroger : est-ce que cette crise est liée au système capitalisme tel qu’il est ? Est-ce qu’on peut l’amender ? Est-ce qu’on peut le rénover, le démocratiser, limiter la crise ? Ou est-ce qu’il ne faut pas rompre avec la marche de ce système ? Sinon, on ne s’en sortira pas". La suite en audio ci-dessous :

Est-ce qu’il y a des perspectives d’union avec d’autres forces de gauche (Lutte Ouvrière et Front de Gauche par exemple)

Réponse d’Alain Krivine (audio ci-dessous)

IMG/mp3/03ak0606.mp3