Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

Stado TPR, le point sur les transferts

jeudi 12 juillet 2018 par Rédaction

Recrutement terminé chez les professionnels

Depuis notre point sur les transferts début juin, les choses ont bougé et alors que les joueurs ont repris l’entraînement le 1er juillet l’effectif 2018-2019 n’est pas encore au complet. Les dernières recrues Masson, Escur et Pierre Domec n’étaient pas arrivées le 9 juillet. Les jeunes du Centre de Formation, Jonathan Duffau (centre), Maxime Capberbet (3ème ligne), Yohen Sanoudos (ailier), s’entraînent avec le groupe pro.

Cherche pilier droit et seconde ligne

Il reste un seconde ligne et un pilier droit à faire signer avant de clore le recrutement professionnel. Le Stado a, comme tous les clubs de fédérale, jusqu’au 30 septembre* pour boucler son recrutement, mais depuis le 7 juillet, il faut l’accord du club quitté. Un recrutement retardé par la passation de pouvoir à la tête du club, qui a ’’gelé’’ les transactions qui étaient en cours. Certains joueurs contactés ont alors signé dans d’autres clubs. Pour autant le Stado a réussi un recrutement qualitatif avec les arrivées de Bonnot, Loustaunau, Méron, Masson, Escur, voire Haurie et Vial. Chez les jeunes, l’Association a recruté des Espoirs de qualité qui devraient faire la maille avec l’équipe 1 avec les Camy, Arbaud, (Pau), Frisch (Stade Français), les trois ex-tarbais Berbizier, Ramon (USAP), Pierre Domec (Brive), voire Abat (Lourdes)... Les contacts engagés avec Pablo Huete n’ont finalement pas abouti, à cause d’une clause libératoire en cours de saison. Les contacts avec Elmbacher, le seconde ligne de Strasbourg, seraient toujours en cours à l’heure où nous écrivons mais Dax, qui a déjà fait signer Huete, fait de la surenchère.

Cinq étrangers par feuille de match

Le problème du Stado se complique, car les joueurs JIFF, pilier droit ou seconde ligne, sont une denrée rare et coûtent chers. De plus le nombre de non JIFF est limité à cinq par feuille de match. Les couleurs des licences sont remplacées par les lettres A, B, C. Les A sont les JIFF ou plus de 7 ans d’affiliation à la FFR. Les B, sont les joueurs communautaires et les C les non communautaires et une seule licence C peut être alignée par feuille de match. A ce jour Tarbes compte quatre étrangers dans son effectif avec Kazaliskashvili (Georgie), Manso-Moyano (Argentine), Percival (Angleterre), Masson (Australie) car Vunisa (Fidji) compte 7 ans d’affiliation FFR (Narbonne 2009). Si derrière, il n’y a que des licences A, devant Yannick Vignette va devoir jongler avec les licences des étrangers extracommunautaires, s’il recrute des joueurs extracommunautaires.

*Périodes de Mutations

    • Mutations libres : du 11 juin au 7 juillet

Mutations autorisées : du 8 juillet au 30 septembre

Mutations contrôlées :du 1er octobre au 31 décembre pour les joueurs amateurs des clubs professionnels, des divisions fédérales, Elite 1 et 2 féminines et Fédérale 1 et 2 féminines.

Du 1er octobre au 28 février : associations de séries régionales ou promotion fédérale féminine.

Joueurs mineurs : jusqu’au 30 mars.

Vingt-quatre départs, dont douze Espoirs

D’autres départs sont intervenus entre temps, comme ceux annoncés de Domec et de Bats à Bassin d’Arcachon, qui ont été validés depuis et qui s’ajoutent à ceux de Koberidze, Basile et des Espoirs qui ont joué en première Mudariki, Serra, Loncan, Lapassouse, Greyling, Gal, Paris, Cooper, Millon, Piveteau, Ducau et Bouhedjeur. Ce qui interpelle ce sont les départs de jeunes joueurs à qui le club a donné leur chance et les a mis en lumière. « S’ils ne jouent pas, ils partent parce qu’on ne leur a pas donné leur chance et s’ils jouent, ils partent quand même » s’agace Yannick Vignette, très déçu du comportement de certains joueurs. D’autant qu’il les avait rencontrés pour leur dire qu’il comptait sur eux. Des joueurs qui étaient assurés de jouer en première mais qui ont choisi de partir pour de meilleures conditions financières. Ce qui interroge sur les moyens mis en oeuvre par des clubs qui parfois, ont un budget nettement inférieur à celui du TPR et qui évoluaient la saison dernière en Jean Prat, voire en Fédérale 2 ! A noter cependant, que contrairement aux années précédentes, aucun tarbais ne rejoint un club de Pro D2. Alors que de nombreux joueurs de la Poule d’Accession ont rebondi en Pro D2 et même en Top 14. Ce qui montre bien le niveau faible de l’effectif tarbais la saison dernière où même les rescapés de la Pro D2 son partis dans des clubs qui disputaient le Jean-Prat...

Quatorze départs devant

Cinq piliers dont deux Espoirs

Basile (Bédarribes), Dadunashvili (Beauvais), Koberidze (Nice), Mudariki et Serra (Niort)

Deux talonneur Espoirs

Loncan (Niort), Lapassouse (Graulhet)

Trois deuxième ligne, dont un Espoir

Domolaïlaï (retraite), Taulava plus Greyling (Espoirs)

Quatre troisième ligne, dont deux Espoirs

Bernad (retraite), Havea (Beauvais) plus Gal et Paris (CAL)

Dix derrière...

Charnière, quatre dont deux Espoirs

Vergallo (Retraite), Bats (Bassin d’Arcachon), plus Millon (Macon) et Cooper

Six trois-quarts, dont trois Espoirs

Latisnères-Palacin (Bagnères), Tuilagi (retraite), Domec (Bassin d’Arcachon), plus Bouhedjeur, Ducau (CAL) et Piveteau (Espoirs)

Seize arrivées, dont huit Espoirs

Dix devant...

Quatre piliers dont un Espoir

Escur (Aurillac), Haurie (Oloron), Vial (Oyonnax) plus Esserquet (Espoirs Pau)

Deux talonneurs dont un Espoir

Bonnot (Castanet) plus Camy (Espoirs Pau)

Un deuxième ligne Espoir

 P. Domec (Espoirs Brive)

Deux troisième ligne

Méron (Dax), Masson (Strasbourg)

Et sept derrière...

Charnière, quatre dont deux Espoirs

Loustaunau (Biarritz), Ramon (Espoirs USAP), Frisch (Espoirs Stade Français)

Trois-quarts, trois Espoirs

Abat (Lourdes), Arbaut (Espoirs Pau), Berbizier (Espoirs USAP),

Effectif 2018-2019

Vingt joueurs pros, plus dix Espoirs

Un effectif quiest, à ce jour, bien en dessous des 24 joueurs pros annoncés lors de l’Assemblée Générale, complété par dix Espoirs de qualité.

Huit piliers, dont deux Espoirs

Duny, Kazaliskashvili, Escur, Haurie,Vial, Lafon, Bude et Esserquet (Espoirs)

Trois talonneurs, dont un Espoir

Manso-Moyano, Bonnot, Camy (Espoirs)

Trois deuxième ligne, dont un Espoir

Lacroix, Percival, Domec (Espoirs)

Quatre troisième ligne

Armary, Bonnecarrère, Meron, Masson,

Charnière, quatre dont deux Espoirs

Claverie, Loustaunau, Frisch et Ramon (Espoirs)

Neuf trois-quarts, dont quatre Espoirs

Bréthous, Esteves, Rubio, Pees, Vunisa, plus Paulet, Berbizier, Arbaut, Abat (Espoirs)

Jean-Jacques Lasserre