Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

Coupe de France trophée Joël Jaunay

dimanche 22 avril 2018 par Rédaction

Bourges remet les pendules à l’heure

Défait par Charleville-Mézières lors de la dernière journée de championnat Bourges a remis les pendules à l’heure en s’adjugeant sa dixième Coupe de France face aux Ardennaises.

Charleville-Mézières-Bourges : 70-82 (32-40)

(14-24, 18-16, 17-19, 21-23)

Pour Charleville-Mézières : 26 paniers réussis sur 61 tentés (42%), dont 8/16 à 3 points (50%), 10/13aux lancers-francs (76%), 40 rebonds dont 14 offensifs, 18 passes décisives, 19 ballons perdus, 7 interceptions, 1 contre, 22 fautes, trois joueuses éliminées pour 5 fautes : Loyd, Dos Santos, Berezhynska

Loyd 18 points, Bouderra 16 points, Dos Santos 10 points, Berezhynska 8 points, Lewis 1 point, Chevaugeon 4 points, Filip 5 points, Paget 8 points.

Pour Bourges : 30 paniers réussis sur 58 tentés (51%), dont 13/23 à 3 points (56%), 9/15 lancers-francs (60%), 29 rebonds dont 7 offensifs, 22 passes décisives, 15 ballons perdus, 13 interceptions, 3 contres, 20 fautes

Ouvina 7 points, Johannes 18 points, Palau 5 points, Ayayi 18 points, K. Plouffe 12 points,

Michel 9 points Chartereau 5 points, Godi 1 point, Sharp 3 points, Tchatchouang 4 points

==============

Bourges a pris les commandes d’entrée face à un Charleville-Mézières en panne d’adresse (0-7, 3ème) qui trouve le cercle à son huitième tir par Filip (2-7, 4ème). Bourges continue sur son rythme et creuse l’écart (2-14, 5ème). Charleville trouve pour la seconde fois le cercle par Bouderra (5-14, 6ème) puis par Dos Santos (7-16, 7ème). Mais Bourges continue sur son rythme et creuse l’écart (7-24, 8ème). Les Flammes réagissent et limitent les dégâts au cours de la dernière minute du premier quart-temps (14-24, 10ème).

Charleville, sur sa lancée, réduit encore l’écart au début du deuxième quart-temps (18-24, 12ème). Mais Johannes et Ayayi à 3 points, étouffent ce retour de flammes (18-30, 13ème) et Bourges gère le retour des Ardennaise (32-40, 20ème).

Charleville-Mézières, reconditionné dans les vestiaires recolle (45-47, 26ème) mais Bourges reprend aussitôt ses distances (45-52, 27ème) et recreuse l’écart dans les dernières minutes du troisième quart-temps (49-59).

Bourges maintien sa pression à l’entame du dernier quart-temps (49-62, 32ème). Bouderra et loyd, par un doublé à 3 points réduisent le score (58-62, 34ème). Ayayi à 3 points, calme les ardeurs ardennaises et Bourges finit sur un 12-20 qui porte le score final à 70-82.

Déclarations d’après match

Du côté de Bourges

 

Valériane Ayayi (MVP de la finale) : "Je n’en pouvais plus. C’est tout le stress d’une semaine de travail longue et intense. Après notre défaite contre les Flammes il y a une semaine nous n’avons pas remis tout en question. On ne jouait pas sur nos forces et on savait où on voulait aller. Bourges est une équipe qui sait ce qu’elle a à faire pour gagner. A aucun moment je n’ai eu peur de perdre. J’étais sereine de ce qu’on produisait sur le terrain, de notre défense, de mes coéquipières. MVP ? Je n’en ai rien à faire. C’est bien mais ce qui compte c’est d’avoir un titre avec des filles géniales."

Olivier Lafargue (coach) : "Charleville est une très bonne équipe qui nous a battus deux fois de suite. Les filles avaient conscience que cela dépendait avant tout de nous. Au basket il faut savoir gérer les bons comme les mauvais moments. Même à +10 j’avais encore de l’appréhension. Parce que je les connais bien. Elles pouvaient toujours revenir."

 

Du côté ardennais

 

Amel Bouderra (capitaine de Charleville-Mézières) : "On savait que les battre la semaine dernière ne changeait rien, ni pour elles, ni pour nous. On a gagné le mauvais match. Elles ont été plus intenses, plus prêtes. Dans ce genre d’événement ça se paye. On a lâché beaucoup d’énergie pour revenir. Il ne fallait pas partir avec un trop gros écart, on l’a déjà vécu l’an passé. C’est toujours une déception de perdre, surtout face à une tribune toute rouge. Mais il ne faut pas oublier la fierté d’être deux fois en finale."

Romuald Yernaux (coach Charleville-Mézières) : "Bourges a été supérieur dans la régularité sur l’intensité. Le début de match est un fait de jeu et je savais qu’on serait capable de recoller. Notre collectif est nourri de valeur. Je tire mon chapeau à mon équipe. Malgré les blessures on a cherché à s’adapter. Ce qui nous est tombé dessus ce soir c’est qu’on tire sur l’effectif depuis trois mois. Bourges, par ses rotations, a imposé un niveau d’intensité très élevé. Forcément les regrets sont là mais la meilleure façon de gagner des finales c’est d’en jouer."

Olivier Lafargue (coach Bourges) : "Charleville est une très bonne équipe qui nous a battus deux fois de suite. Les filles avaient conscience que cela dépendait avant tout de nous. Au basket il faut savoir gérer les bons comme les mauvais moments. Même à +10 j’avais encore de l’appréhension. Parce que je les connais bien. Elles pouvaient toujours revenir."

Communiqué FFBB

Finales Coupe de France 2018

Strasbourg, Bourges, Bourg-en-Bresse, Mondeville, vainqueurs 2018

Les finales de la Coupe de France 2018 ont rendu leur verdict. Mondeville (U17 féminine),

Bourg en Bresse (U17 masculin), Bourges (Pro féminine) et Strasbourg (Pro masculin) ont

remporté leur finale de la Coupe de France 2018, ce samedi 21 avril , à l’AccorHotels

Arena de Paris.

 

Finale U17 féminine :

 

 USO Mondeville Basket – FC Lyon Asvel Féminin : 66-63

Les joueuses de l’entraîneur Dessislava Anguelova ont remporté cette finale très serrée sur des petits détails et notamment une domination nette au rebond (57 à 42). Vaciana Gomis termine MVP Pierre Lannier de cette rencontre avec 21 pts marqués et 16 d’évaluation.

 

Finale U17 masculin :

 

JL Bourg Basket – Nantes Basket Hermine : 74 – 61

Les joueurs de Pierre Murtin n’ont pas tremblé face à Nantes Basket Hermine dans cette finale que la JL Bourg remporte de 13 pts. En prenant un meilleur départ, les coéquipiers de Hugo Benitez (MVP Pierre Lannier de la rencontre avec 16 pts et 29 d’évaluation) se sont vite mis en confiance pour l’emporter.

 

Finale Coupe de France féminine

 

Flammes Carolo Basket Ardennes – Tango Bourges Basket : 70-82

Après une bonne entame des berruyères, les joueuses de Charleville-Mézières se sont démenées pour revenir au score, sans jamais réussir à passer devant le tenant du titre, qui l’emporte au final de 12 points. C’est Valériane Ayayi qui est nommée MVP Pierre Lannier de la rencontre avec 18 points et 23 d’évaluation.

 

Finale Coupe de France masculine :

 

Strasbourg – Boulazac Basket Dordogne : 82-62

 

La logique a été respectée dans cette dernière finale de la Coupe de France 2018, même si Boulazac aura posé des problèmes jusqu’au bout à la SIG Strasbourg. Vincent Collet et ses hommes remportent la Coupe de France 2018 ; David Logan a été élu MVP Pierre Lannier avec 21 points et 16 d’évaluation.