Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

LFB : Open de Paris

samedi 13 octobre 2018 par Rédaction

Tarbes-Lyon à 15h45

Le Championnat reprend ce week-end avec l’Open de Paris qui réunit les douze équipes qui s’affrontent pour le compte de la première journée de LFB (voir le programme ci-dessous)

Tarbes comme l’an passé retrouve Lyon, qui a encore franchi un palier en termes de budget et d’effectif, sous l’impulsion de Tony Parker. Une rencontre entre le vice-champion de France tarbais et le dauphin déclaré de Bourges, qui a poussé les organisateurs à modifier les programmes pour téléviser le match à 15h45 sur RMC Sport. Pour la première fois, depuis que l’Open existe, le vainqueur se déplacera chez le vaincu pour le match retour, quel que soit l’ordre du match.

La revanche du Pré-Open

Les deux équipes se sont rencontrées lors du Pré-Open et les Tarbaises se sont inclinées de justesse (72-70) après avoir été mené 49-28 à la mi-temps au terme d’une seconde période reportée 42-23... Un match, à huit jours de l’Open, que les deux clubs ont abordé masqué avec en prime les absences de Cierra Bravard et d’Aby Gaye côté tarbais et d’Alysha Clark, de Lidija Turcinovic et de l’ex-Tarbaise, Michelle Plouffe, côté lyonnais. Tarbes devrait retrouver ses deux intérieures mais ce sera le premier match de la saison pour Aby Gaye après son opération. Une préparation perturbée par les absences des deux intérieures mais aussi d’Adja Konteh, qui explique des résultats mitigés avec quatre victoires contre la Sélection du Sénégal (57-55), Guernica* (67-65), Basket-Landes (66-63), Landerneau (71-56) et quatre défaites contre Araski (61-51), Roche-Vendée (73-65), Basket-Landes (64-57) et Lyon (72-70).

*Guernica a battu Namur (92-50 et 53-74) lors du premier tour de qualification de l’Eurocup 2018-2019

De son côté Lyon a presque réussi le carton plein avec une seule défaite contre Bourges (58-76) en Finale du Pré-Open, pour six victoires contre Mondeville (73-60), Basket-Landes (48-42), Montbrison LF2 (91-61), Charnay LF2 (78-66), Braine (78-60) et Tarbes (72-70).

Un test pour les deux équipes

Ce match contre Lyon sera un véritable test pour les deux équipes qui ne pourront plus se cacher comme au Pré-Open. Cette année, les Tarbaises, Vice-Championnes de France ne peuvent pas se permettre de passer au travers comme l’an passé où Lyon les avait malmenées 74-45. Ce qui avait galvanisé les Tarbaises qui s’étaient reprises en dominant en suivant Bourges 71-61. Cette année, le calendrier des Tarbaises semble moins dur pour débuter mais beaucoup plus piégeux pour une équipe qui porte désormais une étiquette de favoris de haut de tableau, avec Bourges, Montpellier, Lyon, Charleville-Mézières, Villeneuve d’Ascq et Basket-Landes. Après s’être testé d’entrée contre une des plus grosses écuries de la LFB, le TGB se rendra à ce mercredi 17 octobre à Landerneau, chez le promu, avant de recevoir Roche-Vendée et se rendre à Mondeville qui ont disputé les Play-Downs la saison dernière. Tandis que Lyon recevra pour le compte de la deuxième journée Bourges, avant d’aller à Montpellier et de recevoir Villeneuve d’Ascq ! Rien que du lourd pour l’équipe de Valéry Demory qui affronte d’entrée les meilleurs clubs de la LFB. 

Deux effectifs renforcés

Le TGB, s’est bien renforcé, malgré les départs de Michelle Plouffe (Lyon), d’Ana Suarez (Nantes), Angie Bjorklund et Christelle Diallo (Villeneuve d’Ascq), en recrutant les Américaines Prince Alexis (Ferrol) et Cierra Bravard (Basket-Landes), l’internationale suédoise Nathalie Fontaine (Sf Gheorghe), et les Françaises Jodie Cornélie-Sigmundova (Nice), Marine Fauthoux (INSEP) et Margaux Galliou-Loko (Wasserburg). Mais Lyon s’est encore plus renforcé avec les signatures Michelle Plouffe (Tarbes), Lidja Turcinovic (Nantes), Fatimatou Sacko (Montpellier), Clarissa Dos Santos (Charleville-Mézières), Alysha Clark (Polkowice, Pologne) et Kendra Chery (Insep). Malgré les départs de Haley Peters et Djene Diawara (Charleville-Mézières), Rebecca Allen (Gdynia, Pologne), Julie Vanloo (PEAC Pècs, Hongrie), Géraldine Robert et Mélanie Plust, Lyon semble encore plus compétitif. Valéry Demory, dispose avec Julie Allemand, Marième Badiane, Fatimatou Sacko et Paoline Salagnac d’un effectif de dix joueuses, destiné à jouer les premiers rôles.

Tarbes sur les deux tableaux

Pour la première fois depuis son retour en LFB, le TGB va jouer deux matchs par semaine avec l’Eurocup. L’an passé, toutes les équipes européennes, à part Bourges, avaient payé ce doublon au niveau des résultats en championnat, notamment Nantes et le Hainaut. François Gomez, a construit une équipe pour jouer sur les deux tableaux en consolidant son effectif. « On a souhaité l’Eurocoupe, il faut la jouer, ce n’est pas une compétition que l’on va prendre à la légère, on est dans une poule où l’on va tout faire pour sortir, aller vers des huitièmes voir des quarts de finale, ce serait déjà pas mal pour un premier retour, tout en assurant les matchs du championnat, c’est quand même aujourd’hui une priorité », assure le meilleur coach LFB 2017-2018 à nos confrères. Le TGB disputera son premier match à Fribourg le 24 octobre avant de recevoir, toujours en Eurocup, Basket-Landes le 31 octobre. Les Tarbaises sont tombées avec Basket-Landes, les Suisses de Fribourg et les Wallonnes de Sainte-Catherine Wavre et la première place devrait se jouer entre les deux équipes françaises.

Le programme du MAIF Open LFB 2018

 

Samedi 13 octobre

 

15h45 : Tarbes - Lyon en direct sur RMC Sport

18h00 : Villeneuve d’Ascq - Mondeville

20h30 : Bourges – Charleville* en direct sur RMC Sport

 

Dimanche 14 octobre

 

13h30 : Basket Landes - Landerneau

16h00 : Lattes Montpellier - Nantes Rezé

18h30 : Hainaut Basket - Roche Vendée

*Match des Champions : le Champion de France affronte le vainqueur de la Coupe de France (ou le finaliste). Le résultat ne compte pas pour le classement de la saison 2018-2019.