Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Tarbes échoue à Colomiers dans les arrêts de jeu

dimanche 2 mai 2010 par Rédaction

Pour Colomiers : 1 essai Turini (17e), 3 pénalités Hernandez (8e, 14e), Couzier (75e), 1 transformation Hernandez.

Pour Tarbes : 1 essai Domec (39e), 3 pénalités Bourgeois (10e, 36e, 45e) 3 cartons jaunes : Bernad (16e), Garcia (58e), Sirbe (74e)

Malgré une équipe complètement remaniée pour cause de blessures, sans ses deux ouvreurs Apanui et Kopetzky, avec 13 joueurs issus du Centre de Formation et 3 cartons jaunes, le TPR a failli s’imposer à Colomiers. Les Tarbais malgré de grosses difficultés en mêlée fermée, ont mené jusqu’à 5’ de la fin du match. Pire, dans les arrêts de jeu, sur une énorme relance de 90 m suite à une pénalité tentée des 55 m par Couzier,, alors que la sirène venait de retentir, les Tarbais ont échoué près de la ligne. Mais la pénalité de la gagne s’offrait presque face aux poteaux. Anthony Bourgeois, perturbé par le ballon qui venait de tomber et par une charge hors-jeu des Columérins, manquait les 3 points de la victoire. Reste que les Tarbais ont été trop justes en mêlée fermée pour assurer un succès qui semblait s’offrir à la pause. La mêlée tarbaise dominatrice en première période se faisait pénaliser à tour de bras et Garcia écopait d’un carton jaune sans conséquence cette fois. Car sur le carton jaune de Bernad, mérité pour un acte d’anti-jeu, les Bigourdans avaient encaissé un essai sur pénaltouche. Le score passait de 6-3 à 13-3 mais le TPR grâce à la botte de Bourgeois et à un essai de Domec revenait dans le match juste avant la mi-temps (13-11). Mieux Bourgeois, qui jouait à l’ouverture, passait une nouvelle pénalité juste après la pause et Tarbes prenait la tête 13-14. C’est alors que la mêlée tarbaise commençait à souffrir et à se faire pénaliser. Réduits une nouvelle fois à 14 par l’exclusion de Garcia, les Tarbais héroïques en défense ne cédait rien jusqu’à la 75ème minute.... et un nouveau carton jaune à Sirbe pour placage dangereux.

Jean-Jacques Lasserre