Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Un bonus de chaque côté

dimanche 3 avril 2022 par Rédaction

Suresnes-Tarbes : 27-20 (MT : 17-14)

Evolution du score : 0-7, 5-7, 10-7, 10-14, 17-14 // 17-17, 17-20, 22-20, 27-20

Arbitrage Rémy Charleroy, assisté de MM. Vialette et Bernard

Pour Suresnes : Cinq essais Dauvergne (18ème), Fuster (27ème), de pénalité (39ème), Merenguel (62ème), Rabord (72ème).

Carton jaune : Muric (13ème) en-avant volontaire

Pour Tarbes : Deux essais Paulet (10ème), Maninoa (32ème), deux transformations, deux pénalités Berbizier (41ème) et Lhusero (60ème).

Cartons jaunes : Ricart (16ème), placage haut, Maninoa (39ème) maul écroulé

Les compositions d’équipes

Suresnes  : 1 N’Diaye, 2 Bajart (cap.), 3 Tsiklauri, 4 Yahi, 5 Djebbari, 6 Berenguel, 8 Rabord, 7 Falcon de Longevialle, 9 Dauvergne, 10 Robert, 11 Muric, 12 Cazot, 13 Jauzion, 14 Fuster, 15 Ford

Remplaçants : 16 Bordes (58ème), 17 Robin (46ème), 18 O’Flynn (74ème), 19 Tanda (58ème), 20 Barbarit (65ème), 21 Proult (53ème), 22 Cazedepats (MT), 23 Koberidze (50ème)

Tarbes : 1 Combier, 2 Mondon (Cap.), 3 Erasmus, 4 Maninoa, 5 Maximin, 6 Saint-Guilhem, 8 Manu, 7 Ricart, 9 Lhusero, 10 Berbizier, 11 Duffau, 12 Mamao, 13 Vakacegu, 14 Paulet, 15 Oltmann

Remplaçant  : 16 Lamothe (60ème), 17 Bessonart (51ème), 18 Hourclé (74ème), 19 Mansieux (66ème), 20 Millet (66ème), 21 Cantan (74ème), 22 Croquet (74ème), 23 Aulika (60ème)

Les Tarbais ramènent un point de bonus qui fait du bien moralement même s’il est heureux, car sans la faillite au pied de Ford, le score aurait pu être plus lourd. Souvent infaillible, le buteur suresnois a laissé onze points en route, (quatre transformations et une pénalité), avec un 0/5 aux tirs. Les deux points étant ceux, automatiques, de l’essai de pénalité. Au-delà de ces échecs, l’arrière a excellé dans le jeu au pied d’occupation qui a maintenu Tarbes loin dans son camp. Après une première mi-temps enjouée, où les deux équipes se rendaient essais pour essais, la seconde période, plus tactique mais aussi plus brouillonne, avec beaucoup de déchets techniques, tourna à l’avantage de Suresnes qui a inscrit deux essais contre deux pénalités à Tarbes.

Suresnes prenait le match à son compte mais Ford ne validait pas la domination de son équipe des 23 mètres en bonne position (9ème). Dans la foulée Tarbes, sur un ballon de récupération dans son camp, relançait, Oltmann perçait, retrouvait à l’intérieur Lhusero qui trébuchait dans les 22 mètres. Mais l’action rebondissait, Mamao fixait pour Ricart qui servait sur un pas Paulet qui crochetait et marquait un superbe essai 0-7 (10ème). Les Tarbais auraient pu récidiver sur une percée de Berbizier mais Muric tuait l’action et écopait d’un carton jaune pour un en-avant volontaire dans ses 22 mètres (13ème). Simple pénalité alors que Oltmann et Paulet étaient démarqués à vingt mètres de l’en-but et que l’essai paraissait imparable. Las, sur la pénaltouche à 5 mètres, Tarbes se faisait pénaliser sur le ballon porté. En suivant Ricart prenait à son tour un carton jaune pour un placage haut (16ème). Les Tarbais résistaient à deux pénaltouches consécutives à 5 mètres mais sur un pilonnage sur la ligne, Dauvergne trouvait la faille au ras du ruck 5-7 (19ème). Après une nouvelle très longue séquence de Suresnes près de la ligne, la défense récupérait le ballon et se dégageait. Ford relançait et Fuster, profitait d’un intervalle pour inscrire un bel essai 10-7 (27ème). Sur le renvoi, une obstruction permettait à Tarbes d’aller en pénaltouche à 5 mètres et de marquer en force par Maninoa (32ème). Ford, trouvait un superbe 50/22 à 5 mètres de la ligne, avec lancer à suivre. L’équivalent d’une pénaltouche puisque sur le ballon porté, M. Charleroy accordait l’essai de pénalité et donnait un carton jaune à Maninoa 17-14 (39ème) pour avoir écroulé le maul.

Berbizier égalisait dès la reprise pour une faute au sol sur le renvoi (20-20). Les Tarbais gâchaient une pénaltouche à 10 mètres pour un lancer pas droit et se faisaient pénaliser sur la mêlée. Tarbes faisait le dos rond et prenait le score par une pénalité de près de 50 mètres par Lhusero 20-23 (60ème). Dauvergne, s’offrait une longue percée plein champ et envoyait Berenguel à l’essai en coin 22-20 (63ème). Suresnes, déchaîné, faisait le forcing. Ricart sauvait une pénaltouche à 5 mètres mais le dégagement était contré. Sur la mêlée à 5 mètres, Rabord emportait tout petit côté pour inscrire l’essai, tout en puissance, du bonus offensif 27-20 (72ème). Ford manquait la transformation, en bonne position, qui aurait privé Tarbes du bonus défensif. Les Tarbais, tentaient tout pour arracher le match nul et échouaient dans l’en-but et M. Charleroy sifflait la fin sur cette action.

Jean-Jacques Lasserre