Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Basket LNF : Les Tarbaises n’ont pas tremblé face à Calais

mercredi 11 février 2009

 LNF : Le TGB sans trembler

A Tarbes : Tarbes bat Calais 73-48
Les quarts-temps : 15-19, 19-12, 19-13, 20-4.
Arbitres : Mrs Hamzaoui et Girodo

Pour le TGB : 29 tirs sur 53, 8 tirs sur 18 à 3 pts, 7 LF sur 8, 31 rebonds, 11 interceptions, 4 contres, 11 BP, 23 passes.
Les points : Ndiaye 8, Wright 8, Eldebrink 15, Bovykina 2, Arrondo-, Castets 12, Moeggenberg 7, Yacoubou-Dehoui 19, Tzekova 2.

Pour Calais : 18 tirs sur 59, 1 tir à 3pts sur 4, 11LF sur 16, 33 rebonds, 8 interceptions, 14 BP, 7 passes.
Les points : Leeman 10, Pagnier 3, Cousseins -, Dia 4, Cibert 8, Morel -, Brazdeikyte, Neaves 11, Sanni 7.

Les Tarbaises n’ont pas eu à puiser dans leurs réserves pour venir à bout d’une équipe de Calais qui s’est bien battue mais n’a pu tenir la distance. Dans le deuxième quart-temps, les Nordistes se retrouvèrent même largement en tête (23-15), s’appuyant sur le réalisme de leur intèrieure Neaves ou l’activité de la meneuse Cibert. Les Violettes ne s’affolaient pas pour autant, sauf que Isabelle Yacoubou avait très vite pris sa troisième faute. Peu à peu elles entreprenaient de refaire leur retard et pour cela elles pouvaient compter sur leurs gachettes Frida Eldebrink et Béatrice Castest. Avec 5 paniers longue distance réussis en 10 minutes, l’affaire était mieux engagée avec une avance de 3 points à la mi-temps (34-31).Seul point noir, le rebond avec en particulier 11 rebonds offensifs cueillis par les visiteuses. La leçon de François Gomez à la mi-temps devait porter ses fruits au moins sur ce point-là, elles n’en concèdaient que un seul dans les 20 minutes suivantes.

Les Calaisiennes avaient laissé une grande partie de leurs forces dans le premier acte. La deuxième mi-temps allait voir une nette domination des Tarbaises. La grande Isaberlle retrouvait ses aises au rebond et au tir et infligeait un véritable supplice à ses gardes du corps. Tout s’enchaînait sans heurt, la machine à gagner violette était en marche. Les visiteuses laissaient beaucoup de force dans une défense zone-press tout terrain, sans jamais troubler la remontée de balle d’Eldebrink et ses amies. Elles perdaient beaucoup de leur lucidité en attaque, et seules l’activité de Leeman ou la solidité de Neaves les maintenaient quelque peu à flot. La dernière période allait être un long calvaire de 10 minutes avec seulement 4 petits points inscrits. Les Tarbaises pouvaient tranquillement dérouler leur basket et c’est avec plaisir que l’on voyait Bovykina inscrire un panier pour son retour sur le parquet du quai de l’Adour.
Plus que jamais, les filles François Gomez sont dans lea course à la qualification dans les quatre premières places. Il faudrait un effondrement total pour qu’elles n’y parviennent pas. Elles emblent avoir retrouvé le rythme et la maîtrise qui leurs avaient fait tant défaut la semaine dernière en coupe européenne. Le voyage dominical à Villeneuve d’Asq en dira encore plus long sur leurs capacités du moment.
(Jacques Terrée)