Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

A L’UMP, on garde le moral et on accueille de nouveaux adhérents

mardi 17 avril 2012 par Rédaction

Malgré des sondages actuellement défavorables à Nicolas
Sarkozy, la fédération départementale de l’UMP garde le moral. Du moins son
président Gérard Trémège. C’est ce qu’il a tenu à souligner ce mardi soir lors
d’une conférence de presse précédant l’accueil de nouveaux adhérents.

Côté adhésions nouvelles, depuis janvier Gérard Trémège en a
annoncé 150. Quant au renouvellement, il est jugé relativement bon avec plus de
700 sur 1200. En 2007, ce chiffre atteignait 1700.

Le président départemental a remercié tous les militants
engagés sur le terrain pour distribuer des tracts, coller des affiches,
rencontrer les électeurs. « Dans un style='mso-spacerun:yes'>  contexte
où une démobilisation pourrait se comprendre
(allusion aux sondages), style='mso-bidi-font-style:normal'>il n’en est rien. On verra la réalité
dimanche soir. On sent au contraire la dynamique militante s’amplifier »,
a relevé Gérard Trémège qui s’est félicité des opérations menées sur les
marchés. Il a convenu que  pour le parti
présidentiel le département était difficile. Ce qui explique peut-être des
rencontres un peu tendues. Il est revenu brièvement sur les venues d’Henri
Guaino et Jean-François Copé qui ont drainé 500 et 800 personnes.

Pour l’heure, la fédération UMP 65 vit à l’heure de
l’élection présidentielle. « La
campagne pour les législatives démarrera après. Nous n’avons peur de rien, ni de
personne
 », a martelé le président départemental.

S’agissant d’Artiganave, le secrétaire départemental, après
avoir répondu qu’il n’avait rien à ajouter aux propos de son président, il
s’est laissé à dire que ses troupes
« étaient en ordre de bataille ». A Lourdes, il semble pourtant qu’on
ne s’en soit pas aperçu tant la campagne présidentielle, version UMP, a été
plutôt discrète jusqu’à présent. Le mot
de la fin est revenu à Gérard Trémège : «  normal'>Quel que soit le résultat, nous ne faisons pas d’illusion sur les
Hautes-Pyrénées. Nous respectons néanmoins 
les électeurs. Si certains
(NDLR. entendez à gauche) style='mso-bidi-font-style:normal'>sont prêts à occuper de hautes fonctions,
pour notre part nous posons les briques ».

A noter que la dernière réunion de l’UMP avant le premier tour se tiendra à la
salle Jean Bourdette, à Argelès-Gazost, le jeudi 19 avril, à 19h30.Pour le second tour, un meeting est programmé à la mairie de Tarbes, le 2 mai.

G.M.