Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Point recrutement Stado-TPR

samedi 4 juin 2022 par Rédaction

Manu rejoint Cognac !!!

La nouvelle, fait l’effet d’une bombe, tant le Néo-Zélandais était attaché à Tarbes comme il l’a prouvé à maintes reprises cette saison. Le Stado perd gros, car le troisième ligne, énorme porteur de balle, était un leader de jeu, de vestiaire et de vie du Groupe. On savait que Felipe Manu tardait à signer, mais c’était déjà le cas lors des deux précédentes saisons. Mais là, quelque chose s’était cassé et on savait que le Tarbais était en contact depuis quelque temps avec Cognac mais les tractations tardaient à se concrétiser. Un départ qui étonne car Lionel Terré, qui l’avait fait venir, a fait son possible pour le conserver. On l’attendait plutôt du côté de Dax, avec qui il avait failli s’engager il y a deux ans. Sa priorité était de se rapprocher de Biarritz où sa famille réside alors que Cognac n’est pas la porte à côté. C’est chose faite depuis ce vendredi après-midi où son recrutement a été officialisé par l’UCS. Une belle pioche pour Fabrice Landreau qui avait refusé, en fin de saison, les services de Méron et de Mamao. Les Charentais, qui ont perdu vingt-deux joueurs, dont Aho, Vatubua, Lavetakoroï, Davetawalu, Duhourquet, Mioche, Dospital, Avinens, Villanove, Lalarme, Berger, risquent d’être dans le dur avec seulement quatre recrues venues de Fédérale 1 et de Fédérale 2.

Mamao vers Bourg-en-Bresse ?

Le centre, après avoir tenté sa chance à Cognac, est depuis quelques semaines en contact avec Bourg-en-Bresse où il a même été reçu. Mais ce vendredi, aucune notification officielle n’avait été faite par les Bressans. Des Bressans qui validaient un seul recrutement, celui de Téo Bordenave (prêt Section Paloise) pour vingt-quatre départs, dont ceux de Dupont, Santallier, Erasmus, F. Campeggia, Viard, Arias, Furno, Seuvou, Bordewie, De Clerc… Les ex-Tarbais, Antonescu, Veyret et Poet, ont été prolongés.

Huit arrivées

A ce jour, les secondes lignes, Bousquet (22 ans, 1,96 m, 119 kg, Espoirs Aix) Seuvou (26 ans, 1,98 m, 126 kg, Bourg-en-Bresse), les troisièmes lignes Coustallat (21 ans, 1,86 m, 82 kg, Espoirs Biarritz), Léo Estaque (22 ans, 1,92 m, 110 kg, Bayonne), l’arrière Trotta (23 ans, 1,90 m, 86 kg, Chambéry), l’ouvreur Fuertes (25 ans, 1,70 m, 72 kg, Dijon), les piliers Tchitchiasvhili (22 ans, 1,78 m, 117 kg, Espoirs Aix), Filomeno (32 ans, 1,82 m, 132 kg, Cobras) ont signé. Il faudra recruter au moins un gros centre et un gros huit pour combler les départs, non souhaités de Manu et de Mamao, deux des « gros » porteurs de balles du Stado.

Dix départs

Bessonart (Vannes), Maninoa (Brisbane), Maximin (Retour prêt à Pau), Méron (Niort), Stanaway, Manu (Cognac), Mamao (?), Aulika (?), Rubio et Prétorius (arrêts), plus les Espoirs Croquet, Anton, Hourclé.

Vingt-deux joueurs restent

Alexandre Duny, Johan Erasmus, Alexandre Combier, Enzo Mondon, Florian Lamothe (néo pro), Léo Saint-Guilhem, Loan Réal (néo pro), Paul Sajous, Aurélien Ricart, Thomas Lhusero, Thomas Millet (néo pro), William Pees, Mathieu Berbizier, Johan Paulet, Romain Dumestre, Maxime Oltmann, Josaia Vakacegu, Jonathan Duffau (néo pro) et les Espoirs Antoine Palisse, Florian Mansieux, Thibault Dulucq, Julien Cantan…

L’effectif 2022-2023

Trente joueurs

Huit premières lignes : Combier, Palisse, Erasmus, Duny, Tchitchiasvhili, Filomeno, Mondon, Lamothe

Trois deuxièmes lignes : Saint-Guilhem, Seuvou, Bousquet

Six troisièmes lignes : Réal, Ricart, Sajous, Coustallat, Mansieux, Estaque

Cinq demis : Lhusero, Millet, Dulucq, Berbizier, Fuertes

Huit trois-quarts : Dumestre, Oltmann, Paulet, Pees, Duffau, Cantan, Vakacegu, Trotta

Jean-Jacques Lasserre