Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes

  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
 
 

40 cyclistes manifestent pour la sécurité avec Osez le vélo (Communiqué)

mardi 21 février 2023 par Rédaction

Sécuriser les quartiers en apaisant le trafic automobile c’est possible !

Dimanche 19 février, une quarantaine de vélos ont circulé entre Pouzac de Bagnères à l’appel de « Osez le vélo ». Ils sont partis à la découverte des nouvelles « Zones 30 » et « Zones de Rencontre » (zones à 20km/h) réalisées par les deux communes.

Pouzac a crée une large Zone 30 pour sécuriser les quartiers d’habitation. De son coté Bagnères a sécurisé son centre. D’autres quartiers périphériques, comme Clair-Vallon, ont aussi demandé d’apaiser le trafic.

Enjeu important : faire respecter les vitesses. A Bagnères l’identification des Zones 30 et Zones de rencontre est parfois peu évidente. Pouzac a en ce sens davantage innové : des chicanes en mobilier souple ralentissent les véhicules, sans mettre en danger les deux roues. Le panneau ne suffit pas et la peinture au sol rappelle le 30km/h. En terme de peinture, il serait conseillé d’aller plus loin puisque la législation permet désormais une large créativité artistique dans les peintures au sol pour les Zones de Rencontre. Dans ce domaine la France est en retard. C’est de l’autre coté des Pyrénées que des mises en pratique sont plus poussées (voir encadré).

En janvier 2022, la Haute-Bigorre a adopté son schéma cyclable. Mais un an après, la plupart des communes peinent à démarrer. OLV recommande donc comme première action de sécuriser les quartiers résidentiels. L’État augmente de +400 % son budget vélo en 2023 et il aidera en particulier les territoires ruraux, qui de fait accusent un retard. Le Département et la Région sont également mobilisés. Alors, au moment de prévoir le budget annuel, les communes gagneront à penser aux actions pour sécuriser les piétons/vélos !

Osez le vélo propose une balade trimestrielle et un atelier mécanique mensuel. Prochain rendez-vous : samedi 4 mars de 10h à 13h pour atelier auto-entretien vélo au marché de Bagnères (GEM)

Photo : Une balade "Osez le vélo" pour découvrir les Zones 30 de Pouzac et Bagnères

Barcelone innove pour réduire la vitesse

La ville de Barcelone est sillonnée de grands boulevards favorisant l’automobile. Alors pour redonner vie aux quartiers, elle a adopté un « urbanisme tactique », car les panneaux ne suffisent pas.

Dans les « Zones de rencontre » les piétons ont la priorité. Cela est rappelé par les dessins et couleurs au sol qui débordent sur les voies. Le mobilier (bancs et bacs fleuris) et les couleurs laissent penser qu’à tout moment un ballon pourrait traverser la route… ce qui encourage l’automobiliste à rouler avec précaution.

Les traditionnelles lignes droites sont désormais cassées par des déhanchements de la chaussée. En effet, les lignes droites laissent souvent croire – à tord — à l’automobiliste que la voie est libre et qu’il peut foncer. Or dans la pratique à tout moment un piéton peut sortir entre deux voitures garées, et l’automobiliste ne pourrait pas freiner à temps. Avec le 50km/h, la responsabilité de la sécurité repose de fait sur l’usager vulnérable : les enfants ne peuvent pas se promener seuls et doivent être surveillés continuellement par un adulte lors d’un déplacement dans l’espace public.

Sécuriser redonne de l’autonomie aux enfants. Cela libère du temps pour ceux qui souffrent aujourd’hui de servir de parent-taxi. Autre bénéfice : les voisins s’approprient l’espace public, d’autant plus qu’à 20km/h le bruit des véhicules est très fortement réduit. Les quartiers gagnent en convivialité, sans interdire la circulation.

En France, pour l’instant les piétons n’osent guère le réclamer. Pourtant il est tout à fait légitime de vivre dans une rue non bruyante et non dangereuse. L’investissement est raisonnable et relativement rapide. Osez le vélo rappelle que pour l’obtenir il faut d’abord le demander : alors tout le monde est invité à rencontrer ses élus pour demander des Zones 30 et des Zones de rencontre de qualité !